Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 10:40
MélencHONTE !

Déjà en 2012, il avait fallu que le PCF lui torde le bras pour qu’il se décide à appeler à voter Hollande au 2e tour. Et là où le dilemme pour une personne de gauche n’existe même pas, Mélenchonte continue de tortiller du croupion. L’ex-sénateur PS, Mitterrandiste, retrouve donc ses racines trotskystes et, comme un Poutou, est tenté de renvoyer dos-à-dos la représentante d’un parti dont il demandait autrefois l’interdiction et un Bayrou rajeuni, un centriste qui a su, contre toute attente, nous éviter le choix douloureux entre un Fillon droite extrême et une Le Pen extrème-droite.

Comme l’y invite SLATE qu’il se relise, qu’il relise sa déclaration de 2002 quand, ministre de l’enseignement professionnel du gouvernement Jospin, il appelait à voter Chirac !

MélencHONTE !

Ses séïdes eux ont trouvé le coupable de l’échec de leur lider maximo aux portes du 2e tour : Benoît Hamon ! « Hamon le traître », « Hamon la pute » clament ses doux gazouilleurs qui inondent les réseaux sociaux. Car le pauvre, non content d’atteindre un score quasi deferriste, n’a pas apporté ce maigre score à l’imprécateur. Sauf qu’il a dû échapper à ces insoumis, fort soumis à leur auto-proclamé candidat, qu'Hamon n’était pas, lui, propriétaire de sa candidature, mais mandaté par 4 millions de citoyens. Faut-il d’ailleurs rappeler à ces excités forts insultants – « pays de cons » peut-on lire dans leurs poétiques messages, comme qui dirait que « L’humain d’abord » est passé aux oubliettes de la (petite) histoire – que leur méprisant chef a refusé d’emblée tout rapprochement avec Hamon ? Le lider des insoumis ne tolère que des alliés... soumis !

Mélenchon avait su gommer les aspects les plus rugueux de sa personnalité, ce qui lui a permis de faire une percée remarquable. Cependant, on l’a vu avec l’affaire Joann Sfar, ses troupes de choc, sur les réseaux, faisaient preuve d’un sectarisme des plus agressifs. Chassez le naturel il revient au galop. Appuyé par ses soutiens les plus fanatiques, Mélenchonte retombe dans ses diatribes les plus excessives !

 

 

 

MélencHONTE !
MélencHONTE !
Commentaire du texte de Amine El Khatmi reçu par courriel :
 
"Tout est dit.
 
A défaut d’un gâteau à mon goût, je préfère un biscuit sec plutôt qu’un steack saignant à l’arsenic ! S’abstenir, ne serait-ce pas, finalement, laisser entendre que le F-haine est un parti comme les autres ?"
GG

"Le Pen et Mélenchon ont tous deux fait campagne contre l’Union européenne, contre l’euro et contre l’Allemagne, en partageant une même fascination pour la politique de Vladimir Poutine Le non-choix de Mélenchon rappelle que l’histoire européenne est remplie de ces épisodes où puristes d’extrême gauche et responsables d’extrême droite préférèrent s’allier de facto contre les partis démocratiques de droite et de gauche. Pour le pire.”

Ha’Aretz

Quand Jean-Luc Mélenchon croise par hasard Marine Le Pen
L'échange est très cordial, sous les caméras de "Portraits de campagne", la nouvelle émission politique de Direct 8.
 
 

C'était en 2011, au Parlement européen où, exceptionnellement les grands abstentéistes Mélenchon, Le Pen et Dati étaient là, se croisent et échangent fort civilement.

A noter que la Parti de Gauche va éjecter de la tête de liste Maurice Melliet, aux municipales de 2014 à Périgueux, pour avoir trinqué avec des amis de droite, dont Yves Guéna, ancien résistant, qu'il connaissait depuis 30 ans.

Est-il plus honorable de tailler une bavette avec la dame Dati ou la dame Le Pen que de trinquer avec Guéna ?

 

 

En complément :

un 1er mai de la confusion avec en particulier une fédé CGT aux affiches ignobles et un Alexis Corbière pris à partie par deux électrices de Mélenchon

Repost 0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 11:41
Charlie-Hebdo

Charlie-Hebdo

Le nouveau canton de Luçon n’est qu’un exemple parmi d’autres. Les deux candidats de la doublette FHaine n’ont aucune attache avec ce territoire. Des parachutés. Ils n’ont pratiquement pas fait campagne. Ils n’en sont pas moins qualifiés pour le 2e tour avec 28% !

Contrairement à ce qu’affirme Riss dans Charlie Hebdo (25/03/15), cette contamination n’est absolument pas due au travail obscur et persévérant de militants d’extrême-droite. Aucun tract distribué. Aucune présence sur les marchés. Ni de réunion publique. Même l’affichage des panneaux officiels était négligé à 3 jours du 2e tour.

