Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
"Deux choses sont infinies : l'univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue".
Albert Einstein

 

Tirées de deux « newsletters », prétendument laïques, (respublica* et riposte laïque), ces quelques citations.

Certes on peut (on doit ?) traiter avec indifférence, voire mépris, cette mouvance dont les thèses (un bien grand mot, je le confesse) sont fort proches de celles de l'extrême droite (anti Europe, ultra nationaliste, pour l'immigration zéro, répressive...) et les procédés (attaques ad hominem, affirmations dogmatiques, anathèmes généralisés) en sont encore plus proches.

 

Mais la laïcité ( ?) bornée, que ces folliculaires représentent, nuit gravement à l'image de la laïcité, la vraie, celle qui n'a pas besoin d'adjectifs car elle est par définition ouverte, positive, libérale (au sens que lui donnait Aristide Briand le père de la loi de 1905).

 

Bêtisier laïciste : I à P
Bêtisier laïciste : Q à Z

 

* respublica émanation de l'UFAL tient cependant des propos moins indignes que ceux de riposte laïque officine xénophobe pour ne pas dire raciste

 

ALTERNATIVE (voir aussi Républicains)

Il y aurait un boulevard pour un parti, qui, s'appuyant sur les idéaux de la République, offrirait une vraie alternative à l'UMPS, sur quelques questions essentielles : le retour de la Nation contre l'Europe libérale, la République une et indivisible contre les Régions, la laïcité contre le retour du religieux dans le politique, le protectionnisme social contre le libre-échangisme, la défense des conquêtes sociales contre la concurrence des délocalisations et de la libre circulation de la force de travail... (Lucette Jeanpierre)

Mais qu'attendent le Che(vènement), Dupont d'Aignan et Mélenchon pour s'engouffrer dans ce boulevard ?

 

APPEL DU 14 FEVRIER 2008

Il n'existe pas de pire réaction que celle qui consiste à répondre à la gesticulation par une agitation aussi décousue. L'appel du 14 février « pour une vigilance républicaine », diffusé par Marianne, en témoigne : tant par son casting précipité que par son contenu bricolé, il rate son but et se révèle finalement contre-productif.  

L'attachement aux « fondamentaux d'une laïcité ferme et tolérante » ne veut pas dire grand-chose et l'oxymore* utilisé révèle simplement une indétermination que n'aurait pas reniée François Bayrou. On voit mal comment des personnes qui ont préconisé la ratification du Traité constitutionnel et de celui de Lisbonne pourraient prétendre partager la « valeur » d'indépendance nationale avec ceux qui se sont farouchement opposés à ces transferts de souveraineté. L'étude nominative des récents scrutins sur la révision constitutionnelle et la ratification du Traité de Lisbonne montre aussi que les signataires de l'appel du 14 février n'ont pas du tout la même conception de la démocratie et du respect du peuple français ! Quant à construire « une Europe propre à relever les défis du XXIème siècle », cela ne veut rigoureusement rien dire et ne mange donc pas de pain. La présence de Pierre Lefranc et de Noël Mamère côte-à-côte dans une pétition en a déjà scandalisé plus d'un. Si la conviction et les valeurs républicaines du premier ne font aucun doute, celles du second laissent, en revanche, sceptique. Piétiner les lois de la République et provoquer ses valeurs en célébrant le mariage de deux personnes du même sexe, de surcroît convaincues d'escroquerie**, a de quoi faire douter de la morale républicaine de l'intéressé et de son aptitude à porter l'écharpe tricolore. En matière de bouffonnerie, Nicolas Sarkozy peut encore prendre des leçons à Bègles. Mais au-delà de cette cocasserie, il est tout de même permis de s'interroger sur la crédibilité des leçons de républicanisme administrées tant par Dominique de Villepin que par Ségolène Royal et François Bayrou, dont la réunion ressemble davantage à une solidarité de recalés du suffrage qu'à une démarche positive. On n'ironisera pas sur l'accusation monarchique de Mme Royal mais on n'a rien vu, lors de sa campagne présidentielle, qui ressemble à du franc républicanisme. (A.-M. LE  POURCHER Professeur de Droit Public)

 Autrement dit, pour ce prétendu Professeur de Droit (une recherche sur google et bing est restée sans succès), seuls les nonistes - de droite ou de gauche - sont laïques !

