Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 15:16
Copé accro du flouze !

Gorafi exagère un peu qui fait dire à Copé « J’ai touché 1,8 millions d’euros pour mes activités d’avocat entre 2009 et 2013 ». En fait, l’avocat Copé a gagné plus que cette somme, mais de 2007 à mi-2013 (il aurait cessé cette activité au 30/06/2013).

Copé accro du flouze !
Copé accro du flouze !

Or donc, si on se réfère à sa propre déclaration d’intérêts et d’activité, de 2007 à 2013, Copé a palpé 1 864 784 €, comme avocat, soit une moyenne de 287 000€ en année pleine, soit un peu plus que les 200 000 qu’il avouait. S’agissant de ses indemnités d’élu, les chiffres qu’il affiche sont assez bizarres : le cumul des indemnités de député et de maire, écrêté, est de 7865 € mensuels, sans parler des frais de représentation, soit pour les 7 années concernées 660 660 €. Quelles œuvres immortelles a-t-il eu le temps d’écrire ? en tout cas, il affiche 36 689 € de droits d’auteur. Et l’infatigable a encore eu le temps de faire quelques conférences qui lui ont rapporté modestement 35 135 €.

Tout cumulé – c’est le cas de le dire – 2 600 000 €, soit une moyenne annuelle de 370 000, et une moyenne mensuelle de 31 000 €.

 

Faut-il rappeler que l’avocat-député-maire, pendant toutes ces années a été successivement président du groupe parlementaire UMP, parti majoritaire de l’époque, puis secrétaire-général du même parti avant d’en conquérir, dans les conditions que l’on sait, la présidence ?

 

Avec ce cynisme tranquille qui fait tout son charme, il n’avait pas hésité à déclarer : "Compte tenu de la charge de travail que constitue le secrétariat général et des nombreux déplacements à travers la France que j'effectuerai, j'ai décidé de quitter mes fonctions au sein du cabinet d'avocats (Gide-Loyrette-Nouel, ndlr) une fois passé le délai de prévenance" (Le Figaro 17/11/2010). Ce qui ne l’avait pas empêché, mais en free-lance, de se faire encore plus de 300 000 € en 2011 et en 2012. Quand il devient président de l’UMP, même promesse de ne plus faire avocat : prétendument élu en novembre 2012, il n’arrête qu’au 30/06/2013 (sans doute s’est-il accordé à lui-même un « délai de prévenance »).

 

Et depuis que, affaire Bygmalion aidant, il a été viré de la présidence de l’UMP, il a bien sûr affirmé vouloir reprendre ses bien mystérieuses prestations de conseil qui lui assurent de confortables honoraires. Car, au-delà du scandale que constitue ce cumul et de mandats et professionnel, c’est la nature même des prestations fournies par l’avocat Copé qui pose problème.

 

Copé surhomme ? Cette boulimie effrénée de pèze, de flouze, de fraîche déconsidère en fait les fonctions qu’il est censé occuper, y compris celle d’avocat. Cet ambitieux à temps plein est indigne des fonctions qu’il occupe, donc encore plus de celle qu’il vise.

 

 

PS J'ai un compte touitte - ouvert du temps où pour accéder au Plus* du Nouvel Obs il fallait soit cela soit être sur fesse bouque, même abonné - et où, je suppose, mes articles du deblog sont automatiquement touitté.

Je suppose aussi que l'UMP a mis en place un système de veille automatique de tout mot-clé UMP.

Or donc, je suis informé qu'infos UMP re-touitte mes infamies.

 

 

* Plus dont je dirais - colère apaisée - tout le mal qu'il en faut penser...

 

 

 

 

Copé accro du flouze !

Chatel et surtout Dati disputent le titre d'accro au flouze à Copé

Le gentillet Luc Chatel joue au jeu classique du renvoi d'ascenseur : fondateur-gérant-unique employé  de sa société LCH - conseil et accompagnement en stratégie - il a palpé en 2012 et 2013 près de 235.000 euros de la part du cabinet de conseil Boston Consulting Group. Un cabinet de conseil qui a besoin de conseils !

Or ce BCG avait lui prodigué ses conseils aux ministères dont Chatel avait eu le portefeuille, sans appels d'offres, sauf pour une assez improbable mission au Ministère de l'éducation nationale d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour le pilotage stratégique de la politique interministérielle de lutte contre le décrochage scolaire !

(Canard Enchaîné  13/08/2014)

Mais mieux encore, Rachida Dati, qui si l'on en croit le brûlot d'extrême-gauche qu'est L'Express aurait perçu, en 2012, 512 416 euros d'honoraires d'avocat. Dès 2010, un an seulement après avoir prêté serment, le total de ses honoraires s'élevait à plus de 600 000 euros. Il peut aller se rhabiller le Copé.

"D'après notre enquête, l'élue du 7e arrondissement aurait travaillé comme consultante pour GDF Suez, (...). En 2011, la maire du 7e avait organisé une conférence intitulée "L'Azerbaïdjan : un partenaire stratégique pour la sécurité énergétique en Europe", suivie d'un dîner de 400 couverts au musée Rodin à Paris. Des festivités financées par la Fondation Heydar Aliev, une organisation caritative privée d'Azerbaïdjan, pile au moment où GDF et Total lançaient l'exploitation d'un gros forage gazier dans ce pays. Il y a une semaine, la vice-présidente de l'UMP était à nouveau à l'honneur lors du Forum Énergie de l'université Paris-Dauphine, ouvertement sponsorisé par GDF Suez. Une fois de plus, l'euro-députée a défendu bec et ongles la recherche sur les gaz de schiste et relayé la position des gaziers européens pour une fiscalité énergétique harmonisée."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.