Charlie-Hebdo 25/03/15

Charlie-Hebdo 25/03/15

Dans l’évêché crotté, Luçon même, ils ne font que 23%, mais aux cantonales précédentes la candidate FHaine dépassait juste les 4% ! Le FHaine arrive en tête dans 8 communes sur 21.  Vouillé-les-Marais avec 40,6% des voix tient la tête (en 2011, le candidat FHaine faisait 13%) ; viennent ensuite Lairoux et Grues à 38 % (respectivement 5,5% et 9,2% en 2008) ; puis Les-Magnils-Reynier 36,6% (5,7% en 2008) ; Champagné-les-Marais et Puyravault à 35% (13,1 % et 11,1% en 2011) ; Sainte-Radégonde-des-Noyers à 33% (13% en 2011) ; enfin Saint-Denis-du-Payré à 32 % (6,6% en 2008).

 

Contrairement à ce que disent certaines analyses,  il ne s’agit pas ici d’un vote rurbain – même si d’affreux lotissements en rase campagne ont pu pousser ici ou là – de villes moyennes dans la lointaine périphérie d’une métropole, mais de votes dans des communes rurales de 400 à 1700 habitants. Communes où même en 732 – Poitiers est plus au Sud – on n’a pas vu l’ombre d’un infidêle mauresque au cimeterre entre les dents. Communes où l’insécurité n’est vécue que par médias interposés. Communes dont certaines ont élu ou réélu des Maires de Gauche, l’un d’eux étiqueté PCF.

Le FHaine s’enracine … avec des candidats hors sol !

Charlie-Hebdo 25/03/2015

Votes dont les motivations relèvent de la peur et du repli xénophobe.

Et tenter d’argumenter, d’expliquer, par exemple, que le programme économique du FHaine est indigent, pour ne pas dire suicidaire, est vain puisque ce vote ne repose sur aucune base rationnelle. L’agrarien qui bénéficie de la manne de la PAC vote pour un parti qui veut quitter l’Europe. Le retraité qui, quand la trouille ne le coince pas dans son village, profite de l’Euro pour s’offrir des séjours ensoleillés, appelle au retour d’un Franc dont il a oublié qu’il était synonyme d’inflation et de dévaluation. L’ouvrier mécontent oublie que le protectionisme prôné aboutirait à une catastrophe économique (renchérissement des importations et ruine des exportations) donc à une montée du chômage… Tout cela est vain !

D’autant plus vain qu’une gauche désunie offre un boulevard à ces parachutés. D’autant plus vain, qu’au grand dam de Guano lui-même, celui que Buisson surnomme nabotléon, Sarkozy, reprend les slogans Lepenistes : « Nous sommes un pays aux racines chrétiennes ( …) Nous voulons garder notre mode de vie. »

Pensez-donc, à Vouillé-les-Marais  ou à Lairoux, notre « mode de vie » serait menacé ! Oui, peut-être, par la disparition des petits commerces, des bistrots même. Mais pas par l’invasion d’allochtones, sauf quelques rares retraités britiches.

Repost 0
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 19:27
Le Paon : sale coup pour le syndicalisme

Les révélations du « Canard enchaîné » sur la rénovation onéreuse (105 000€) de l'appartement de fonction* et du bureau (62 000 €) de Thierry Le Paon, puis, cerise sur le gâteau, la pire peut-être, de cette incongrue indemnité de départ de plus de 25 000 € versée par la CGT de Basse-Normandie, ne lui sont pas tombées du ciel, au volatile ! Sans être un grand investigateur, on ne peut qu’être sûr que la source gravite autour de l’immeuble de la CGT à Montreuil. Et ce n’est pas déployer des trésors de perspicacité que de subodorer que le but de ces fuites est de dégommer Le Paon.

 

Ce faisant, le sniper s’est servi non d’un fusil à lunette mais d’un obusier aux dégâts collatéraux incommensurables.

 

La CGT, dans son ensemble, y perdra des plumes. Si, hypothèse douteuse, Le Paon se maintient, il n’aura plus ni crédibilité externe, ni autorité interne. S’il est poussé vers la sortie, son successeur  aura une légitimité des plus fragiles, car ne devant son siège qu’aux fuites assassines.

 

Ce ne sont pas tes oignons, va-t-on me rétorquer. Sauf que, ces révélations vont nourrir un poujadisme déjà virulent. Même si les sommes annoncées sont sans commune mesure avec celles de Bygmalion, même si l’insolite indemnité ne paierait même pas les cigares annuels d’un Balkany, cela va permettre, permet déjà, aux beaufs de comptoir d’entonner le chœur fameux des Tous pourris, même les syndicats.

