Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 11:05

Meluche_Francois1.jpg

Souvent Méluche dévarie

Bien fol est qui s’y fie

Francois Ier (pcc JFL)


Dans son exercice favori de matamore, Monsieur Mélenchon-MOI-JE, sur France Info, le 29 août, notamment, a déclaré que s’il avait été « aux affaires » il aurait dit à Total "où vous baissez les prix séance tenante, tout de suite ou je renationalise tout de suite Total".


Personne, sauf Antoine Machut (Arrêt sur images) n’a pointé l’extraordinaire révélation historique de Jean-Luc Mélenchon : TOTAL, le pétrolier, remonte à François Ier !  "la première société dont elle est héritière a été créée sous François Ier. C'est vous dire que ce n'est pas d'aujourd'hui que l'Etat se mêle de pétrole." Autrement dit, le géant vainqueur de Marignan, dès le XVIe siècle, lointain prédécesseur  de Chavez, aurait en quelque sorte « nationalisé » une société pétrolière.


Petit lapsus historique


Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, Jean-Luc Mélenchon tient cette information de Mélenchon Jean-Luc, qui, dans son blog, parle de patentes accordées par l’état royal à la première manufacture pétrolière du monde à Péchelbronn… en 1750. Soit deux siècles après que le Roi guerrier eut passé l’arme à gauche… « petit lapsus historique » plaidera un lieutenant de l’imprécateur.


Mais ce n’est pas seulement un « lapsus », mais la démonstration d’une totale inculture historique. Les « lettres patentes » ne correspondent absolument pas à une « nationalisation ». A en croire le musée du pétrole, la source de Baechel-Brunn  (devenue Péchelbronn) où, dès le XVe siècle et sans doute avant, les paysans écopaient l’huile à la surface de l’eau pour l’utiliser à des fins thérapeutiques et pour graisser leurs outils et roues de charrettes, est devenue une exploitation pétrolière au milieu du XVIIIe siècle. Et ces royales patentes étaient en fait une concession. Rien d’une nationalisation, qui serait d’ailleurs parfaitement anachronique sous l’Ancien Régime, puisque la Nation au sens actuel naît de la Révolution !


Et pour en revenir à Total, cette société ne remonte qu’à 1924 ou par sa branche belge (Pétrofina) à 1920.


On constate donc que dans la veine du comique involontaire, l’admirateur de Castro et Chavez, ne nous déçoit pas. Après l’insigne honneur d’un voyage devant un fauteuil nommé Chavez,  les yeux noyés de larmes dans l’ouragan bolivarien, l’incongrue comparaison entre scores aux présidentielles et aux législatives, sans oublier le fameux ayant-droit, cette re-nationalisation mérite un éclat de rire franc et massif.

 


Nota : dévarier, à Sète, veut dire, à peu près, déboussoler

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JFL 03/09/2012 12:16

Reçu par courriel :
"Bravo: vous avez entièrement raison. cet interview m'avait échappé, mais ce n'est pas sa 1ère bourde!
D'une manière générale les références péremptoires à l'histoire des personnalités politiques et médiatiques sont très souvent du n'importe quoi et c'est important de les épingler chaque fois que
possible.
En plus vous le faites avec beaucoup d'humour."
JB

JFL 01/09/2012 21:24

Reçu par couurriel :

"De surcroît, c’est Elf qui fut une société d’état : à ma connaissance, Total était une société privée.
Me tromperais-je ô, Sang-chaud Penseur ?".
GG

JFL 01/09/2012 16:16

Reçu par courriel : " juste un petit mot pour apporter mon total soutie à tes deux derniers articles. Sur le cumul des mandats,aucun argument ne me parait défendable , il faut seulement définir un
statut de l'élu.Pourquoi ne pas lancer une pétition pour le non cumul des mandats? En ce qui concerne ce bouffon de MELANCHAVEZ je pense qu'il a vraiment la tête qui enfle devant une caméra de
télé....." GT

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.