Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Deveria, Rojan, Reunier
Deveria, Rojan, Reunier
Deveria, Rojan, Reunier

Deveria, Rojan, Reunier

 

A un siècle d'intervalle, ces deux illustrateurs (notamment d'ouvrages pour enfants), Deveria et Rojan, nous font le cadeau de dessins érotiques, publiés "sous le manteau". Un autre dessinateur, Eugène Reunier, nous propose quelques scènes des années 20.


undefined  

   Achille Devéria est né à Paris, le 6 février 1800. Fils d'un fonctionnaire de la marine, élève de Girodet et M. Lafitte, il est l'auteur d'un grand nombre de lithographies parues surtout entre 1828 et 1835 et publiées sous le forme de cahiers et d'albums. En 1822, Devéria exposa au Salon des vignettes destinées à la gravure et au burin. Il produisit également un grand nombre de gravures libertines… Il meurt en 1857.

undefined

 

Cliquer sur le symbole haut-parleur pour avoir le son

Curiosa

Le coquin Achille fait un tour du Monde des amours !

  On sait peu de choses d'Eugène Reunier qui est selon certaines sources un allemand du nom de  Carl Breuer Courth*.
Ses dessin au fusain témoignent de la vie des années 20. Il faut y noter l'usage fréquent des marges qui se peuplent de petits dessins.
Ses sorcières chevauchent d'étranges balais.

 

 

* Carl Breuer-Courth veröffentlichte auch unter dem Pseudonym Eugene Reunier "erotische" Illustrationen

cliquer sur le haut-parleur

  Idylle printanière est un recueil de dessins érotiques. Traitée avec finesse, élégance et audace, cette "Idylle" n’est autre que la rencontre passionnée d’un couple élégant qui commence dans le métro, se poursuit sur la banquette arrière d'un taxi G7 de Montparnasse à Pigalle dans le Paris d’Anaïs Nin et d’Henri Miller, pour s'épanouir derrière les rideaux tirés d'une chambre d'hôtel..
Les planches sont anonymes mais les experts s'accordent à attribuer la paternité des dessins à l'illustrateur Rojan pseudonyme de Feodor Rojankovski (1891-1970), né en Russie, émigré à Paris à la suite de la Révolution d'octobre 1917, mort aux Etats-Unis et célèbre pour ses illustrations dans un tout autre domaine que l'érotisme, puisqu'il dessina les albums du Père Castor.

Feodor Stepanovich Rojankovsky, dit Rojan, est né en 1891 en Russie. Fils d'un directeur d'école, il passera une grande partie de son enfance nomade à Tallin (Estonie). Ses études aux Beaux Arts de Moscou sont interrompues par la guerre. Officier de 1914 à 1917, il publie ses premiers livres d'images à la fin de la guerre, en Ukraine. Mobilisé dans l'armée blanche en 1919, il se retrouve en Pologne où il peint des décors et costumes de théâtre. Il émigre à Paris en 1925. Il réalise d'abord des travaux publicitaires (dont le superbe Quand la bise fut venue, pour la Grande maison de blanc). C'est probablement dans l'atelier de Tolmer qu'il sympathise avec Natacha Tchelpanova (Nathalie Parain). Esther Averill lui propose d'illustrer le premier livre pour enfants en français publié par Domino Press : ce sera Daniel Boone (1931). Paul Faucher remarque ses Fables de La Fontaine, réalisées pour les laboratoires Rosa, et invite Rojan à collaborer à sa nouvelle maison d'édition : "L'atelier du Père Castor". Il réalise alors deux albums animaliers dont le succès ne s'est jamais démenti : Les petits et les grands (1933), et En famille (1934). Il s'installe vers 1934 au Plessis-Robinson, près de Brice et Nathalie Parain. Il illustrera ensuite près d'une trentaine d'albums pour le Père Castor, dont les célèbres Panache l'écureuil, Froux le lièvre, Plouf canard sauvage et Scaf le phoque…

Beaucoup plus discrètement, il réalise des illustrations érotiques très libres, dont le port-folio Idylle printanière (1933), aujourd'hui considéré comme l'un des plus beaux curiosa du XXe siècle.

Il se réfugie en 1940 chez les Faucher, où il peint de nombreux tableaux. Après l'invasion allemande, un ami installé à New York lui propose de le rejoindre. Sa vie américaine commence en 1941 sous la houlette de cet éditeur de génie, Georges Duplaix, le créateur des "Golden Books" ("Petits livres d'or"). La publication des Tall Book of Mother Goose (1942) et Tall Book of Nursery Tales (1944), lui apporte une reconnaissance immédiate. Il reçoit la médaille Caldecott en 1956 pour Frog Went A-Courtin'. Il publiera de très nombreux livres pour enfants aux USA jusqu'à sa mort en 1970.

 

http://www.ricochet-jeunes.org/oeil-du-libraire/article/64-les-lettres-illustrees-de-rojan

En complément sur ROJAN

Liqueurs & Parfums est un roman pornographique paru en 1893 sous le pseudonyme de la Vicomtesse de St-Luc. Liqueurs et Parfums des Importantes Fabriques de Lesbos, Cythère et Gomorrhe, En épigraphe : « Pas de flagellation, pas de godemichés, pas de chiens, rien que la chair humaine, mais toute la chair humaine sans aucune réserve. » Édition ornée de 12 illustrations en couleurs, reproduisant des dessins inédits de Rojan

Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa
Curiosa

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.