 

Et cela dans un contexte où les ouvriers, même syndiqués – hélas une minorité – se laissent tenter par les sirènes de Marine. Au-delà de brebis galeuses, comme le maire d’Hayange, cégétiste passé au F-Haine, une majorité des ouvriers qui ont voté aux européennes ont opté pour les listes F-Haine. Plus de 40 % donc des votes ouvriers, cinq fois plus que pour le PS ou le Front de Gauche (8% chacun). Il faut certes relativiser, puisque plus de 60 % des ouvriers sont restés chez eux. Mais ce n’est guère moins inquiétant car une telle démobilisation profite aussi aux Le Pénistes.

 

Il est donc des plus probables que l’affaire Le Paon ne va que renforcer la dérive d’une fraction grossissante de l’électorat ouvrier vers l’extrême-droite. Et fraction qui revendique publiquement son ralliement.

 

Eh quoi ? Fallait-il donc que les opposants à Le Paon manquent au devoir suprême de transparence en ne faisant pas fuiter les trop luxueuses dépenses de leur secrétaire général ? Outre que ces blancs chevaliers avancent dans l’ombre ce qui entache un peu leur vertueuse opération, il faut rappeler que le linge sale ne se lave qu’en famille.

Et un Pierre Héritier qui, profitant du cinquantième anniversaire de la CFDT, laisse entendre – sans preuve aucune – que l’élection de Nicole Notat en 1988 ressemblait à celle de Copé en 2012, porte aussi un très sale coup au syndicalisme.  

Qui n’en a pas besoin.

 

 

* Travaux confiés à une entreprise dont le patron est proche de l’UMP et qui semble s’être fait une marge juteuse.

Repost 0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 21:23
Mélenchon, comme Poutine, se réjouit de la réélection de Marine

« Pour le débat ça va être une bonne chose de voir quelqu'un qui a une cohérence intellectuelle. Après on aime ou on n'aime pas, c'est une autre paire de manches, mais la vie politique gagne à avoir des protagonistes de haut niveau, croyant dans ce qu'ils disent", a-t-il commenté en apprenant le score quasi cubain de la cheftaine du FN.

 

« Vaut mieux ça que des mollassons et des ectoplasmes dont on ne sait pas ce qu'ils pensent ni ce qu'ils comptent faire. Mais je ne veux nommer personne, bien sûr ».

 

Marine Le Pen « est une femme qui assume une ligne de droite extrême, qui maintenant paraît, en matière sociale, plus modéré que François Hollande. »

 

Il partage avec elle son admiration pour le petit père des peuples russes, Vladimir ! Et comme elle une laïcité inoxydable.

 

Marine, qui ouvre déjà grand les bras à Jean-Pierre (Chevénement) va-t-elle maintenant les tendre à Jean-Luc ?

 

 

PS On me signale que j'aurais confondu la réélection de Marine Le Pen avec celle de Sarkozy et que les propos de Mélenchon concerneraient le second et non la première. Mais est-ce que ça change grand chose ? Sarko, Peltierisé, est-il di différent dans les propos de la fille Le Pen ? Entre Phillipot et Wauquiez, vous avez vu une grande différence ?

Repost 0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 16:02
Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Morano Nadine, notre Sarah Palin, a décidé de nous distraire pendant cet été pourri. Après avoir tancé le Président pour avoir fêté discrètement son 60e anniversaire, après avoir clamé son dépit à l’encontre de son little big man, voilà qu’elle fait part de son ire nouvelle : figurez-vous, elle a rencontré une femme voilée sur la plage !

 

Eh oui ! si l’on en croit la photo qu’elle a prise elle-même, la députée européenne – mais si – se fait griller la couenne sur des plages bien galeteuses. Or donc, « Sous un chaud soleil, sur une plage de France, bondée de vacanciers en maillots de bain, un couple est arrivé. Un homme vêtu d'un short et d'un maillot manches courtes accompagné d'une femme vêtue, d'une tunique manches longues, d'un pantalon et d'un voile. En quelques minutes, l'homme se mit en maillot de bain exhibant un corps bien fait, pendant que la dame s'asseyait toute habillée, bien sagement sur le sable. Il se dirigea seul, vers la mer. Heureux de profiter d'un bon bain, il adressait à sa douce  soumise, seule, entourée de corps en tenue de plage, des signes de la main. Lui, a donc le droit de se déshabiller, de se baigner, elle non ! » Il s’en passe des choses sur une plage de France ensoleillée. Et on notera les qualités littéraires de cette description, avec un aspect psychologique qui dénote la perspicacité de l’élue : la « douce soumise ».

Les mauvais esprits pourraient dire que peut-être la dame n’aime pas les bains de mer ou bien qu’au contraire elle s’est chopé un coup de soleil généralisé, on se doute que ce ne sont que des « idiots utiles » de l’islamisme conquérant qui veut nous imposer sa charia.

