Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 21:09

 

Pour changer de M. Vingt-trois, quelques images paillardes, avec parfois du soixante-neuf (une bonne année si on en croit Gainsbourg).

Et d’abord d’un artiste inconnu, un album sur les joies du camping. Un des dessins permet peut-être de dater la série de l’après-guerre (fin des années 40 ou début des années 50) avec l’uniforme du garde-forestier et la coiffure de la dame qui lui fait une gâterie, sans doute pour qu’il veuille ignorer ce camping probablement sauvage et, de plus, naturiste. Toute la joyeuse troupe s’adonne à des jeux que  la morale de l’époque réprouve. Est-ce une voyeuse textile qui se fait fustiger ? Et un passant  qui se fait dénuder par un quatuor féminin prêt à lui faire subir les derniers outrages ?

 

 

 

 

H01bis image-et-texte02

 

L’album de Fredillo s’est lui enrichi d’un extrait d’un petit récit illustré (malheureusement incomplet). Ces pages sont-elles d’ailleurs de lui, impossible de l’affirmer*. Elles content les vacances estivales de la narratrice chez son amie de pension, Yvonne ; le cousin de l’hôtesse va bénéficier des charmes des deux jeunes filles… Une mise en page qui en fait un peu l’ancêtre des bandes dessinées, même si le dessin n’a parfois qu’un rapport un peu décalé avec le texte. (source des images : Cabinet de curiosités)

 

* En fait, ce récit est de Léon Coubouleix

 

A Szekely 20

Alexandre Szekely, nouvel album aussi, sauf à savoir que c’est un magyar paillard, a peut-être une biographie complète sur le wikipedia hongrois, mais pratiquement rien en français, si ce n’est qu’il serait né en 1901 et mort en 1968. Dessinateur actif au siècle dernier, du début des années 40 à la fin des années 60, nous ne lui connaissons point d’œuvre qui n’ait été, au moins érotique.

Graphomane inlassable, extraordinairement productif, à l’imagination débridée et à l’enthousiasme communicatif, il explora de la pornographie à peu près tous les domaines, les figures imposées, et du dessin toute les techniques et les styles, affichant toutefois sa prédilection pour les scènes de groupe. C’est certainement un illustrateur d’ouvrages coquins  (un site lui prête des illustrations d’une œuvre de Pierre Louÿs). Lui aussi a le dessin paillard. Avec le vieux fond moqueur des moeurs ecclésiastiques. Et un goût presque rabelaisien pour la boisson (la 1ère image de l’album en témoigne et la deuxième porte en frontispice et en hongrois « In vino veritas »). Les « parties fines », ou « partouzes » si vous préférez, sont joyeuses. On entend les violons tsiganes en arrière-plan, ou presque !

 

A Szekely 07

 

 

 

Les effets des épinards sur son Popeye ne se situent pas à hauteur des biceps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Szekely 29

 

 

A Szekely 15

 

 

Nuit de pleine de lune, dans un bois, deux silhouettes d’hommes à l’arrière-plan à gauche et à droite urinent chacune contre un arbre, tandis qu’au premier plan une femme se tient de face, accroupie, jambes écartées et la jupe troussée lui découvrant le sexe. La tête penchée, visage serein, elle regarde consciencieusement son pipi s’écouler, ou bien y contemple-t-elle son reflet.

[...]

La composition de l’image évoque la forme d’un  blason, d’un écu. Puissions-nous demeurer placés sous cette égide protectrice et nous complaire, pour longtemps, gageons-le, dans l’obscène, l’abject et la dégradation à laquelle nous contraint cette entreprise que nous menons, à fins purement scientifiques !

 

Lucien Janvier

 

Dans son anthologie mondiale du dessin érotique et pornographique, avec descriptions et commentaires, Lucien Janvier propose quelques pages pour Alex SZEKELY :

 

Alex SZEKELY, Hősszerelmesek, 1943 (1/3)

Alex SZEKELY, Hősszerelmesek, 1943 (2/3)

Alex SZEKELY, Hősszerelmesek, 1943 (3/3)

Alex SZEKELY, Chefs-d'oeuvres de l'opéra lyrique, sans date (ca. 1941), extraits

Alex SZEKELY, Ein besuch bei dem grossen Jim, 1940 (1/3)

Alex SZEKELY, Ein besuch bei dem grossen Jim, 1940 (2/3)

 

On ne peut que déplorer que cet Ancien élève de l’École Normale Supérieure, agrégé de l'Université, Professeur à la Faculté des Lettres de Montpellier n'ait pas poursuivi son oeuvre hautement morale puisqu'elle était intitulée OBSCENE, LAMENTABLE ET DEGRADANT (mais tout espoir n'est pas perdu puisqu'une reprise s'est faite en juillet 2016...)

Sketches

Sketches

Alexandre Szekely, Magyar paillard.

Alexandre Szekely abécédaire

CAMPING

Quatuors

Un peu dans la même veine de franche et joyeuse paillardise une série de dessins intitulés Plaisirs défendus d'un total inconnu Izvrasaki

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.