Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 18:54
Natacha Polony victime du Ku Klux Klan ?

C’était le 1er novembre. Natacha Polony dans un touitte tentait de faire dans ce qu’elle croyait être de l’humour à la Zemmour. « Leonarda de retour en France pour la fashionweek » légendait-elle une photo d’une femme en haut des marches d’une bouche de métro, photo représentant une mendiante rom (pour elle) un plaid autour des jambes, portant en grosses lettres la griffe Givenchy.

 

Elle était si peu sûre de la qualité de son humour que, essuyant des commentaires peu acerbes, elle retirait piteusement l’image et sa légende : « Bon, une photo insolite envoyée par un ami et un trait humour pas très drôle. C'est tout. ».

 

Entre temps, elle s’était fait allumer par Rue 89 et par deux chroniques du « Plus », une annexe du Nel Obs. « Avec ce dernier tweet, elle prouve qu’elle est la représentante de la France rance. » « La France rance, la France moisie, a-t-elle table ouverte, avec rond de serviette, comme si de rien n'était, sur France 2 ? » Question insolite, au demeurant, car Polony ne fait pas pire que son prédécesseur Zemmour.

 

« Que Polony dérape, quoi de surprenant ? Mais il y a peut-être des sujets de préoccupations plus brûlants, comme la série d'attaques dont a été victime la garde des sceaux »avais-je commenté un des articles.

 

Diatribe hargneuse de la dame Polony dans Marianne.

 

Tel Finkielkraut, après son fameux « black, black, black » craignant de se faire virer de France culture, la dame a dû serrer les fesses quelque temps. Mais, bien qu’ayant reconnu sa bêtise, elle contre-attaque dans son ex-hebdo, où chevénementiste à l’époque, elle a sévi naguère. Et comme Finkielkraut encore, elle joue les victimes. Grand classique d’ailleurs à Marianne que cette dénonciation rituelle de la pensée unique et du politiquement correct.

Natacha Polony victime du Ku Klux Klan ?

Elle s’en prend donc au "chœur des indignés hurlant au scandale avec les termes consacrés: «dérapage», d’abord, et puis nauséabond, immonde". Puis elle s’en prend plus précisément  à un article sur le site du Nouvel Obs et un autre sur Rue 89 («Natacha Polony :la France rance») : "je suis flattée de savoir que j’incarne la France, qui, elle, bien sûr, peut être insultée sans vergogne." On retrouve là la thématique identitaire la plus vulgaire, chère à Zemmour, entre autres, sur la France que les vilains allochtones font rien qu’à insulter. "Ah, le jour de gloire pour ces militants du Klu Klux Klan de la juste pensée, Natacha Polony enfin débusquée dans sa tanière crypto lepéniste", ajoute-t-elle aigrement.

 

Aurait-elle lu les dizaines de commentaires qui suivaient les chroniques du « Plus », elle aurait constaté qu’elle bénéficiait de soutiens de fait des plus immondes.

 

Polony : la voix du peuple !

 

Mais c’est là sans doute la voix de son "peuple". Car la chroniqueuse a le soutien du peuple. Pensez-donc, sur le site du Parisien, sur 12637 votants, 83,7% répondaient ne pas avoir été choqué par le touitte. Gageons que si la question avait été posée à Valeurs actuelles, on friserait le 100%. "Les grands Inquisiteurs ès-humour se rendent-ils compte de ce qu’ils sont en train de faire? Savent-ils que chacune de leurs condamnations blesse un peuple déjà largement exaspéré?" Eh oui ! Natacha n’est peut-être pas l’incarnation de la France, mais elle est celle du peuple !

 

La conclusion vaut son pesant de cacahuètes, avec d’abord un très giscardien : Je ne vous laisse pas le monopole du rire, parce que je ne vous laisse pas le monopole du cœur. Suivi du refus assez classique d’un clivage gauche-droite aussi obsolète que vos fantasmes anti fascistes. Pour terminer sur une envolée d’un lyrisme pompier où elle refuse de s’excuser de chérir la France, son histoire, ses paysages, et tous ceux, d’où qu’ils viennent, qui l’aiment assez pour vouloir en perpétuer l’âme.