 

La Nadine ne s’en laisse pas conter. Boutons les infidèles hors de la patrie ! « Qu'on ne vienne pas me rétorquer encore une fois l'Islam... Je demande aux musulmans qui ont choisi de vivre en France et de s'y intégrer (…) de défendre avec moi, une simple réalité : La France n’est pas un Etat religieux » « Lorsqu’on choisit de venir en France, Etat de droit, laïc, on se doit de respecter notre culture et la liberté des femmes. Sinon, on va ailleurs !! » C’est beau comme du Marine Le Pen, dans le texte.

 

Car n’en déplaise à la Dame, outre qu’il est fort possible que sa voisine de plage au foulard soit née en France et de nationalité française, tout autant qu’elle, dans un état de Droit, il y a des lois et elle confesse elle-même qu’elles ne furent pas violées par la dame dite ‘voilée’ : « Il n’y a rien qui porte atteinte à l’ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi. » Le principe de non contradiction n’est donc pas tout-à-fait acquis.

 

Quand l’ordre public n’est pas en danger, il y a un autre intérêt qui s’impose, c’est celui de la liberté.

 

Quant à la Laïcité, elle en a une vision digne des rouge-bruns style riposte laïque. La loi de 1905 qui la fonde grandement a connu deux débats qui restent d’actualité. Non la religion ne se cantonne pas au domaine privé. Un Article 25 (devenu 27) dans sa rédaction initiale, édictait que les églises, séparées de l’état, « n’ont pas le droit d’emprunter la voie publique pour les manifestations de leur culte » car elles imposeraient ainsi « aux indifférents, aux adeptes des autres confessions religieuses le spectacle inévitable de leurs rites particuliers. » On n’est pas loin des actuelles déclarations, dont celles de Nadine. Eh bien ! pris en quelque sorte à contre-pied par un député catholique, qui leur assène : « La liberté de conscience ne doit pas être conçue d’une façon négative, comme imposant aux différentes confessions religieuses l’obligation de se dissimuler, elle doit être conçue d’une façon positive, comme leur imposant de se tolérer réciproquement, ce qui implique pour chacune d’elle la faculté de se développer, de se manifester. », Ferdinand Buisson et Aristide Briand se rendent à ses raisons. Quand l’ordre public n’est pas en danger, il y a un autre intérêt qui s’impose, c’est celui de la liberté.

 

La loi de 1905 se donne pour but d'instaurer dans ce pays un régime de liberté

 

Autre débat encore d’actualité, celui sur le port de la soutane : un amendement est présenté visant à l’interdire. Aristide Briand rétorque : « ce serait encourir, pour un résultat plus que problématique, le reproche d’intolérance et même s’exposer à un danger plus grave encore, le ridicule que de vouloir, par une loi qui se donne pour but d’instaurer dans ce pays un régime de liberté au point de vue confessionnel, imposer aux ministres des cultes de modifier la coupe de leurs vêtements. »

Nadine à la plage découvre une femme voilée

Mais le chaud soleil a dû lui taper fort sur la calebasse, car peu avant, notre Sarah Palin en avait sorti une bien bonne, sur France-Inter : "Rhooo [ou onomatopée de ce style] ça n'a rien à voir avec la question du déficit, c'est grotesque, ça n'a pas de cohérence dans le raisonnement, m'enfin ça c'est habituel (...) Nous sommes dans une crise très grave face à des terroristes [les islamiste en Irak] (...) et Monsieur Hollande est parti fêter son anniversaire". De fait, et en toute intimité, François Hollande, hors caméras, a fêté son 60e anniversaire. Comme les crises en tout genre, n’ont pas manqué, on suppose que l’idole de Nadine, N. Sarkozy, n’a pas dû fêter souvent son anniversaire.

 

La bêtise poussée à ce point ça devient presque un art !

Repost 0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 16:34
Le F_Haine a voulu interdire un spectacle à La Roche-sur-Yon

Brigitte Neveux, candidate FN aux municipales, appelle à manifester ce jeudi, 20/02/14, à 19 h 30, devant la scène nationale contre la représentation du spectacle Tragédie, d'Olivier Dubois. Une chorégraphie où les danseurs évoluent, nus, sur le plateau : « Le théâtre du Grand R est financé par la ville de La Roche au travers de l'association du Grand R, donc par les impôts des Yonnais. Toute personne peut avoir ainsi l'opportunité de venir contester les choix dits « cul-turels » de la mairie et revendiquer la mise en place d'un répertoire non limité aux choix de créateurs décadents se revendiquant hypocritement de la culture. »

Serait-ce atteindre le point Godwin que de noter que ces créateurs décadents font fâcheusement penser à l'art dégénéré fustigé par le nazisme ?

Le F_Haine a voulu interdire un spectacle à La Roche-sur-Yon

Pour ceux qui l’ignoreraient La Roche-sur-Yon est le chef-lieu de la Vendée. Le F-Haine était, naguère, peu présent car de Villiers et son parti (MPF) siphonnaient les voix d’extrême-droite. La retraite politique (toute relative d’ailleurs, on le voit avec sa polémique sur les acteurs bénévoles*) du super neu-neu du bocage a laissé de l’espace aux « bleu-Marine » et leur éternelle candidate, totalement incompétente au demeurant, espère faire un score moins ridicule que du temps du Vicomte.

