Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 21:36
Crash du vol d’Air Algérie : une minable thèse complotiste

Dans la série « on nous cache tout, on nous dit rien », une saloperie complotiste traîne sur des sites soraliens ou à l’inverse anti-musulmans (entendez raciste anti-arabes), sur le vol AH5017 reliant Ouagadougou à Alger.

 

« Pourquoi la France a-t-elle placé ses drapeaux en berne ? Selon la presse étrangère : 33 militaires français et 3 officiers supérieurs du Renseignement français étaient dans l'avion ainsi qu'un responsable du Hezbollah.... », voilà ce que répercute, dans sa lettre qui se veut humoristique, dont l’intitulé plagie Harakiri, un certain Benoist M. Ce soi-disant poète, dans cet envoi par courriel, compile des dessins (ici, la récolte est assez pauvre), s’en prend à Hollande avec encore moins de talent que Mélenchon (injure suprême : Hollande est un boutiquier) et donne dans l’assez habituel contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre. Rien que d’anodin, finalement.

 

Mais là, il ne se sent plus mictionner, en relayant un article d’un Breizh-info, dont l’un des animateurs traduit des articles étrangers pour le réseau Voltaire du cher Ménard et l’autre collabore activement au xénophobe « riposte laïque » et s’affiche comme membre du bloc identitaire.

A noter que cette pseudo information est aussi reprise par un Breiz Atao qui se prétend quotidien de l’état national breton ; il s’affiche clairement fasciste, voire Nazi : ainsi donne-t-il un extrait d’un discours de Goebbels, avec ce commentaire : « BREIZATAO – ISTOR (24/07/2014) A la fin de la vidéo, un extrait édifiant d’un discours du Docteur Joseph Goebbels, ministre de la Propagande, expliquant aux journalistes juifs que le peuple allemand est à bout et qu’ils devraient avoir le bon sens de se taire. Cet avertissement resta lettre morte. » ! Les saillies antisémites de Le Pen, à côté, c’est de la roupie de sansonnet.

 

Reprenons le poulet : donc, dans l’avion, sans qu’on le sût, sur les 51 ou 54 Français du vol, il y aurait eu trois officiers de renseignement et trente-trois militaires, plus un responsable du Hezbollah libanais.

 

La source unique de cette rumeur, Echorouk, un quotidien algérien, dont le site « Sétif info » dit le plus grand bien : « Connu pour son traitement superficiel de l’actualité, (…) ce « journal » s’est spécialisé dans les scandales inventés de toutes pièces, les rumeurs et les fait divers les plus trashs, où ses pseudo-journalistes agissent comme des charognards profitant de la moindre affaire de meurtre ou de viol pour en faire la une de leur « journal » en jouant sur le sensationnel et loin de tout travail journalistique au sens noble du terme.

La connivence de ce journal avec les milieux intégristes en Algérie n’est un secret pour personne. Ayant perdu la bataille du terrorisme, ces forces obscurantistes veulent revenir sous couvert de la défense de l’Islam. Dans ce registre, ce « journal » véhicule dans ces colonnes les idées les plus rétrogrades des intégristes algériens et est allé, il n’y a pas longtemps, jusqu’à mettre sur son site internet une vidéo montrant les terroristes du GSPC tranchant la tête à un gardien de prison de la wilaya de Tizi-Ouzou. » Ce journal respectable tient l’information de cinq sources, dont l’ambassade libanaise à Alger.

 

Et le « boutiquier » Hollande, aidé par son « Interior Minister, Bernard Kaznov », comme dit un autre site algérien en langue anglaise, aurait imposé silence aux médias et aux familles des disparus, pour qu’on ne découvre pas la présence de nos troupes.

 

Mossad ou Tawhid et Jihad ? Anti-juif ou anti-arabe !

 

Et pourquoi donc ?

Pour la version antisémite, c’est évidemment le Mossad qui a descendu l’avion. Et Hollande, pro-israélien forcené, veut bien sûr le cacher à l’opinion publique ! Sauf que, et là notre Benoist, qui confond lui aussi défense de la Paix pour Gaza et glissement progressif dans l’antisémitisme*, n’a pas été très vigilant, la thèse des racistes du camp opposé, les anti-arabes, est que l’attentat est l’œuvre d’un bataillon "Tawhid et Jihad en Afrique de l’Ouest", présent sur le secteur d’après une source d’Echorouk. Ces affreux jihadistes, sunnites, auraient donc flingués l’avion civil et pour descendre les militaires de la France honnie et cerise sur le gâteau, si l’on peut dire, un dignitaire d’une organisation chiite.

 

Sauf que les thèses sont totalement contradictoires.

 

Et surtout que la prétendue information est totalement bidon. Non seulement il aurait fallu obtenir le silence des familles concernées – imaginez une seconde que 36 familles et tous leurs proches et amis pleurent leurs morts sans que dans le quartier ou le village on ne sache que les défunts auraient été militaires – mais aussi engager de bien sinistres acteurs qui auraient feint d’attendre des morts bien civils, famille entière parfois, et dont les cas douloureux étaient évoqués dans la presse locale.

 

Ainsi, dix personnes d’une même famille de Rhône-Alpes, dont quatre enfants, sept membres d’une famille de Remouillé en Loire-atlantique dont quatre enfants, une famille de cinq personnes encore dans la Creuse, un couple et ses deux enfants à Menet dans le Cantal plus la grand-mère habitante du Gard, une jeune humanitaire de Caen, un septuagénaire aussi engagé dans une ONG de La Seyne-sur-Mer, deux humanitaires vosgiens, un adolescent de 16 ans, Calvin, également en "mission de solidarité internationale", un conseiller municipal et le directeur des services techniques de la ville de Vendôme, un couple d’hôteliers français de Ouagadougou, … sont annoncés dans Le Progrès, Ouest-France, La Montagne, etc. comme faisant partie des victimes.

 

On le constate, la théorie complotiste, véhiculée, entre autres par ces deux sites bretons aux racismes opposés, est des plus ignobles car au mépris des morts véritables. Et notre poète, en se faisant complaisamment l’écho de ces sornettes démontre, au mieux, sa jobardise.

 

 

* Sous l’apparente et légitime volonté de protester contre le massacre de civils à Gaza donc contre la politique aveugle de Netanyahou, le Benoist dérive en citant un Hadj au style délirant : « La jarre de Pandore déjà bien ouverte, il [Hollande] la fracasse tel Clovis le crâne de son débiteur dans l’affaire du vase de Soissons. », en affichant un sionisme=racisme du niveau de CRS=SS et enfin en publiant un inventaire, pas hélas à la Prévert, des produits et marques à boycoytter car implantée peu ou prou en Israël.

Figurez-vous que Danone, Nestlé, L’oréal, Accor ont des boutiques, hôtels et même usines en Israël. Mais comme on peut supposer que toutes les grandes marques automobiles ont succursales et concessionnaires, il faudra aussi, après yaourts et café en capsules, nuits d’hôtel chez Ibis, etc. se passer de bagnole. Gaffe quand même que la compagnie de transports urbains de votre cité n’ait pas vendu son savoir-faire à une ville israélienne. Et pour la marche à pied, pas de chaussures Timberland, son patron est sioniste. Le plus sinistrement grotesque est la condamnation de Caterpillar, car l’armée israélienne se sert de ces bulldozers pour détruire des bâtiments à Gaza.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.