Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 17:15

HommesDieux

 

Christophe Carrière, dans un article intitulé « Il était une foi... Des hommes et des dieux », nous décrit la genèse de ce film qu’il dit « touché par la grâce […] protégé ou béni ».

 

tioum11016  Premier signe divin, le futur réalisateur, à Cannes ne dort pas et tombe sur un documentaire - Le Testament de Tibhirine, d'Emmanuel Audrain – sur la disparition des moines. Tel Saül sur le chemin de Damas, c’est l’illumination, il décide d’écrire un scénario sur la dimension humaine, morale et religieuse de l’engagement de ces clercs. D’autres signes sont perçus par ce mystique critique. Ainsi écrit-il que « Contre toute attente, le projet rencontre une adhésion immédiate [pour son financement]. Certains mettent cela sur le compte de la qualité du scénario, d'autres y voient une volonté divine. »  

 

Les acteurs subissent d’abord un stage dans un monastère savoyard, puis apprennent les chants religieux. « A partir d'une polyphonie, on atteint l'harmonie et, oui, l'élévation », fait-il dire à Lambert Wilson.

tioum8013

« Ainsi, quand l'équipe débarque, à l'automne 2009, au monastère bénédictin de Tioumliline, au Maroc, les acteurs, qu'ils soient catholiques pratiquants, comme Michael Lonsdale, ou agnostiques, comme Jacques Herlin, sont véritablement devenus des moines. A 1 600 mètres d'altitude, il fait un froid de gueux. » Eh oui, les célibataires et les deux couples qui ont logé à Tioum ont subi ce froid de gueux !

 

Comme l’armée marocaine aurait accepté de voir hisser le drapeau algérien et que leurs hélicoptères soient aux couleurs de l’armée algérienne, il fait encore dire au pauvre L. Wilson « Les frères – entendez les moines de Tibhirine – sont avec nous ».

tioum1006

MIRACLE : il neige à Tioum

Mais le plus fabuleux reste à suivre : « Et puis, au milieu du tournage, survient un énième signe, le plus improbable. Tandis que l'équipe tourne la scène où les terroristes explosent la porte du monastère, il se met à neiger, événement exceptionnel dans la région. ». Un tel miracle a son effet immédiat : le cinéaste qui voulait terminer sur une image des têtes décapitées, contre l’avis du moine qui le conseillait, y renonce : « Après cette tombée de neige, j'ai "entendu'' les frères. »  Il est vrai que « Le garçon est un écorché vif et son penchant pour l'alcool n'est un secret pour personne. » avait prévenu le critique.

 

tioum15020

Ce que semble ignorer notre critique, c’est que le Maroc n’est pas exactement sous les tropiques, qu’à Tioum (1600 m) et même à Azrou(1200 m), il neige presque tous les ans, d’autant que, selon d’autres sources, le tournage n’a pas eu lieu à l’automne*, mais en décembre 2009. Sait-il qu’il y a, juste au-dessus de Marrakech, une station de ski, comme d’ailleurs il y en a une proche de Tioumliline ? Et comme cinéaste et acteurs étaient en contact, notamment, avec un français, résidant à Azrou depuis des décades (et ayant connu le monastère du temps des bénédictins), ils n’ont pu croire longtemps à un « événement exceptionnel », tenant du miracle.

 

Mais les plus beaux articles sont ceux d’imagination qui transcendent la réalité triviale.

 

 

* Mais on a pu voir tomber de la neige fin octobre… et les coopérants qui ont habité à Tioum pourraient encore témoigner y avoir été bloqué par des congères.

 

NB Les images du monastère du temps des bénédictins (en noir et blanc) sont issues du fonds de cartes postales de Gilbert Dubant, grand contributeur et néanmoins caustique, de ce déblog notes. 

 

 

Pour compléter Tioumliline après le tournage

Tioumliline vu d'un satellite

Tioumliline vu d'un satellite

Les bâtiments du bas (à part les logements le long de la route, le reste est bien délabré)Les bâtiments du bas (à part les logements le long de la route, le reste est bien délabré)
Les bâtiments du bas (à part les logements le long de la route, le reste est bien délabré)Les bâtiments du bas (à part les logements le long de la route, le reste est bien délabré)

Les bâtiments du bas (à part les logements le long de la route, le reste est bien délabré)

Photos Julie Chezeau-Launay
Photos Julie Chezeau-Launay

Photos Julie Chezeau-Launay

Le monastère (entrée et cloître)
Le monastère (entrée et cloître)
Le monastère (entrée et cloître)

Le monastère (entrée et cloître)

cuisine, chambre de moine, vue d'une chambre (photo J. Chezeau-Launay), armoire à pharmacie...cuisine, chambre de moine, vue d'une chambre (photo J. Chezeau-Launay), armoire à pharmacie...
cuisine, chambre de moine, vue d'une chambre (photo J. Chezeau-Launay), armoire à pharmacie...cuisine, chambre de moine, vue d'une chambre (photo J. Chezeau-Launay), armoire à pharmacie...

cuisine, chambre de moine, vue d'une chambre (photo J. Chezeau-Launay), armoire à pharmacie...

La chapelleLa chapelle
La chapelleLa chapelle

La chapelle

"Des hommes et des dieux" à Tioumliline
"Des hommes et des dieux" à Tioumliline

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ali 22/02/2015 22:22

Xavier BEAUVOIS qui était considéré par certains même parmi les acteurs comme un ivrogne a prouvé en raflant de nombreux prix à Cannes qu'il est un grand scénariste. A signaler que j'ai assisté à une grande partie du tournage

Nassiet 24/12/2014 21:30

J'ai fait ma première communion en 1954 le soir de Noël au monastère , j'habitais azrou

Bernardoc 01/10/2010 20:18


J'ignorais qu'en toute laïcité ce film avait reçu le prix de l'éducation nationale.


J.-F. Launay 01/10/2010 21:34



Il me semble qu"en toute laïcité" un film d'une telle qualité peut être distingué.


 


PS Bien que "grâce à dieu, je sois athée" pour reprendre la malicieuse formule de Luis Bunuel, j'ai pu sympathiser avec les moines bénédictins de Tioumliline. Moines qui ne faisaient preuve
d'aucun prosélytisme.



Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.