Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 18:48
Canard Enchaîné 25/01/2017

Canard Enchaîné 25/01/2017

Ne nous trompons pas de cible. Ce qui est visé, ce n’est pas le fait d’employer un proche. Ce qui est visé c’est que l’emploi est non seulement surpayé* mais fictif. C’est patent pour la Revue des deux Mondes. L’enquête dira si ça l’est pour le travail d’attachée parlementaire.

Du temps où les chars soviétiques ne menaçaient pas encore les Champs-Elysées, je veux parler d’avant 1981, j’ai croisé un parlementaire PS qui avait conquis une circonscription de droite. Cela avait été le fruit d’un travail militant de terrain de longue date où le couple, le futur candidat et son épouse, se dépensaient sans compter. Lui plus dans la représentation, elle dans le travail de fourmi d’organisation des activités militantes. Elle fut, même si elle n’a jamais pensé à se donner ce titre, la véritable Directrice de campagne de son mari. Et elle avait toute sa part dans la divine surprise d’une élection jugée impossible par les instances du PS. Qu’elle devienne l’assistante parlementaire de l’époux, celle non pas qui œuvre au Palais-Bourbon, mais celle qui tient le terrain assurant l’agenda du mari, les permanences parlementaires, le courrier de circonscription, les articles dans la presse locale, etc., allait de soi.

Le résumé du dossier Fillon

Pour PENELOPE ça se GATE !

Rien à voir donc – si l’on se réfère à l’article du Canard Enchaîné, avec Madame Fillon, dont l’activité, aussi bien à l’Assemblée que dans l’ancienne circonscription Sarthoise, fut d’une telle discrétion qu’elle semble inexistante. Autrement dit, ça ressemble furieusement à un emploi fictif. D’autant que la dame Pénélope a commis quelques confidences où elle se disait juste mère au foyer.

Pour commencer, contrairement à ce qui se raconte, les parlementaires qui embauchent des membres de leur famille sont rares. Une cinquantaine à l'Assemblée nationale pour 577 députés, un petit 10%. Mais surtout, tous les "fils et filles de" que j'ai croisé bossaient comme des fous. Tous ceux qui ont rencontré Pierre Bachelot, fils de Roselyne et son attaché parlementaire de 1992 à 2002, vous diront que c'est une machine de travail. Nadia Copé, femme et attachée parlementaire de Jean-François, dont le statut a été pointé du doigt par Mediapart en 2014, (…)  chacun pourra attester son rôle de conseil, de soutien, de gestion d'agenda. On peut être de la famille et ne pas bénéficier de traitement de faveur.

Témoignage d'une Assistante parlementaire LR dans l'Huffington Post

La ligne de défense de François Fillon – misogynie et boules puantes – est assez fragile. Qu’un(e) ami(e), qui ne lui voulait pas que du bien, ait soufflé dans le creux de l’oreille du palmipède l’idée d’enquêter sur Pénélope est probable. Sans vouloir médire, il y a quelques gentils compagnons suffisamment retors pour ce faire, sans aller chercher la main de l’Elysée, d’autant que l’affaire est parlementaire. Même pour la vocation littéraire subite de Mme Fillon, découverte sur « la déclaration d’intérêt » du député Fillon.

Véritable cerise sur le gâteau que cet emploi à 5000 € brut par mois, qui s’est traduit par deux ou trois notes de lecture en 20 mois pour la confidentielle Revue des deux Mondes ! (Ironie du moment ladite revue fait sa UNE à la gloire de Fillon)

Penny superwoman

Lors de son audition devant les policiers, François Fillon a reconnu que son épouse était employée à la Revue des deux mondes, entre mai 2012 (et non depuis septembre comme il l’avait précédemment indiqué dans sa déclaration d’intérêts à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique) et décembre 2013. Or, presque à la même période, de juillet 2012 à novembre 2013, elle disposait d’un autre contrat, étant cette fois collaboratrice de son mari à l’Assemblée. Selon des sources proches de l’enquête, ces deux contrats étaient censés être à temps plein.

Le Parisien 07/02/2017

 

Comme le prédit le Canard, des témoignages à décharge vont apparaître. Déjà l’ineffable Bernard Accoyer prétend avoir croisé Pénélope dans les couloirs de l’Assemblée ; gageons que d’autres témoignages aussi spontanés et sincères vont se multiplier.

Et si Fillon a bien retenu les leçons de Pasqua, il va s’efforcer de créer une affaire dans l’affaire. On la voit d’ailleurs pointer avec une histoire d’argent public de Bercy détourné par Macron. Hamon s’il l’emporte comme c’est prévisible n’a qu’à bien se tenir; les saloperies de ses camarades sur son prétendu communautarisme ne seront bientôt que de la roupie de sansonnet par rapport à celles qui l’attendent.

Et à qui ça profitera ? a priori aux populistes de tous bords, sauf que du côté FHaine ils sont aussi morveux !

 

* Le summum est atteint en 2006 où avec 7900 € brut par mois, Penelope Fillon siphonne les 8/10e du "crédit affecté à la rémunération de collaborateurs" du suppléant de son époux, Marc Joulaud, devenu député quand Fillon est nommé Ministre en 2002 ; et elle gagne plus que son employeur, puisque tout confondu un député est à 7142,75 brut.

