Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

"Nous Deux", revue célèbre par ses romans-photos cucul-la-praline, a succédé à des "Nous Deux" illustrés d'une toute autre facture. On y retrouve Gaston Sainte-Croix, Jean Dulac et, sans doute, Léon Courbouleix.

"Initiation amoureuse" (ou "Prélude charnel") illustré par Suzanne Baillivet peut s'y ajouter.

Gaston Sainte-Croix

Pour le texte Marcel Valotaire s'est sans doute inspiré du titre de l'ouvrage de Gaston Riou publié en 1926, intitulé "Ellen et Jean", pour le nom de ses héros (Dutel, 2054). "[Cet ouvrage] est axé sur la comparaison des sensations amoureuses de la femme avec celle de l’homme (.) Nelly est une étudiante vierge qui prend des leçons de latin avec un jeune professeur. Ils s’éprennent l’un de l’autre, et il l’initie à toutes sortes de caresses avant d’en venir à la défloration." Alexandrian

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Jean DULAC, Nelly et Jean Nous deux, simples papiers du tiroir secret, 1929 (extrait)

 

de Nelly à Kiki

2 Sept. 19..

 Ma pauvre Kiki, ton grand désir de connaître ce qui se passe me fait un peu pitié. N'as-tu donc pas compris suffisamment encore, avec les explications que je t'ai données?

  Je ne me sens pas du tout le courage de te décrire les choses plus en détail, et, mon Dieu, je vais t'indiquer un moyen de te renseigner bien à ton aise.

  Après-demain, nous devons nous rencontrer, Jean et moi, très tard, dans la soirée, quand ma tante sera couchée, dans le petit pavillon que tu sais. Devant la chambre où nous serons, il y a une terrasse où tu pourras facilement monter. Attends-là, sans faire de bruit.

  J'oublierai de fermer les volets et peut-être la fenêtre, sans rien dire à Jean, bien entendu. Si tu veux venir - ou si tu peux, car je suis sûre que tu voudras, - tu seras très bien placée pour tout voir.

  Et maintenant, ne me demande plus rien ! Affectueux baisers,

NELLY

Extrait emprunté à l'excellent Lucien Janvier : OBSCENE, LAMENTABLE ET DEGRADANT

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

 

Léon COURBOULEIX

Le vrai titre :

Pour toi pour moi. Quelques vers. 1935

Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux
Nous deux

Suzanne BALLIVET

 

 

« Mon premier émoi de lectrice, je l’ai vécu en lisant Prélude charnel, de Robert Sermaise, un livre qui appartenait à ma mère et que j’avais découvert entre les draps de l’armoire à linge.

C’est l’histoire d’un jeune marié qui initie son épouse vierge à la volupté et ne la « possède » qu’au bout d’une semaine. »

Jeanne Moreau

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Nous deux
Autre édition (empruntée à Lucien Janvier)

Autre édition (empruntée à Lucien Janvier)

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

Nous deux

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.