 

Pas à un paradoxe près, alors que le vieux Le Pen défend la liberté d’expression en faveur de Dieudonné, le F-Haine vendéen s’en prend donc à un spectacle de danse présenté en 2012 au 66e Festival d’Avignon. Le syndrome « Tous à poil » a dû encore frapper : neuf femmes et neuf hommes nus en scène, so shocking ! Oh ! cachez-moi ces corps que je ne saurais voir. Mais Madame la tartuffe, nul n’est obligé d’aller voir ce spectacle.

A voir en plein écran

D’autant que, contrairement à ce que cette ignare imagine, ce n’est pas de la gaudriole. « A l’instar de Nietzsche, Olivier Dubois interroge d’un côté le rêve, pulsion proprement apollinienne et de l’autre l’ivresse, pulsion dionysiaque. Apollon, c’est la contemplation sereine du rêveur. Le dieu de l’individualité, de la mesure, de la conscience. Dionysos lui, incarne le principe contraire et nie toute forme d’individualité. Il célèbre, sauvagement, avec sa malléabilité extraordinaire, la réconciliation de l’homme avec la nature, s’oubliant à l’intérieur du tout cosmique, n’existant plus dans son état individuel. » nous explique un critique. « Olivier Dubois dit vouloir faire surgir de ce grand rassemblement une «humanité», un vivre ensemble. Ça marche. Et l’on ne peut que remercier les danseurs de leur confiance absolue dans le projet, eux qui ressortent du spectacle comme d’un cataclysme, ne réalisant pas ce qu’ils viennent d’offrir. Secoués, ils ont laissé tomber les masques, ceux grimaçant qui lors d’une péripétie les défigurent, et forment ce chœur si cher à la musique.(…) Dans le crescendo, le répétitif, l’énervement, l’épuisement, la jouissance, Olivier Dubois signe avec Tragédie son Sacre du printemps, ou bien son Boléro. » Marie-Christine VERNAY (envoyée spéciale de Libé à Avignon 2012).

 

 

Olivier Dubois est évidemment stupéfait de cet appel à interdiction. Comme il l’exprime dans Ouest-France.

Article 20/02/14 (cliquer pour agrandir)

Article 20/02/14 (cliquer pour agrandir)

Jusqu’à présent, sauf erreur, le F-Haine laissait le soin à des groupuscules cagots, style Civitas ou Agrif – parfois appuyés par des intégristes musulmans – de jeter l’interdit sur une œuvre (Piss-Christ), une exposition, une pièce de théâtre. Mais, Copé jetant l’interdit sur un livre pour enfant autorise toutes les surenchères politiques, dans l’espoir de capter l’électorat bigot. Le F-Haine n'allait pas, dans l'interdit, se laisser déborder par la droite décomplexée !

 

 

 

 

 

 

* Aurélie Filippetti a dénoncé vendredi 7 février les mensonges diffusés à des fins politiciennes, notamment par de Villiers, qui menace de stopper ses spectacles du Puy-du-Fou. Alors que le Ministère s'emploie à développer et valoriser la pratique artistique en amateur, source incomparable de lien social, de développement personnel et de valorisation des territoires. Il ne s'agit en aucune façon ni de limiter le bénévolat, ni, a fortiori, de l'interdire, mais bien au contraire de permettre son rayonnement et sa sécurisation juridique au regard du Code du travail. Contrairement aux allégations de certains, le texte précise que l'artiste amateur ne perçoit pas de rémunération. Il légitime le recours aux artistes amateurs bénévoles en autorisant leur présentation dans le secteur lucratif, comme c'est le cas au Puy du Fou et dans d'autres manifestations de ce genre.

Ouest-France 20/02/14 (cliquer ^pour agrandir)

Ouest-France 20/02/14 (cliquer ^pour agrandir)

En guise de postface, l'article rendant compte de la squelettique manif des F-Haineux vendéens;

Ouest-France 21-02-14

Ouest-France 21-02-14

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 18:03
Reconstitution en 3D du visage de Robespierre

Reconstitution en 3D du visage de Robespierre

Ivresse de l'altitude à Bogota ? Délire de la persécution ? Voilà que Mélenchon déchaîné s’en prend à une reconstitution en 3 dimensions du visage de Robespierre. Et il se prend pour l’incorruptible.

