Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Bêtisier laïciste : A à H
Bêtisier laïciste : I à P

 

REDECKER (Robert)

Le lynchage hallucinant du philosophe Robert Redeker, auquel nous avons assisté, sur le plateau de Ruquier [18 mai], devrait interpeller l’ensemble des organisations laïques.

Avant d’aller sur les plateaux de Ruquier, il a [déjà] subi un lynchage indécent, a été traité de raciste par les islamogauchistes, abandonné par l’Education nationale, sali par la direction de la Libre Pensée, et défendu d’une manière très ambiguë par de nombreux laïques de premier plan. Certes, ils ont protesté contre ses menaces de mort (c’est vraiment le moindre !), mais en même temps, ils se pinçaient le nez, montraient ouvertement leur mépris à Redeker, lui reprochant de les obliger à se montrer voltairien, alors que sur le fond, certains le considèraient comme un salaud pour avoir écrit ce texte !

Jeanne Bourdillon

 

Pour ceux qui auraient oublié, Redecker, avait écrit un article dans le Figaro, intitulé « Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? ». Tout à fait dans le style des torche culs qui alimentent ce bêtisier. Mais le droit d’écrire des crétineries est imprescriptible. Menacé anonymement de mort, il eut droit à une protection policière. L’éducation nationale, cette marâtre, l’a recasé au CNRS, ce qui, pour un prof de philo – dont l’essentiel de la production éditoriale a été de faire du sous-Finkielkraut sur l’école - n’est pas une sanction évidente. L’auteur des menaces par Internet a été identifié et arrêté au Maroc. Notre prof a accepté de participer à cette émission pipeul. Il s’y serait fait étrillé. Que venait-il y chercher ? la palme du martyr ? Mais parler de lynchage indécent n’est-ce pas quelque peu indécent ?

 

REPUBLICAINS

Longtemps j'ai cru que la République était de gauche parce que sociale, longtemps j'ai cru que les gens de droite, les partisans du capitalisme, qui se disaient républicains, usurpaient le titre ... Et puis, ces dernières années et, surtout, ces derniers mois m'ont poussée à me remettre en question et à cesser de jouer, comme tous ces "gens de gauche qui veulent donner des leçons", les idiotes utiles.

J'ai, d'abord, été atterrée par le spectacle pitoyable de la "gauche", de moins en moins républicaine, j'ai, ensuite, admiré l'étoile montante Nicolas Dupont -Aignan [...]

Il n'y aurait, à gauche, qu'un seul parti républicain, le MRC de Jean-Pierre Chevènement ; en effet, que dire de l'extrême gauche et des Verts, rejoints en cela récemment par le Parti Communiste, qui refusent le capitalisme et le libéralisme mais sont favorables au communautarisme et revendiquent des droits spécifiques pour les minorités, bien éloignés du bien commun ?

Que dire du Parti Socialiste (dans son courant majoritaire) et du PRG qui ont permis comme un seul homme la ratification du Traité de Lisbonne, qui consacre la prédominance du marché et les intérêts des multinationales, c'est-à-dire du privé ? Quant au Modem, au Nouveau Centre ou l'UMP, ils défendent tous, plus ou moins, eux aussi, une Europe fédérale et libérale.

Nous saluons ceux qui, comme Marie-Noëlle Lienemann et Jean-Pierre Chevènement, ont accepté de faire un meeting commun avec Nicolas Dupont-Aignan, pour défendre leur conception, républicaine, de l'Europe. Comment ne pas aspirer à voir réunis des républicains sincères, de Jean-Luc Mélanchon(sic) à Nicolas Dupont-Aignan, en passant par Jean-Pierre Chevènement ?

 

SARKOZY (Nicolas)

Il a su mettre en avant, comme le remarque fort bien Jean-Michel Quatrepoint, avec justesse, certains thèmes : baisse du pouvoir d'achat, croissance insuffisante, Europe trop ouverte et qui ne fait pas suffisamment valoir ses intérêts, allant jusqu'à prôner des mesures protectionnistes sur le textile, par exemple.

Il a su, d'autre part, remettre en avant l'amour de la France, de la République, des Français qui se lèvent tôt, donc du petit peuple, grâce aux discours d'Henri Guaino, alors que, un an auparavant, il disait, aux Etats-Unis, son aversion d'un modèle, issu de la Résistance, qui lui fait penser parfois qu'il est un étranger dans son propre pays.

C'est parce qu'il a su couper l'herbe sous le pied d'une gauche incapable de parler du monde du travail, incapable de raisonner autrement que par les règles libre-échangistes de l'Europe, incapable de comprendre les demandes de sécurité des plus vulnérables, que Nicolas Sarkozy, bien qu'issu de la majorité sortante, a su infliger une défaite cinglante à Ségolène Royal.

 

Henri Guaino a donc su remettre notre Ouf 1er dans le droit chemin de l'amour de la France.

 

SNES

Le Snes-Fsu  s'est battu contre la loi sur les signes religieux à l'école et tolère les accompagnatrices scolaires voilées.

Le voilà donc excommunié !