 

Pour compléter : Affaire Penelope Fillon : ce que dit la loi

Affaire Penelope Fillon : cinq fois où la défense de François Fillon s'est retournée contre lui

Pour en finir avec la séparation des pouvoirs (Maître Eolas)

 

 

trouvé sur twitter (14/02/17)

trouvé sur twitter (14/02/17)

"Ma petite entreprise ne connaît pas la crise"

"Ma petite entreprise ne connaît pas la crise"

Pour PENELOPE ça se GATE !

Vu de l'étranger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La nouvelle n’a pas tardé à faire le tour de la presse étrangère, The Times, au Royaume-Uni, titrant par exemple “Fillon a payé sa femme 500 000 euros à ne rien faire”. Pour El Pais, en Espagne, il s’agit d’un “obstacle grave et imprévisible dans la course à l’Élysée pour le conservateur François Fillon”.

Outre-Manche, The Guardian embraye :

"Cette affaire est d’autant plus malencontreuse pour Fillon que, malgré ses 35 années de vie politique dont cinq passées à Matignon, il se présente comme un candidat antisystème, se vendant comme un antidote honnête, austère et irréprochable à des années de scandales de corruption au sein de la droite française.”

 

En Allemagne, Die Zeit rappelle que, “pour beaucoup, Penelope Fillon était déjà vue comme la future première Dame : elle apparaissait non pas comme une collaboratrice politique mais comme une épouse sage et traditionnelle, qui s’occupe des enfants et des chevaux, sans rapport avec la politique.

 

Pour l’hebdomadaire de Hambourg, “le Monsieur Propre de la politique française fait face à son premier gros scandale”. Et Die Zeit de souligner que le scandale tombe très mal pour le candidat des Républicains :

"Cette semaine, il voulait briller sur la scène internationale, en rendant visite à la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin et en demandant la fin des sanctions contre la Russie. Mais soudainement, on ne lui pose plus que cette unique question : qu’a fabriqué son épouse pendant toutes ces années ?”

Courrier International

 

"Les correspondants internationaux basés à Paris n’ont, eux, aucune raison de vouloir «tuer» Fillon. Leurs médias ne sont pas partie prenante de la sphère politico-médiatique hexagonale. Leurs références sont celles en vigueur dans leurs pays, où les élus et leurs familles sont scrutés de diverses manières.

Alors? Leur incompréhension est totale. Incompréhension devant le caractère systématique des emplois familiaux au sein du clan Fillon. Incompréhension devant le fait que ces pratiques – légales – soient si répandues au sein du parlement français. Incompréhension devant ce flou persistant qui existe en France, entre argent et politique, mais aussi au sujet du statut des élus. On les dit mal payés. Certes. Mais quid de ces pratiques? De ces zones d’ombre qui finissent par se chiffrer en centaines de milliers d’euros? Quid de l’absence de justificatifs? Comment ne pas s’étonner de telles pratiques?

L’exemplarité des élus ne tient pas seulement au fait que ceux-ci respectent les lois qu’ils édictent et votent. Elle vient également de leur capacité à mettre leurs actes en phase avec leurs paroles. Surtout quand ils préconisent, pour l’avenir, de la sueur et des larmes."

Richard Werly Le Temps (Suisse)

Extraits

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ti suisse 31/01/2017 16:50

http://lvsl.fr/depenses-scandaleuses-de-laustere-monsieur-fillon

(et) comme je suis curieux, -very vilain défaut ! alors que de-rester-con me promettait le Paradis ! (le même qu'aux profiteurs de tous bords; cela va de soi)
je navigue par ci et par là, eh-ben vous savez quoi.. cé la faute de la press !
cette chienne ! ..qui désigne les voleurs et autres abuseurs, -sans épargner ceux de droite !!

(si) on ne peut plus lui faire confiance.. (pitêt même que Y Noah n'a jamais gagné Rolland Garros ?! j'y étais pas; car au GP F1 à Detroit; croyez-moi !)
bref, il faudrait aussi, n'est-ce pas SC, qu'elle cesse de vilipender Marine (la narine ou la tartine, au choix)
si on ne veux pas se retrouver, un p'tit matin au p'tit déj (hello Géhèm) qu'avec "Chasse & Pêche" (croquant sous la dent) "Bagnole Brillante" (journaleux lustreurs)
ou "Gros Nichons" magasine (hein mama)

Vive le PMU ! au gros sel de Guérande, ..et la pétanque: se balancer les boules à la gueule ! (qui comprend ses autres règles ?)
Vive les voleurs ! et Vive l'Anarchie !

SC 27/01/2017 17:24

"Ce qui est visé c’est que l’emploi est non seulement surpayé mais fictif. Etc. Bla bla bla ...
(...) Et à qui ça profitera ? aux populistes de tous bords, mais surtout d’extrême-droite."

Eh bien, elle pourra vous dire merci l'extrême droite pour avoir contribué vous-mêmes par votre publicité à lui faire profiter de toutes ces affaires ! Ha ha ha ...

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.