 

«  D’aucuns prétendaient avoir reconstitué le vrai visage de Robespierre*.  « Avec le logiciel du FBI** » ! Résultat, (…) une tête bien peu engageante (…). Vieille ruse de l’iconographie, dont je fais les frais plus souvent qu’à mon tour : la laideur du visage est censée révéler la laideur de l’âme ! C’est le but que se proposait Madame Le Pen quand elle a dit de moi, de façon surprenante, que j’avais un « physique repoussant ». Sans doute la pauvrette m’aura-t-elle étudié dans les photos de presse. En voyant le prétendu masque de Robespierre, comme beaucoup, j’ai vite compris que c’était un épisode de plus de la lutte idéologique sur le sens du contenu de la Grande Révolution. (…)  Et ces journalistes, ignorant comme des peignes, de commenter les traces de « petite vérole » sur le visage de l’Incorruptible. « Petite vérole », ça fait maladie vénérienne, vie déréglée. En réalité, il s’agit de la variole, maladie endémique des siècles durant. Ce détail situe le niveau de la bassesse auquel est située cette opération de communication débile. (…). Tout ceci est fait d’enjeux très concrets. Disqualifier Robespierre, c’est depuis toujours disqualifier la Révolution (…) C’est un combat pour l’hégémonie culturelle d’autant plus nécessaire aujourd’hui que les solfériniens sont en train de faire franchir un seuil crucial au démembrement du cadre républicain de la Nation » (extraits du blog, c’est moi qui grossit)

 

Pas mégalo pour un sou, l’imprécateur qui compare les attaques qu’il a subies de la part de la dame Le Pen avec ce dont Maximilien Robespierre aurait été victime post mortem, dans cette reconstitution en 3 D du visage de l’incorruptible. Et tout cela aboutit à se déchaîner contre les solfériniens, c’est-à-dire le PS. Non sans l’attaque, rituelle aussi, contre les journalistes ignorant comme des peignes (comparaison inédite).

 

Sauf que, ceux qui ont parlé de « petite vérole » ont bien retenu leurs leçons d’histoire : terme qu’employait notre maître François Lebrun pour parler de Robespierre aux nuls de M’, en nous expliquant que ce terme désignait la variole. Si mes souvenirs sont bons, Louis XV aussi était marqué par cette petite vérole.

 

Mais revenons à notre Robespierre en 3D.

 

Son auteur, Philippe Froesch est un spécialiste des reconstructions faciales à partir de données réelles : il a par exemple recréé le visage de Henri IV à partir de son crâne supposé, reconstitué un homme préhistorique, redonné vie au visage de Simon Bolivar**… Pour restituer le visage de Robespierre en trois dimensions, il est parti de la copie d’un masque funéraire* du membre le plus éminent du comité de salut public se trouvant au Muséum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence.

Donc quand, le lider maximo du PdG affirme que la reconstitution est loin des portraits de l’époque, tel un vil journaliste, il ignore l’existence de ce masque.

 

Tout ébaudi, P. Froesch réfute les accusations de manipulation et assure qu’il "n’y a aucune volonté d’obscurcir le visage du personnage". "Il s'agit d'une reconstruction faite de façon la plus indépendante possible de tout critère psychologique ou autre (..) On observe des poches sous les yeux, les yeux bouffis, les marques de l'image de synthèse sont exactement celle qu'on retrouve sur les masques mortuaires. Il faut prendre l'image pour ce qu'elle est, un instantané…" (Le Lab-Europe 1)

 

Heureusement pour Mélenchon, le ridicule ne tue pas. Sa grotesque comparaison entre son importante personne et une figure aussi éminente que controversée de la Révolution française va provoquer l’émoi admiratif de ses séïdes. Et tant pis pour le malheureux Froesch victime collatérale de ces imprécations éructées depuis Bogota.

 

 

* Anne-Marie Grosholtz a réalisé ce masque de cire sur la tête de « l'incorruptible », après sa décapitation, le 10 thermidor. La dame se maria ensuite avec un certain François Tussaud et traversa la Manche. Elle ouvrira à Londres, sur Baker street, ce qui deviendra l'ancêtre du mondialement célèbre musée de cire, Madame Tussauds ! Peut-être peut-on mettre en doute l'authenticité de ce masque mortuaire, comme le remarque l’excellent A. Korkos qui m’a mis sur la piste de cette nouvelle mélenc(h)onnerie : « Car le bas de son visage y apparaît tout à fait normal, alors qu'on sait que la veille de son exécution Robespierre eut la mâchoire fracassée par une balle de pistolet ou de fusil ». La future Mme Tussaud s’est-elle contentée de retoucher le moulage ? ou bien, comme le dit Froesch "Les médecins qui soignèrent Maximilien Robespierre le 9 Thermidor ne parlent d’aucune manière d’un visage détruit comme le laissent supposer faussement certains, ni d’un trou béant".