 

* L'oxymore consistant à réunir deux termes de sens contraires, il faut comprendre que la laïcité si elle est ferme ne peut être tolérante (et inversement)

 

** Ne reculant devant aucun amalgame, notre professeur juxtapose implicitement homosexuels et escrocs et oublie surtout de préciser que N. Mamère a « marié » ces deux hommes avant qu'ils soient convaincus d'escroquerie.

 

Appel Laïque

[A l’initiative de la Ligue de l’enseignement, une pétition en ligne était lancée par des associations, des syndicats, des mouvements philosophiques] Au 21 / 04 /08, ces 145 associations, « fortes des 150 426 signatures recueillies » (à voir sur : www.appel-laique.org) décidaient de suspendre la collecte mais s’engageaient à rester vigilantes et « à tout mettre en œuvre pour organiser la plus large mobilisation des citoyennes et citoyens ….pour préserver les valeurs communes inscrites dans la Constitution ».

[…] 150 426 signatures pour 145 associations, c’est pour le moins modeste et, en tout cas, pas de nature à constituer une « large mobilisation » […]

Les responsables et militants de la FSU, de la FCPE, de la CGT, de la LDH, du MRAP, du SGEN, de la Ligue de l’Enseignement, d’ATTAC-France (pour ne prendre que ces exemples significatifs parmi les promoteurs) – qu’on sait actifs et capables de mobiliser- n’ont – semble-t-il – pas fait de cette question une priorité. Il est vrai qu’ils ont dû être gênés aux entournures (pour peu que leur conviction laïque ait été réelle) pour expliquer que la « laïcité ouverte » et/ou la complaisance envers le communautarisme islamique que promeuvent leurs associations n’étaient en rien identiques aux idées exprimées par le chef de l’Etat.

Empédoclatès

 

Eh oui ! vous avez bien lu, un anonyme et logorrhéique folliculaire, du haut de sa morgue, nous assène que la Ligue de l’enseignement, qui a lancé la pétition, comme la FCPE, la FSU le SGEN (bien sûr car CFDT) etc., ne souscrivant pas à son obscurantisme allochtonophobe, partagent donc les « idées exprimées » par le chanoine du Latran.

 

BESANCENOT et BOVÉ

Le populaire facteur (qui se gargarise de critiques mais ne veut surtout pas être au pouvoir pour appliquer ses idées) et un pantin, qui défendent les petits, les "exploités", les immigrés, les "sans-papiers", les "traditions" religieuses, les intérêts communautaristes, en tapant sur le capital, sur les bourgeois et sur ces nantis de blancs qui ont un travail et un appartement en HLM et qui voudraient dormir le soir sans être dérangés par les bandes d'adolescents qui s'amusent, cassent ou dealent sans vouloir voir que la tolérance absolue et l'internationalisme qu'ils veulent ne protège(sic) pas les travailleurs, qu'ils soient français ou immigrés.

Des « racistes anti-blancs » ou tout comme !

 

CANARD ENCHAÎNÉ

« Le Canard Enchaîne a choisi son camp : la burqa et la polygamie »

« Dans le numéro 4670, daté du 28 avril 2010, le moins qu’on puisse dire est qu’il rattrape le temps perdu. Sous prétexte de se moquer du gouvernement - jusque là pas de problème - il se montre d’une incroyable tolérance pour la tenue des Belphegor. On croirait lire soeur Marie-George Buffet ou Martine Aubry, avec un zest de Cohn Bendit, une pincée de Besancenot et un chouia de Blondel !