 

SYNDICATS ENSEIGNANTS (et FCPE)

Les comportements des syndicats enseignants actuels, de la FCPE, et des pseudo-syndicats de lycéens qui , de manière brutale et minoritaire, imposent , au sein même de l’Ecole, leur pression politique et corporatiste, assassinent, en fait, le principe de laïcité, allant par leur comportement au-devant de ce dont rêvent les forces politiques libérales et européennes dans leur projet de construction de l’espace politique européen censé nous organiser bientôt administrativement, juridiquement, sociétalement, économiquement, en détruisant l’idée de Nation et le socle laïque de la République… ! [ …] Les enseignants, les parents d’élèves, les groupes de lycéens qui, aujourd’hui, se livrent à cette transformation de l’espace neutre qu’est l’Ecole en un lieu d’affrontement des idéologies, des revendications sociales, des orientations politiques, préparent, en fait, les funérailles du principe essentiel de laïcité à l’école et balisent le terrain de ceux qui veulent tuer la laïcité qui organise notre espace politique et sociétal et en assure le fonctionnement apaisé et égalitaire.

Robert Albarèdes

 

Quelques extraits d’un article dont le titre même laissait prévoir le contenu : « Ceux qui instrumentalisent les élèves assassinent la laïcité » (depuis le temps, si on en croit ces oiseaux de mauvais augures, qu’on assassine cette pauvre laïcité, on se demande comment elle vit encore). Le SNES avait déjà eu droit à une perfidie. Du coup c’est tous les syndicats enseignants (à l’exception du SNALC peut-être), plus la FCPE, plus les syndicats de lycéens qui prennent leur paquet… Darcos reconnaîtra les siens !

 

TROSKYSTES

Les trotskistes ? La LCR, devenue NPA, se distingue depuis longtemps, en France, mais aussi en Grande-Bretagne, par ses amis du SWP, par une complicité de tous les jours avec les islamistes. On se souvient ici des relations privilégiées entre le Hezbollah et des représentants de la LCR, […] Besancenot au bras d’une voilée, lors des événements de Gaza, cela résume mieux que de longs discours la dérive des trotskistes d’Allah. Le Parti des Travailleurs, devenu POI, se dit laïque, mais il ne voit que les soutanes du Vatican, et, sans doute atteint d’une cécité sélective, pas du tout les voiles, les burqas et les mosquées. Mais c’est aussi une « cécité intellectuelle » car elle ne leur permet pas de saisir le rôle spécifique dévolu à l’islam par l’église vaticane qui le considère comme sa base avancée pour s’imposer dans l’espace public de l’Europe qui se construit.

 

Dans la série « chamboule tout » à la foire laïciste, aucun parti, homme ou femme politique, ne trouve grâce (sauf, juste, tout juste, l’ineffable Mélenchon, le Vicomte Le Jolis de Villiers de Saintignon (voir plus bas) et Dupont d’Aignan, même Chevènement est recalé !)

 

VAL (Philippe)

Philippe Val, qui en son temps avait tâté du tribunal pour avoir soutenu les caricatures de Mahomet, a fait une apparente volte face. Le patron de Charlie Hebdo, un matin d’avril sur France Inter, en a remis une couche sur l’ignominie du film [Fitna], et axé son propos sur la stratégie commerciale de son auteur, qui aurait habilement programmé son coup et réussi son marketing. Notre preux défenseur des caricatures, ne mange pas de ce pain à mie "fasciste" (bien sûr) et avec son flair infaillible, parie qu’il sera par contre du goût de Ben Laden. Renvoie donc dos à dos les vilains "terroristes" de l’extrême. Bien obligée de constater que ce garçon, capable d’émettre à l’occasion des propos libres et justes, rechausse ses pantoufles gauchistes, dès qu’il se sent débordé par la nouveauté d’une réalité. Il partage avec ses ennemis, les "fachos", deux incapacités. L’une, ontologique : le refus d’affronter la solitude, voire le rejet, qu’entraîne souvent l’émission d’un jugement libre de toute affiliation. L’autre, grammaticale. Ces gens là méconnaissent l’usage du point d’interrogation, signe caractéristique du doute (sic).

Anne Zelensky

 

Une dogmatique qui prêche le doute fait penser au pyromane qui crie au feu.  Les propos de cette soi disant féministe frisent toujours et au plus près le racisme. Ainsi défend-elle, sous le noble prétexte du féminisme, Hillary Clinton contre Barak Obama. « Ce n’est évidemment pas un hasard. Noir, jeune, descendant d’opprimés ». Elle semble ignorer d’ailleurs qu’Obama est fils d’une étatsunienne blanche et d’un kenyan et n’est donc pas noir mais métis.

Quant au jeune qui prend le hall de l’immeuble pour le prolongement de son chez soi, il est souvent d’origine immigrée (fût-il de la 3e génération) !

 

 

VILLIERS (Philippe de)

Villiers, de qui beaucoup de choses nous séparent, a eu le mérite d’être longtemps le seul homme politique à parler clairement contre l’islam. Cela lui a valu de nombreuses railleries, de se faire virer de certaines manifestations, et de se faire, à tort, qualifier de raciste. Son problème est ailleurs : il a un côté aristocrate, et surtout très marqué par ses liens avec les milieux catholiques traditionalistes, et certains combats réactionnaires qu’il a menés, pour que cela marche. Quand il parle laïcité, cela sent quand même un peu trop l’odeur de l’eau bénite, pour que cela puisse séduire massivement une France où l’athéisme progresse de plus en plus, et où on a envie de combattre l’islam au nom des Lumières, et pas au nom de la Bible.

 

Un fond d’obscurantisme unit bien nos laïcistes à ce représentant de la droite extrême traité avec une indulgence plénière.

 


Bêtisier laïciste : A à H
Bêtisier laïciste : I à P

 

 

 

 


 

Partager cette page

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.