** P. Froesh ne mériterait-il pas, non seulement l'indulgence, mais l'admiration de l'imprécateur ?

Méchanlon, ignorant comme un peigne, ne sait donc pas qu'il a procédé à la reconstruction faciale de Simón Bolívar à partir de mai 2011 avec la réception des images du scanner de la tête réalisé par l'équipe scientifique dépêchée dans ses locaux par la vice-présidence de la République Bolivarienne du Vénézuela (à l'époque, sauf erreur, le vice-président était Maduro). L'objectif du rendu était de visualiser Bolívar dans la quarantaine.
Le volume du nez a été calculé grâce à 6 équations régressives développées par le FBI - horresco referens - et basées sur les mesures crâniennes du sujet.
Les images finales ont été dévoilées par le président Hugo Chavez en juillet 2012 lors d'une cérémonie officielle à Caracas.

 

 

 

Après le masque de P. Froesh, c'est un jeu vidéo qui subit les foudres de l'imprécator et d'un de ses séides :

Mélenchon s'emporte (un peu vite) contre Assassin's Creed Unity

Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 20:52

Melenchon-faux-tract

Jean-Luc Mélenchon, le Maghrébin, c’est le titre du « portail juif francophone »* qui publie, illustré par le faux tract du F-Haine, une brève très hostile au leader du Front de Gauche. « Sur un ton très gaullien, Mélenchon réécrit l’histoire. Il rend un hommage aux maghrébins libérateurs de la France. Il oublie un peu vite que les français ont du quitter le Maghreb à leur détriment après avoir tout perdu et même des proches. Cette vision falsifiée de l’histoire est surprenante, voire insultante pour qui furent les vrais libérateurs de la France et de l’Europe. Mais ceux-là sont ses ennemis, et surtout ils n’ont aucune chance de voter pour lui. »

 

Ce JForum se situe clairement à droite, comme en témoigne le commentaire au lendemain des présidentielles : « L’ancien président Sarkozy tant décrié, tant vilipendé tant critiqué, on peut dire tant haï, a laissé sa place. Cela ne doit pas effacer ses réussites… » et ne reculant devant rien il va même jusqu’à comparer cette défaite à celle de W. Churchill en 1945 ! Il récite les éléments de langage de l’UMP sur le faible écart de voix malgré le « matraquage des médias pendant cinq ans contre la personne du président ». Il ne manque pas lui, comme Copé et sa clique, de matraquer Taubira, coupable notamment d’avoir écrit : « Nous refusons ce détournement de la laïcité, qui s’inscrit dans une série interminable d’offensives : loi anti-foulard, loi anti-niqab, "débat sur l’identité nationale", stigmatisation des "prières de rue", des minarets et des menus "halal", invectives de Nicolas Sarkozy sur "l’égorgement du mouton" et de Claude Guéant sur le "trop grand nombre" de musulmans, "débat sur l’Islam" rebaptisé "débat sur la laïcité", appels à généraliser l’interdiction du foulard aux usager-e-s des services publics.. »**

 

Rien donc sur la falsification des séïdes du F-Haine (même pas un lien vers un article du Figaro reproduit dans leur site). Des « gorilles » du F-Haine se sont fait surprendre par des militants PC à distribuer ce faux-tract dont finalement Jean-Marine Le Pen a revendiqué l’initiative. Sur fond vert – couleur de l’Islam – il comporte, outre une citation hors contexte un texte fautif en arabe.

 

 

 

Cependant le portail, lui, donne des passages du discours de Marseille dont la phrase du faux tract est extraite. Ils permettent de la remettre dans un contexte d’une grande envolée, en hommage à Marseille, ville de métissage et aux liens qui unissent les deux rives de la Méditerranée.

Certes l’approche historique du tribun est parfois approximative. Mais il rappelle à juste titre ce que nous devons aux brillantes civilisations arabes (et en particulier à Al Andalous, l’Espagne musulmane, liée parfois aux dynasties marocaines) qui pour la tolérance religieuse n’ont pas de leçons à recevoir ! Et quant à l’hommage aux maghrébins libérateurs de la France, il est parfaitement fondé. Le corps expéditionnaire Français qui participe à la campagne d’Italie compte 60 % de Maghrébins ; la 1ère armée de de Lattre qui débarque en Provence en compte 50 %, auxquels s’ajoutent 10 % d’africains noirs. Parler de falsification de l’histoire relève de falsificateurs. Et, outre que la fin de la guerre d’Algérie en 1962 n’a pas de lien direct avec la Libération de la France – même si l’horrible massacre de Sétif a lieu à la même période – affirmer que les français ont dû quitter le Maghreb à leur détriment après avoir tout perdu est un mensonge, puisqu’il ne s’est rien passé de tel en Tunisie et au Maroc. Mensonge délibéré, car la même généralisation est faite dans un compte rendu d’un livre (« Une enfance juive en Méditerranée musulmane »). Raccourci falsificateur encore, s’agissant de la seule Algérie, puisque cet exode massif doit aussi beaucoup à la politique du pire de l’OAS, organisation terroriste, faut-il le rappeler ?