Le comble de l’ignominie sera atteint par un encadré, en page une, intitulé : "Ciel, ma femme défend la polygamie !" Cet encadré se veut un parallèle entre la polygamie de l’intégriste de Nantes et les propos de Carla Bruni, qui, avant d’être la première dame de France, avait une vie plutôt libertine, qu’elle résumait ainsi : "Je suis monogame de temps en temps, mais je préfère la polygamie et la polyandrie". Certes, ce parallèle se veut de l’humour, mais cet humour ne fait que reprendre l’argumentation du taliban nantais, qui osait comparer sa situation, ses douze enfants, ses quatre concubines et les allocations de "parent isolé" revenant à chacune, à celle des citoyens ayant des maîtresses. »

 

Le torchon virtuel xénophobe étant tellement prolixe en condamnation, insultes, anathèmes etc. je ne pouvais les relever car j’aurais fait exploser le « Bêtisier laïciste ». Mais je ne résiste pas à introduire une nouvelle entrée avec le Canard Enchaîné. Une incertaine J. Bourdillon croit donc se payer le palmipède, alors qu’elle ne fait que démontrer sa bêtise haineuse : en un petit paragraphe elle s’en prend à M.-G. Buffet, M. Aubry, D. Cohn-Bendit, Besancenot et M. Blondel à propos d’articles du Canard qui ridiculisent… Hortefeux. Devinez de quel côté elle se situe, la folliculaire ? Elle qualifie le « boucher » nantais de « taliban », accusation mensongère que même son héros Hortefeux n’a osé proférer.

 

 

CIRCONCISION

On met en exergue l’hygiène intime pour nous imposer en douceur les mutilations génitales.

Ces "mutilations" nous renvoient à une note de bas de page : le Dr Muhammad Ali al-Bar, membre des Facultés Royales de Médecine du Royaume Uni et conseiller au Département de Médecine Islamique au Centre Roi Fahd pour la Recherche médicale de l’Université Roi Abd al-Aziz de Djeddah, a dit dans son livre sur la circoncision : « la circoncision des nouveaux-nés (au cours du premier mois de leur vie) permet d’obtenir de nombreux avantages sanitaires dont voici les plus importants : protection contre les inflammations du pénis (sic), inflation des voies urinaires (sic), protection contre le cancer du pénis (sic) »

 

Jérémie Ménerlach, qui se méfie des cuisines et des mœurs allogènes, qualifie donc la circoncision de mutilation, comme si perdre le prépuce pouvait être assimilé à l’excision du clitoris qui, elle, est une vraie mutilation (l’O.M.S. confirme) ; il ironise avec lourdeur sur une citation (visiblement mal traduite), alors que, s’agissant du cancer du pénis, rare il est vrai, la circoncision a, de fait, un effet préventif, l’OMS la recommande même dans la lute contre le SIDA. Cette pratique n’est pas l’apanage des musulmans ou des juifs : on en trouve des témoignages dans les hiéroglyphes ; le Saint Prépuce fut une relique (?) vénérée par l’église. Pour des raisons hygiénistes (fondées ou non) 90% des mâles états-uniens sont circoncis. Mais, on l’aura compris, il ne s’agit que de s’en prendre aux allochtones (version soft d’étrangers, encore faut-il préciser que ne sont visés que les allochtones présumés musulmans).
 

DELORS (Jacques)

Jacques Delors,  ministre des Finances de Mitterrand en 1981,  organise (sic) en Mars 1983 une crise financière pour obliger le Parti Socialiste à adopter la Pensée-Unique, alias le Monétarisme, ce qui contraint ce parti à renier sa valeur première, la Primauté du Politique. C'est le fameux virage à 180°. Propulsé par Mitterrand à la Présidence de la Commission Européenne, il prépare le traité de Maastrich qu'il fait voter en 1993. La rédaction même de ce traité y intégrait tous les « tiers », c'est à dire le monde entier. La nuance, c'est que l'Europe est engagée juridiquement ; les autres pays n'ont pas cette contrainte. Jacques Delors quitte aussitôt après, la Commission Européenne. Il devient ensuite président des Semaines Sociales de France, émanation du lobby catholique de France. (Pierre Bellenger)