 

Pour le rire, elle convenait elle-même qu’elle n’était même pas drôle. Pour le cœur, la douce dame ne cède pas aux tentations compassionnello-boboïdes envers Leonarda et les Roms. Et politiquement, si incorrecte qu’avec Madame Boutin ou M. Barbarin, mais pour de hautes raisons anthropologiques, elle a pourfendu le mariage homo, elle est comme le centre défini par Mitterrand, ni de gauche, ni de gauche.

 

Sa diatribe hargneuse, avec cette allusion plus bête que méchante au Ku Klux Klan, est motivée par l’humiliation ressentie quand, lâchement, elle avait fait amende honorable par crainte de se faire virer de FR2.

N'achetez pas les romans de Sartre : avec Minute vous aurez les Mains sales et la Nausée (Desproges)

N'achetez pas les romans de Sartre : avec Minute vous aurez les Mains sales et la Nausée (Desproges)

P.S. Le « Grand Journal » de C+ réunissait Bruno Gaccio et Natacha Polony ; la chroniqueuse a repris – en mineur – sa diatribe de Marianne, sortant, entre autres, que si la photo et son commentaire étaient parus dans Charlie Hebdo, ça n’aurait provoqué aucune réaction.

Puis la « une » abjecte de Minute lui a été soumise : condamnation totale de la dame. Alors Gaccio, sans avoir l’air d’y toucher, a commenté : Minute est un journal raciste, cette une est sans l’ombre d’un doute raciste ; Charlie-Hebdo, sans conteste, n’est pas raciste ; s’il avait fait une une de ce style, on l’aurait peut-être jugée de mauvais goût, mais pas raciste.

Aucun plan sur Polony ne nous a permis de voir si elle avait compris le message : oui, dans feu Harakiri, le vrai, photo et commentaire auraient été dans le ton volontairement « bête et méchant » du mensuel ; mais dans un touitte Polonyesque, il n’est que bête et révèle – dans la meilleure hypothèse – son mépris trivial, très partagé par le « peuple » auquel elle se réfère, pour les roms.

Polony, Brezet, Kahn... Quand la Star Réac Academy envahit la Mutualité

21/10/2015 Challenges

Le meeting baptisé "Peut-on encore débattre en France?" a vu se rassembler à la Mutualité tous les réactionnaires de droite et de gauche, désormais unis dans le combat contre la gauche héritière de Mai 68.

Ambiance Croix de Feu et Bleu horizon à la Mutualité. Ce n’était pas un meeting sur le débat public en France, mais le défilé aux flambeaux de la Réac academy.

A la tribune de la Mutualité ce mardi soir, on pouvait contempler le rayonnement de Natacha Polony, nouvelle grande prêtresse de l’Ame nationale. Avec elle, un aréopage de barbons cacochymes (…) les glorieux Anciens combattants de la France d’avant, les Kahn, Julliard, Slama et les autres…

Oui, elle était là cette France moderne mais enracinée dans le terroir culturel bien de chez nous, pour défendre le débat bien de chez nous, entre nous, avec des sujets renouvelés et inédits: le FN, les musulmans, le terrorisme et la laïcité.

Tous étaient venus défendre Zemmour, Finkielkraut et Onfray, les Poilus de la liberté d’expression, les Soldats bien connus de la lutte contre l’envahisseur sociétal et progressiste.

Ce fut, sans le dire, le procès de Laurent Joffrin(...) Le procès de la vilaine gauche, qui a engendré Mitterrand et Hollande, l’Europe et la social-démocratie, SOS racisme et le mariage pour tous, Attali et le Rap, Terra Nova et Libération, le Nouvel Obs et l’IVG, Taubira et les gay-friendly, "Vive la crise" et Yves Montand en économiste politique…

 

Bruno Roger-Petit (extraits)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

masterpad 21/10/2015 22:54

malheureux petit blogueur trouve toi une vocation

tu es gavé de lieux communs, tes platitudes n'ont d'égales que ton ostensible tentative désespérée de rebondir sur une personne qui a tout ce que tu envie au fond

J. F. Launay 22/10/2015 12:09

Ce Camerounais du Cameroun, comme moi je suis un Chinois de Chine, ne mérite que le plus profond mépris.

