Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 15:36
Croix de Ploërmel et mauvaise foi

Dimanche dernier, 26/11/2017, comme souvent le dimanche, la dame Jeanne-Emmanuelle Hutin, nous a délivré son prêche dominical. J’ai envoyé, une fois de plus, au courrier des lecteurs de ce grand journal régional, une réponse à cette homélie.

Loi de 1905 et croix de Ploërmel

 

Faudra-t-il se désabonner de l’édition dominicale d’Ouest-France pour ne plus avoir – non seulement les athées et les agnostiques mais aussi les chrétiens fidèles à l’esprit de Vatican II – à subir les prêches de Mme Hutin ?

L’Article 28 de la Loi de 1905 est d’une totale clarté : « Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions. ».

La mauvaise foi étalée par la dame est totale : le conseil d’état, suivant en cela les recommandations d’Aristide Briand, a eu une interprétation très libérale puisqu’il ne demande que l’éviction de la croix et non de la statue. S’il avait suivi « la lettre » de la loi c’est tout le monument qui devait disparaître. Mais Briand, lors de la discussion avait en quelque sorte prévu ce cas de figure : « on peut honorer un grand homme, même s’il est devenu saint, sans glorifier spécialement la partie de son existence qui l’a désigné à la béatification de l’Eglise ». En l’occurrence, le Conseil d’état a fait quand même preuve d’un grand libéralisme, car il est difficile de croire que cette statue ne glorifie pas spécialement le saint.  On est là dans ce que des laïques durs dénonceraient comme des accommodements coupables. Madame Hutin devrait en être reconnaissante à la laïcité. Mais non elle en fait même argument en prétendant que tous les éléments de ce monument sont indissociables et en inventant une prétendue exception pour les oeuvres d’art (?), alors que ladite exception ne concerne que musées ou expositions.

Puisque des polonais veulent accueillir ce prétendu chef d’œuvre que Ploërmel soit généreuse et en fasse don à une paroisse de ce charmant pays.

 

J. F. Launay

 Exceptionnellement j’ai reçu une réponse signée de Mme Hutin, mais assortie de bizarres considérations :

Les informations ou pieces jointes contenues dans ce message sont confidentielles. Seul le destinataire expressement vise peut en prendre connaissance. Toute autre personne qui en divulguera, diffusera ou prendra des copies sera passible de poursuites. La societe Ouest-France decline en outre, toute responsabilite de quelque nature que ce soit au titre de ce message s'il a ete altere, deforme ou falsifie.

Apparemment, alors que le message lui-même est correctement accentué, cette formulation menaçante n’a pas bénéficié d’un clavier azerty.

Dans ma réponse j’ai marqué ma plus grande surprise sur le côté “confidentiel” attribué à cet échange qui porte sur un éditorial public et une lettre de lecteur qui avait vocation à devenir publique et dont le contenu n’a aucun caractère personnel et encore moins intime. Et, bien sûr, souligné le côté déplaisant de la menace de poursuites.

N’ayant point les moyens de me payer un avocat – et bien que ces menaces me semblent plus relever de l’intimidation que du droit – je me contenterai de paraphraser la dame qui prétend que l’œuvre ploërmelienne relève de ce qu’elle appelle l’“exception cultivable” que je suppose culturelle. Et cela serait attesté par des juristes qu’elle se garde bien de citer.

Faut-il dire que je lui ai rappelé que l’article 28 de la Loi de 1905 ne prête guère, tellement il est clair, à des interprétations ? Et que le Conseil d’état doit compter quelques juristes éminents.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Emile Diou 03/12/2017 14:20

Le discours calhutin !

J. F. Launay 02/12/2017 21:23

Reçu par couriiel :
"La formule que tu cites n’est que la traduction d’un avertissement juridique émis il y a maintenant plus de 15 ans, made in USA sur l’usage des Mails (Courriels en français)… Je le fais moi-même depuis tout ce temps, c’était pas obligation professionnelle…. C’est resté dans ma signature….
Les Courriels sont par nature privés puisque adressés à une personne. Cette personne fait ce qu’elle veut du courriel reçu dans les limites de la loi sur la diffamation. C’est-à-dire la dame Hutin m’a répondu…. En racontant l’histoire elle ne pourra pas dire que tu publies le courriel… " DH

J.-F. Launay 02/12/2017 21:24

Merci

ti suisse 02/12/2017 17:41

(pas facile en effet de repérer Ploërmel sur mon globe terrestre, mais grâce à Dieu! ..qui d'autre? c'est fait !)
Moi aussi j'habite chez A Briand, au n°30, un breton, ..néanmoins prix Nobel,
..ah oui, vous conter qql anecdote familiale ni païenne (ni garanti?) car ma femme d'époque était bretonne (pléonasme?) et à l'occasion d'échange de noms de mouettes ou corbeaux,
d'être traité de "p'tit con d'alpin", ..ni j'ignorais l'antienne limite insulaire de sa région: "manger du poisson est bon pour le cerveau, ça rend intelligent" (on avait compris)
/alors qu'ici on ne s'embarrasse pas d'un : "t'es le meilleur ! ..après la tomme et le reblochon",
je lui faisais remarquer, vu le nbr de chaluts débarqués, je lui demandais: "la Bretagne, combien de prix Nobel ??"
On a divorcé; à moi la garde des gamins (sérieux)

Ou Jean Yanne ! (Breton ? pas sûr) qui, visionnaire à l'envers, disait: "heureusement qu'il n'est pas mort dans son lit, sinon des matelas en granit à chaque carrefour !"

Ouiz ! "sortons des étroitesses et ouvrons les yeux sur les trésors de paix (et de concorde) qui nous aident à construire l'avenir !" Amen, (qu'importe si aujourd'hui shabbat)
..ni me faire poursuivre par qql société d'Ouest et de la France ?! ..mon avocat est en vacances,

Bientôt Noël !
j'ai les souliers ! un p'tit sapin de jardin, mais pas de cheminée.. le radiateur en fonte compte ? et l'innocence, crise de décroissance, en carence ? mais le nez mouché ! pour la dame (surtout!)
Zen la France, j'te kiffe ! ..j'en reprendrais bien une tranche

J.-F. Launay 02/12/2017 17:55

Il vaut mieux se faire traiter de "p'tit con d'alpin" que de "crétin des Alpes"
Et dans la veine de Yanne, mais en plus cru, Desproges :
"Si au lieu d'être crucifié, le Christ avait été empalé, les chrétiens ne ferait pas le signe de croix mais le signe de pieu. Et les jolis calvaires bretons seraient bien plus rigolos".

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.