 

Ce Bellenger, se disant ex-catho de gauche (Vie nouvelle), donne dans une variante actualisée du complot judéo-ploutocrate des années 30, avec la dénonciation du complot du catho-capitalisme, dont J. Delors serait, bien sûr, un agent, et où l'opus dei jouerait le rôle dévolu à la Franc-maçonnerie, chez les antisémites de l'entre-deux guerres.

 

DEPARTEMENTS

Proposition de Jacques Attali : " Faire disparaître progressivement les départements " Un échelon administratif créé en 1790 aujourd'hui dépassé ".Là, on voit très bien où l'on veut en venir ! Les compétences exercées par les conseillers généraux pourraient être dévolues... aux régions ! Et voilà l'Europe des régions (M. Popelin).

 

Interdit donc de tenter de débattre sur cette accumulation d'échelons aux compétences croisées et au fonctionnement parfois opaque (communauté de communes, par exemple). Vouloir s'attaquer au département, c'est s'attaquer à la République au profit de la vilaine Europe de Lisbonne !  

 

EUROPE

Ultralibérale et antisociale (adjectifs automatiques)

Il faut donc dénoncer ce pouvoir sans fondement qu'est l'Union Européenne : c'est pourquoi les traités européens, incohérents et anti-démocratiques, ne peuvent être approuvés, en leur état, par quiconque jouit de quelque cohérence mentale (on admirera la force argumentaire de cet anathème).

L'Union Européenne est morte désormais ; maintenant reste à savoir comment elle s'effondrera, et comment limiter les dégâts qui résultent de quatre décennies d'erreurs.

 

FCPE (voir Syndicats enseignants)

 

FOUREST (Caroline)

Caroline Fourest , la responsable de Prochoix, qui joue la petite télégraphiste de l’Elysée et du quai d’Orsay [pour Durban 2 :

 quel deal politicien Caroline Fourest a-t-elle passé avec Nicolas Sarkozy ?

[Elle] avait déjà montré sa soumission à l’islamiquement correct et au pouvoir en place, en propageant à chaque occasion sur les plateaux des télévisions et des radios les mythes mensongers d’un Coran "progressiste" (sic !) et d’un Mahomet militant féministe avant l’heure. [...] Ce zèle médiatique faisait suite à la remise du prix du livre politique* par Jean-Louis Debré, bras droit de Jacques Chirac, et Richard Descoings, apôtre de la discrimination positive recruté par Sarkozy.  « Le racisme anti-musulmans peut donc abriter une forme mutante de racisme anti-arabes. » il est incroyable qu’une laïque puisse parler de racisme anti-musulman ! Ce sont exactement les propos utilisés par les avocats du Mrap et de la LDH à Epinal, contre Fanny Truchelut.

 

L’auteur anonyme de cette diatribe se défend de lancer une attaque polémique contre C. Fourest. On y trouve pourtant tous les ingédients habituels : si elle se soumet à cet « islamiquement correct » (on remarquera au passage que quand on n’a pas d’argument, il suffit de dénoncer la « bien pensance » ou le « politiquement correct ») c’est à la suite de la remise d’un prix du livre politique, totalement dévalorisé puisque remis par J.-L. Debré et surtout R. Descoings « apôtre » -quelle subtilité ! – de la discrimination positive honnie (en fait la possibilité d’accès à Sciences Po pour quelques lycéen(ne)s de lycées dits défavorisés mais soumis aux mêmes épreuves finales : insupportables pour ces faux laïcs). Vieux procédé encore, digne des ligues des années trente, que ces attaques ad hominem !

