Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 19:58

Les titres auxquels vous avez échappé :

 

Le sgen fait des râles…

 

L’eau ferrugineuse oui…

Congrès 1982

Congrès 1982

Dans l’histoire du syndicalisme de la seconde moitié du siècle passé, ce fut sans doute un des congrès les plus alcoolisés, dans cette ville réellement célèbre pour son eau ferrugineuse. Le calva coulait comme du petit lait ; légal pour les congressistes, cadeau d’un bouilleur de cru clandestin pour les organisateurs (chargés entre autres du décompte des votes à mains levées).

 

Pour les historiens du syndicalisme enseignant, il faut noter que le syndicat des pédagogos -comme dira plus tard Jacques Julliard, un de ses plus prestigieux adhérents - au moment où le ministère Savary sortait les rapports Prost (encore un ancien adhérent, encore plus prestigieux) et Legrand, ne trouvait pas mieux que de faire… du Deferre en lançant sa décentralisation. De syndicat national il allait se transformer en fédération de syndicats. Syndicat national, au demeurant, peu jacobin, puisque les sections académiques avaient pratiquement les attributs d’un syndicat.

 

Des fouilles curieuses m’ont fait redécouvrir plus de 7 rouleaux d’il y a 31 ans. Occasion pour les vieillards plus ou moins cacochymes de ranimer la flamme vacillante du souvenir. Pour les plus jeunes, sguénards ou pas, de découvrir le louque – look si vous préférez - des années 80 du siècle dernier.

 

Le côté capillairo-pilositaire est particulièrement intéressant.

 

Passons sur un cas particulier d’un clone de Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine !

Jean-Claude Guérin-Lénine
Jean-Claude Guérin-Lénine
Jean-Claude Guérin-Lénine

Jean-Claude Guérin-Lénine

Au côté de notre Lénine vous avez pu remarquer la calvitie aristocratique d’un de ses émules et sa belle moustache.

Mais avant tout la moustache croate !

 

Trotro, le croate !Trotro, le croate !
Trotro, le croate !Trotro, le croate !

Trotro, le croate !

Mais cette moustache se décline en des modes variés, de la gauloise autochtone à la distinguée britiche.

Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.
Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.
Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.
Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.

Rappel : pour agrandir cliquez sur la photo.

Bien sûr, cette pilosité domestiquée ne reflète qu'une partie de nos congressistes.

Colliers, barbes quasi "ostentatoires" de nos jours, quasi à l'état sauvage. Mais d'autres pratiquent une taille de vrais jardiniers, tandis que d'autres feignent la fausse anarchie avec une coiffure permanentée, voire des friselis au fer à friser. Mais la plus belle réussite fut, au micro, ce coup de peigne artistique sur une mèche voilant l'oeil.

Chapeau l'artiste !

Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.
Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.

Le petit gilet, en accessoire vestimentaire, montre un dandysme affirmé.

Les camarades syndiquées étaient beaucoup plus sobres : en quelque sorte retour à la nature sauvage où le mâle exhibe ses attributs - plumage et vocalise - pour séduire la femelle.

Quoique...

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

En ce temps là, le tabagisme sévissait...

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Et, bien sûr, l'eau ferrugineuse était remplacée par "l'eau de feu" locale !

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

La "sécurité" est assurée !

Les nourritures spirituelles, avec force ouvrages pédagogiques à faire pâlir d'effroi un Finkielkraut, sont proposés aux congressistes..

 

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Les moules à la normande sont préparés dans d'immenses chaudrons.

Un congressiste venu de la Réunion se restaure et trinque avec des collègues hexagonaux.

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Aux attaques d'une "revue de presse" calomnieuse pour le grand timonier du sgen, répond une basse vengeance de ses séïdes, politiquement très incorrecte, à l'encontre des personnes à croissance limitée.

A noter qu'il n'a manqué qu'un dadaïste pour transformer cette faïence au rôle indispensable mais méprisé en oeuvre d'art !

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Arrivée, pas assez remarquée à l'époque, de deux futurs secrétaires généraux bretons !

Les deux barbus à gauche.

Les deux barbus à gauche.

D'autres figures marquantes du Sgen-CFDT

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Mais un congrès c'est aussi une tribune vivante, avec des plaignants qui viennent solliciter ou protester, une salle qui réagit, des orateurs pas tous barbus et même des votes.

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Comme il se doit, le congrès s'amuse.

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux
Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eauxSgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Tout à une fin, même les meilleurs congrès, comme celui-ci qui a donné une nouvelle vie à un ancien syndicat national.

 

Et sous l'intellectuel, il y a un bricoleur qui se révèle.

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Pour éviter tout malentendu, précisons pour les mal-comprenant que cette évocation d'un congrès lointain doit être prise au grand second degré. Cela devrait aller sans dire, mais la fréquentation de nombreux forums m'incite à le préciser !

Sgen-CFDT : 1982 la fédéralisation à Forges-les-eaux

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Chemit 11/06/2017 17:27

Bien des tetes connues...et oubliées (Moi qui habitais ds le 76. )

Bernardoc 01/09/2013 15:25

Je n'avais jamais croisé Jean-Claude GUERIN (autrement que par ses écrits) lorsqu'il était à la FEN, et je l'ai rencontré lors d'un stage au début de ce siècle (il était IG), et effectivement j'ai eu l'impression de voir Vladimir Oulianov.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.