Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Prières de rues

Luçon, évêché crotté du bas-Poitou et néanmoins charmante petite cité vendéenne, a connu le 14 août 2017, d’étranges prières de rues.

Prières de rues

Des personnages, à l’exception près, tous mâles, vêtus de gandouras bizarres ou de burnous ornés sans doute d’un signe tribal, coiffés, pour deux d’entre eux, d’une sorte de tarbouche, et, pour certains, portant sur leurs épaules qui une statue, qui un haut-parleur, ont parcouru les rues centrales de la ville en entonnant d’étranges mélopées, ou en scandant de folkloriques antiennes, suivis par leurs religionnaires.

Prières de rues

Heureusement, ils étaient encadrés de près par la gendarmerie nationale.

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandircliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

Prières de rues
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandircliquer pour agrandir

cliquer pour agrandir

Petit montage avec la Callas en bande-son !

NB Ayant eu une réaction m'incitant à "faire la même diatribe sur les prières de rue de toutes les confessions", je précise que la présentation gentiment ironique de cette procession se veut justement une critique des vrais diatribes dont on nous rebat les oreilles pour des prières de rues d'autres religionnaires.

Bien que ces démonstrations  me donnent envie de croasser sur le passage des ensoutanés, en bon laïque fidèle à la Loi de 1905 et me souvenant des débats provoqués par un article 25 (devenu 27), je me garderais de toute demande liberticide.

Une autre réaction mérite d'être citée :

"Et combien ils sont souriants comme touchés par la grâce et la béatitude ! Bernardo Gui et Jorge de Burgos ne sont pas que des personnages de fiction ! "Le rire est un souffle diabolique...Le rire tue la peur et sans peur il n'est pas de foi. Car sans la peur du diable, il n'y a plus besoin de Dieu." (in film "Au nom de la Rose").  Amateurs d'humour , de plaisir,  de jouissance, de rigolade, de gaillardise, soyons heureux d'être athées et libres !"
P. L.

En super BONUS une vidéo des cérémonies dans la cathédrale

Partager cette page

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Luçon évêché crotté Bas-Poitou

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.