 

* Catherine Fourest a reçu en 2006, pour La tentation obscurantiste (Grasset), le Prix du livre politique de l'Assemblée nationale : le prix lui a été remis par Richard Descoings qui présidait le jury et par J.-L. Debré qui présidait l'Assemblée Nationale. La même année, pour le même livre, elle recevait le Prix Jean Zay.

 

 

GAUCHE (voir aussi Nicolas Sarkozy et Programmatique)

Incapable de parler du monde du travail, incapable de raisonner autrement que par les règles libre-échangistes de l'Europe, incapable de comprendre les demandes de sécurité des plus vulnérables.

Entre un parti socialiste qui aide Nicolas Sarkozy à faire ratifier le traité de Lisbonne (au mépris des promesses de Ségolène Royal) et une autre partie de la gauche qui ânonne, « Non à cette Europe, oui à l'Europe sociale », aucun n'est porteur d'une alternative qui redonne un vrai pouvoir à un futur président de la République, et aux élus du Peuple. (Lucette Jeanpierre)

Il ne suffira pas qu'un front anti-sarkozy se substitue au front anti FN pour faire renaître de ces cendres la gauche qui n'est plus qu'une coquille vide quelque soit le résultat des élections municipales. (Gabrielle Desarbres)

 

Il est vrai que faire renaître de ses cendres une coquille vide est une entreprise très délicate.

 

GAUCHE caviar

La gauche caviar n'a pas étalée (sic) son fric avec autant de tapage [que Sarko] et encore.. mais elle fréquentait assidûment l'Ile de Ré, le Lubéron, les Seychelles ou le Maroc et les meilleures tables en demandant au bon peuple de faire des efforts, de partager le travail et de subir la fatalité de la mondialisation.

 

HALDE là

Un certain Heurtebise s'en prend à la xénophilie de la HALDE*. En effet, dans une décision de novembre 2006, (http://www.halde.fr/IMG/alexandrie/2367.PDF), cette « officine française payée par les contribuables français » a osé faire un rappel à la loi  à un établissement bancaire : un étranger hors communauté européenne s'était vu réclamer à l'ouverture du compte un titre de séjour (ce qui était déjà illégal) et à nouveau ce titre pour retirer de l'argent sur son compte, plus tard. « A partir de ce fait divers, la HALDE construit une délibération fort alambiquée, avec force références arbitraires à diverses législations françaises et européennes. » Faire référence à la loi est considéré comme arbitraire : on pourrait penser, a priori, que c'est l'inverse ! En suit un délire total où la HALDE est accusée « d'un véritable procès d'intention « raciste » alors que les banques ont tout de même le droit contractuel fondamental d'accepter ou de refuser tel ou tel client (tout comme les assureurs ou les bailleurs) » tout cela pour avoir eu l'audace de rappeler à cette banque que la loi existe (quant au fameux « droit contractuel fondamental d'accepter ou de refuser tel ou tel client », il est né de l'imagination fertile de l'auteur et dénote une conception ultra-libérale). La technique classique de l'amalgame est évidemment employée : « Si on suit les thèses de la HALDE, la police n'aurait plus à contrôler les étrangers en situation irrégulière ». Et ça devient franchement puant quand la HALDE est accusée d'outrepasser ses missions pour prêter ses services à un combat idéologique et raciste cher aux islamogauchistes, accusée aussi d'une curieuse connivence entre [elle] et ceux qui traitent les Français de « souchiens » - ou « sous-chiens » ?  

Rappelons-le, il s'agit d'un étranger non communautaire, dont rien n'indique, dans l'avis de la HALDE, qu'il soit de confession islamique, bouddhiste ou sans confession, qu'il peut-être russe, argentin, australien, etc. que la HALDE s'est appuyée, comme elle doit le faire, sur la législation* et qu'elle demande donc que la loi* soit respectée.

 

* Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité créée par une loi du 30 décembre 2004. Elle a pour mission générale de lutter contre les discriminations prohibées par la loi !

 

Bêtisier laïciste : I à P
Bêtisier laïciste : Q à Z

 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.