Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 10:46
Les (faux) adieux de Méluche

Bien qu'ayant un (très) vieux fond d'éducation chrétienne, je ne résiste pas à la tentation de scanner un article du palmipède de ce jour, 30 juillet 2014.

Le Canard Enchaîné 30-07-2014 (cliquez pour agrandir)

Le Canard Enchaîné 30-07-2014 (cliquez pour agrandir)

Dédions à Méluche cette vieille chanson :

Eddie Constantine

ET BÂILLER, ET DORMIR

Paroles: Charles Aznavour, musique: Jeff Davis, 1953

 

 

Certains courent après la vie

Moi la vie me cours après

Bien des gens font des folies

Moi c'est folie de m'avoir fait

Je me fais pas de bile

Et n'occupe aucun emploi

Menant une vie facile

Je ne fais rien de mes dix doigts

Je vais pêcher dans les ruisseaux

Chasser dans les roseaux

Ou cueillir les fruits mûrs

Que m'offre la nature

On ne m'a pas mis sur terre

Pour me tuer à travailler

Mais pour vivre à ma manière

Et goûter à la liberté

Et rêver, et sourire

Et bâiller, et dormir.

 

Je dors à même la terre

C'est plus simple et c'est plus sain

Et si je meurs solitaire

Je n'aurais pas à aller loin

Je me lave à l'eau de pluie

Et me séchant au soleil

Je rêve à ma tendre amie

Et y'a vraiment rien de pareil

Et quand presqu'à la nuit tombée

On peut se retrouver

C'est un si grand plaisir

Qu'on reste sans rien dire

 

En regardant la nature

On se tient tout près bien près

L'un de l'autre et je vous jure

Que l'on ne pense qu'à s'aimer

Et rêver, et sourire

Et bâiller, et dormir.

 

J'ai fait mon paradis sur la terre

Car la paix règne au fond de mon coeur

Et vraiment si c'était à refaire

Je saurais pour garder mon bonheur

Et rêver, et sourire

Et bâiller, et dormir.

 

A (re)voir : Mélenchon, comique malgré lui ou l’histoire de France à la mode méluche.

Notre nouveau Joseph Prudhomme : Mélenchon

Super-Méchanlon

Quand Mélenchon se prend pour Robespierre

Partager cet article

Repost 0

commentaires

J. F. Launay 31/07/2014 11:35

Reçu par courriel : "Cher Jean-François,
Bon, le Front de gauche a fait un mauvais score aux européennes, Le P.S. idem,
les écolos guère mieux. Seule Nouvelle donne a tiré sa petite épingle du jeu. Et
la gauche fait à peine 30%. De surcroît un tiers à peu près des députés
socialistes ont des états d'âme. Ta fixette sur Méluche, je veux bien, mais
entre nous, le malaise est partout et parfois ce que dit le Front de gauche
n'est pas si éloigné de ce que dit Gérard Filoche ou l'aile gauche du P.S.,
voire certains écolos. Il serait temps de parler des problèmes de fond, non ?
Sinon on est parti pour en prendre pour vingt ans de droite. Enfin tu te
consoleras sans doute en te disant que c'est la faute de Mélenchon." YS

Sur les scores aux européennes, c'est, en gros, ce que j'ai écrit (http://www.deblog-notes.com/2014/07/retour-tardif-sur-les-elections-europeennes.html). Reste que la stratégie de Mélenchon qui visait à s'en prendre prioritairement au PS pour en récupérer les déçus semble avoir échoué... Constater cet échec - avec Le Canard - ne console évidemment pas du désaveu global de la gauche.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.