Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.
Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.

Joyeuses partouzes où de cocktail en twist, on se mélange allégrement.

Satyres et Nymphes

Cet album, comme les autres hélas, étant complètement saboté le diaporama a été refait et mis sur l'article "Estivales paillardises" et les dessins ont été mis à suivre !

Les illustrations du calendrier 2015 viennent d'être traduites par un aimable correspondant MC

En Janvier, quand tout n'est que glace et neige, on baise volontiers (sur la causeuse?).

En Février, en période de carnaval, maintes demoiselles écartent les cuisses.

Si Mars est bien doux et sec, beaucoup ne tarderont pas à frotti-frotter dans la nature.

Sous la lune capricieuse d'Avril, ça se passe souvent bien différemment de ce qu'on voudrait.

En Mai, quand soufflent déjà les premiers zéphyrs, tu peux caresser des jambes fines et des hanches rondes.

Les soirées de Juin offrent bien souvent à ton regard concupiscent d'amusantes partouzes.

Puis en Juillet, dans le parfum des roses et du jasmin, bien des anges innocents se font déniaiser.

Si en Août tu vois des nymphes sur la plage, éloigne-toi vite, la tentation est un piège.

Lorsque en Septembre les pommes mûrissent sur les arbres, toi tu peux attraper les jeunes paysannes par les genoux ou par les prunes (= fesses).

Et en Octobre même, dans les feuilles mortes et l'herbe sèche (litt. "dans le feuillage et l'herbe flétris") on verra encore mouiller bien des jupettes et bien des petites culottes de dentelle.

Et quand viendra Novembre, tu reprendras tes habitudes dans ton lit – là, tu pourras continuer à aimer, baiser, soupirer et gémir.

As-tu baisé tout au long de l'année, jusqu'aux tout derniers jours, donné du plaisir à mainte gracieuse et aimable pucelette, vidé ton verre à la Saint-Sylvestre en grande et bonne compagnie? Jette encore une fois un regard en arrière sur des heures qui appartiennent désormais à un lointain passé. Sois reconnaissant à chaque femme qui chastement écarta ses cuisses pour toi, et ne fut avare ni de baisers ni de mots tendres! Bois donc dans ton verre, renforcé dans la conviction que ce qui t'a été offert, aucun Dieu ne pourra te le voler.

 

Empruntée à Lucien Janvier cette série de 1940 qui met en vedette un athlétique noir, Jim !

Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard
Album - Alexandre Szekely le magyar paillard

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.