masterpad 22/10/2015 11:19

toute cette densité de langage clairement révélatrice d'un intellect conséquent est si mal aiguillée.
J'ai 31ans je suis un Camerounais vivant au Cameroun et n'ayant jamais mis les pied en France donc de vos débats je n'ai d’intérêts que le délice des argumentaires et pour l'essentiel je suis un jeunot, informaticien qui aime bien les lettres françaises.
Et justement vos débats sont si parlants, permettez à mes manières inconvenantes d’être le renvoie d'une de ces révélations ce matin:
vous, onfray, polony...etc... vous êtes tous du même bord mais vous l'ignorez car les actes des puissants d'un instant, des détenteurs de la décision à une interstice de l'histoire, ont réduit vos idées à des postures.
- Commencez une phrase par une lettre majuscule,
- conjuguez la seconde personne du singulier avec une terminaison en "s"
Avec tout ce qui se perd de la langue française dans la mondialisation aujourd’hui qui croyez qui restera pour s'en souciez 2 générations après vous?
vous croyez que j'aurai du mal a me faire comprendre en omettant un "s" à l'écrit? visiblement pas actuellement.
- Le tutoiement et le vouvoiement , vous savez comment on l'exprime en anglais? au train ou le français se bourre d’anglicismes toujours plus superflus.

Vos billets versent dans une harangue pugiliste identique à celles déjà dénotées chez polony (elle prétend l'avoir atténué après réflexion ) ou zemmour (lui il est populaire donc il ne fait même plus gaffe) . Vous avez tous des cibles et pendant ce temps ce que vous avez s'effondre.

arrêtez de vous regardez, que ce que vous valez s'effondre ou pas ne se débat pas entre vous. Cela se constate dans le regard des autres, dans le regard d'un banal africain que je suis, dans le regard d'un président américain, dans le regard de celui qui vous a contemplé avec admiration pour une raison ou pour une autre un jour (dans mon cas la langue française).
Le pire c'est que si l’Amérique est le laboratoire du monde moderne (donc celui de l'avenir de la France), la France est celui de l'avenir des terres francophone....et ce que vous laissez présager n'augure rien de bon pour un Camerounais .

Alors essayer d'oublier la bonne pique de reparti contre polony ou je ne sais qui d'autre, revenez à vous même, analyser au delà de ce qui se répands de façon collectif.
Votre ouverture aux migrants, vos droits de l'homme sont ridicules ...les migrants et les hommes même se foutent de vous, Arabie saoudite se fout de vous, les usa se foutent de vous.
Quand vous parlez de contrôle au faciès c'est aberrant! Au nom de quoi vous pré-supposez du racisme chez vos forces de l'ordre?
Au nom de quoi vous vous prélavez de pouvoir jugez que vos flics ne peuvent pas contrôler l'identité d'une personne sur la base de son aspect physique. Que savez vous des raisons de son contrôle?
Au nom de quoi Eric et Ramzi se permettent de dire banalement sur un plateau télé, qu'ils ont été contrôlé plusieurs fois dans leurs vies et que c'était de la discrimination de la par des policiers? Au nom de quoi leurs phrases sont elles MOINS choquantes que celle de Zemmour qui rétorqué que c'est parce que le plupart des noirs et des arabes sont des hors la loi? pas au nom d'un racisme avéré dans tout ces cas en tout cas. Ou est votre organisme/association chargé de porter plainte contre ces écarts de langages envers vos institution? Au nom de quoi vous nourrissez ce théâtre?
Arrêtez les billets humeur anti-tel ou anti-tel Mr Launay, votre pays a besoin que des aptitudes comme les vôtres produisent une analyse nouvelle et non une analyse de plus.

ti suisse 12/11/2013 19:41

l'humour à la Zemmour, ç'est un joke ? (tiens, Fr Inter, je prends en route.. le racisme sur le net avec 'Jerémi Mani'.. un modérateur)
Ah, oui maintenant je vouvoie tout le monde (Ouf !) comme vous le savez peut-être, je me suis fais saquer qqls jours du Plus; pourtant, mon profil (il a disparu !) commençait par, "homme, gentil" (no comprendo; robot taquin ? je ne saurais jamais) anecdote n'est-ce pas, la terre tourne (etc.) bonne soirée

J. F. Launay 13/11/2013 22:32

Je n'ai pas été "banni" du Plus, mais, pour avoir interpelé sa cheftaine, la dame Aude Baron, censuré de fait dans mes articles.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.