Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2017 6 09 /12 /décembre /2017 14:38
Johnny et moi

C’était en 2000. Laetitia Masson tournait des scènes de Love me au casino d’Etretat. J’avais été choisi comme figurant pour une figure d’habitué du lieu. J’avais pour ce rôle – Oh combien délicat – revêtu un magnifique costume que mon gendre venait juste de m’offrir car il ne le mettait plus. Je devais traverser la salle du casino d’un pas ferme et déterminé si différent de la démarche chélonienne* qui est d’ordinaire la mienne. En attendant ce temps fort, Laetitia tournait quelques prises avec Johnny qui avait aussi un rôle dans le film. Il revenait de sa prestation pour s’asseoir dans le hall d’entrée, non loin du siège que la production – ou le hasard – avait placé pour moi à cet endroit. Cependant, les figurants avaient été auparavant  dûment admonestés. Ils étaient là pour les besoins du film et non pour importuner les vedettes. Donc, je respectai les consignes et, tout en regardant l’idole du coin de l’œil, j’évitai de lui adresser la parole. Il n’était toutefois pas interdit à Johnny de me parler. Il n’en fit rien et encore aujourd’hui j’admire cette délicatesse qui le conduisit à ne pas troubler mon recueillement ni à nuire à ma concentration. Hélas de tout ceci il ne reste rien, car ma majestueuse déambulation à travers le casino d’Etretat fut coupée au montage par cette maudite Laetitia Masson. Une même avanie se produisit quelques années plus tard avec Gérard Miller qui m’avait fait venir de Saint-Tropez à Paris pour un film sur Laurent Ruquier et qui finalement me supprima comme ce pauvre Léon sur les photos retouchées par son ami Joseph**. Mais la postérité un jour me vengera.

 

Yoland Simon

* Mot tiré du grec ancien χελώνη, khelônê (« tortue »).

 

** Il est à craindre qu'ici l'ami Yoland se compare à Lev Davidovitch Bronstein (en russe : Лев Давидович Бронштейн) plus connu sous le nom de Léon Trotsky et gommé des photos post 1917 par un certain Joseph Staline.

Partager cet article

Repost0

commentaires

ti suisse 10/12/2017 01:12

peut-être de penser à toi /perso, à l'abri de qql innocence,

ti suisse 09/12/2017 19:50

pareil, ..comme dit Chaiplusqui "pas facile de parler du défunt sans s'éviter" (!) je le rencontrais au rallye de Monte Carlo, long time ago, il ne disait rien moi non plus (?!) ..gamin et puceau,
merdeux je reste, et iconoclaste.

Géhèm 12/12/2017 22:14

Oh oui ! Ti Suisse, la bio. :o)
Savoureux comme toujours ce petit billet de Yoland Simon.

J.-F. Launay 09/12/2017 21:59

Mais nom de dieu quand ce "ti suisse" va nous faire son autobiographie ?

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.