 

Qu’avec les candidats Modem, Verts ou PS, on considère que l’af-FRONT-tement Mélenchon-Le Pen, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, ne soit même pas digne d’un épisode de Dallas, se comprendrait. Que les envolées de Mélenchon à Marseille et ses autres déclarations soient soumises à une vraie critique, pourquoi pas ? Mais là, il s’agit, pour ces soutiens de l’UMP, pour qui le mot « maghrébin » semble péjoratif, en attaquant Mélenchon, de glisser vers le soutien au F-Haine !

 

 

*En effet, pour des raisons mystérieuses, je reçois régulièrement des « lettres de nouvelles » de JForum (ledit portail) et du P’tit Hebdo (« L'hebdomadaire national des Juifs francophones »). Comme témoignage d’un communautarisme exacerbé, cela vaut le coup d’être parcouru.

** Déclaration à laquelle j'adhère, faut-il le dire à 100% : non à lalaïcité restrictive contraire à l'esprit de la loi de 1905.

 

P.S. Dans l'affaire du faux-tract de Mélenchon la leader du F-Haine a été condamnée en 1ère instance à 10 000€ d'amende. Elle a fait appel, mais avec son habituelle malhonnêteté intellectuelle, cette avocate ose dire : « J’ai fait appel donc je ne suis pas condamnée.», alors qu'elle a fait appel parce qu’elle est condamnée. Car si elle n’etait pas condamnée, pourquoi aurait-elle fait appel ?

cf "Prix Busiris pour Marion "Marine" Le Pen"

Repost 0
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 14:19

plantu-melenchonLa Gauche est grande et Mélenchon est son prophète !


Par « Gauche » entendez, Ô sociaux-traîtres, celle du Front, pas évidemment la fausse gauche du PS, ni la bouillie verte des écolos. Une gauche de gauche, pour tout dire.


Pour le Mélenchonlâtre, le postulat de base – véritable acte de foi –est simple : leur lider maximo a le droit, le devoir même, de jeter l’anathème (sur le PS, lémédias, etc.) insulter, vitupérer, donner dans l’imprécation perpétuelle ! L’insulté (mettons le socialo de base), l’anathèmisé, s’ils protestent, c’est qu’ils veulent porter atteinte à la liberté d’expression du Chavez de l’Essonne.


Le Mélenchonnien manie « pensée unique » ou « politiquement correct » aussi bien que le zemmourien (autre espèce imprécative, mais de Droite).

 

Cependant parler de populisme à propos de l’immortel auteur de « Qu’ils s’en aillent tous ! », Plantu l’a oublié, est un crime de lèse Imprecator.

Certes des hyènes de blogs (ou deblog), des laquais du grand capital, essaient de calomnier le prophète. Georges Marchais, dont le style tribunicien l’inspire, fut au moins ouvrier pendant une dizaine d’années (même si son séjour allemand pendant la guerre fut objet de controverses) avant de devenir un apparatchik d’un PCF ayant encore une vraie base ouvrière. L’ex-sénateur de l’Essonne, malgré (ou grâce à) un passé trotskyste (dans la secte la plus fermée, d’où vient aussi Jospin) a su mener sa barque au sein du PS pour devenir sénateur à 35 ans avant de lancer un « faux parti communiste avec de vrais petits bourgeois », comme disait Mitterrand, à propos du CERES ; prétendre, comme il l’affirme, qu’il est au diapason des volontés du peuple, relève plus de l’art de faire tourner les tables, que d’un fait avéré. Voilà quelques unes des médisances que distillent des langues de vipères (lubriques) ! Certaines ajoutent même – voyez leur infamie – que, comme Sarko, il croit faire peuple en « causant » vulgaire.


meluche-plantuPlantu s’est donc planté en osant comparer SuperMéchanlon avec la fille Le Pen, quant au populisme ! Avec ce sens de l’humour et de la nuance, qui fait tout son charme, Mélenchon s’indigne : "hélas Jean Plantu ne fait plus réfléchir, il aveugle" , "il contribue à la confusion politique qui, sous prétexte de lutte contre le populisme, prêche le maintien de l'ordre établi" ; un vrai DSKiste ce Plantu ! Et Pierre Laurent (qui c’est ? mais si, le lointain successeur de Marchais à la tête des restes du PCF) dénonce l’odieux amalgame.

 

 

PS1 André Gérin, qui a décidé disputer à Maxime Gremetz, dit le bête de Somme, la palme du communiste le plus archaïque, récuse Mélenchon car il le soupçonne d'être un sous-marin du PS : le çonar de l'ex-Iman rouge, doit être ultra performant pour discerner dans l'ex-taupe de l'OCI un sous-marin du PS !

 

PS2 "Ne laissons pas croire qu'il y aurait à gauche, d'un côté un chevallier blanc (le Front de Gauche), porteur de la pureté révolutionnaire, et de l'autre un chevallier noir (le PS et ses alliés) vendu au capitalisme" André Chassaigne député PCF

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.