Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 17:03
HARAKIRI

A quelque chose malheur est bon : au moment du désastreux changement de format d’overblog j'avais cru qu'une page entière (http://deblog-notes.over-blog.com/pages/HARAKIRI_journal_bete_et_mechant-179081.html ) avait disparu du deblog-notes... Donc j'avais refait un article consacré au mensuel.

Et bien NON, la page n'avait pas disparu mais overblog avait inventé des adresses de "pages" qui se sont substituées aux vraies rendant les liens inopérants : la page HARAKIRI, journal bête et méchant est toujours là.

Mais peu de doublons entre les deux versions.

 

Rien d’original – et on trouvera sur le net de nombreux sites beaucoup plus exhaustifs sur le mensuel – mais avec un gif animé qui faisait défiler quelques images de la grande veine anti-calottine.

Les images mettent quelques secondes à défiler.

Les images mettent quelques secondes à défiler.

En y regardant de plus près, on voit combien Harakiri était en avance sur son temps, en témoignent cette réconciliation entre étudiant et CRS en 1968, ce baiser de lesbiennes et surtout ce mariage homo.

HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI

Mais il défendait aussi des valeurs chères aux prélats, comme le mariage d’un monsieur avec une dame et la fécondation in vivo et non in vitro !

HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI

Les problèmes de société posés par « Laissez-les vivre » ne lui étaient pas non plus étrangers. Ainsi que le danger de la pédophilie qui sévit d’abord au sein de la famille.

HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI

Méfaits de la victoire des socialistes, climat social et problème du chômage étaient déjà abordés. Ainsi que la dure condition des balayeurs d’origine immigrée et la grave question du racisme !

HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI
HARAKIRI

Et en cette période de vacances pensez à ceux qui restent ou qui sont déjà rentrés.

HARAKIRI
HARAKIRI

Et qu'est-ce qu'on dit ?

M

ERCI HARAKIRI

 

 

 

En complément :

Rencontres Photographiques d'Arles 2016

 

HARA KIRI PHOTO

En 1983, l'équipe d'Harakiri a testé le concorde (photo Chenz)

 

Vingt-cinq ans d’une histoire orgiaque et chaotique : de 1960 à 1985, "Hara Kiri", journal « bête et méchant » a attaqué la société française à la grenade de l’humour, de la provocation et du détournement. Pourtant, si Hara Kiri a révélé trois générations de dessinateurs, on occulte trop souvent la place remarquable de la photographie dans son succès et sa postérité. De cette épopée bruyante et grandiose, nous avons retrouvé de nombreux intervenants : les photographes encore vivants, celles et ceux qui ont posé devant l’objectif, des photos originales retouchées (à la gouache puis à l’aérographe), des tirages pour la photogravure, des cartes postales et objets promotionnels... Au-delà du « bête et méchant » un peu réducteur, de la scatologie, de la brutalité graphique et de la dérision totale, ces images, sorties de leur environnement éditorial, évoquent un surréalisme quotidien, une poésie saugrenue proche de la performance, dans une société française en pleine mutation.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sidragalam 10/02/2014 15:35

Merci encore Harakiri indépassable! (avec Charlie hebdo)

New Dawn 23/01/2014 20:32

Rien n'a changé sous le soleil !

Bernardoc 10/08/2013 18:56

Merci Harakiri !

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.