Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 22:00

Peter Fendi, Selbstporträt

Peter Fendi, 1796-1842, est un peintre viennois que l’on a rangé dans l’école Biedermeier.

Peter Fendi, enfantsLe malheureux, né d’une famille modeste, avec un père professeur, avait chuté de la table à langer, ce qui lui laissera des séquelles à la colonne vertébrale. Bien qu’ayant suivi les cours de l'Académie impériale de dessin (1810-1813), il dut, à la mort de son père, prenant en charge sa mère, travailler dans un cabinet d’avocats. Mais grâce à un amateur d’art, il s’est vu confier au sein de l’Académie, une charge au cabinet des œuvres d’art antiques. Il a laissé plus de 2000 reproductions de ces œuvres. Il fut aussi un pionnier en chromolithographie.

Il fut un portraitiste très demandé par l’aristocratie viennoise. Il fut même introduit à la cour en 1833.


Peter Fendi, Die LauscherinCe membre de l’Académie des Beaux-Arts, n’était évidemment pas un peintre révolutionnaire. Le style Biedermeier est né entre 1815 et 1848, quand, après les guerres napoléoniennes, ayant surmonté les peines de la "grande histoire", les gens ont commencé à apprécier avant tout le confort de la vie bourgeoise.

Foin des grandes toiles épiques ou au romantisme échevelé place à des des tableaux idylliques montrant la nature et des scènes de genre peu compliquées. Il dessina même des billets de banque.

FendiCependant, l’académique Monsieur Fendi eut aussi une production d’aquarelles, sans doute jugées licencieuses, par les adeptes de ses toiles officielles.  Visiblement, les fessiers imposants avaient sa préférence. Mais peut-être était-ce les canons de beauté de Vienne à l’époque. Leçon de piano, retour de chasse, tout était prétexte à copulation. Les parties carrées ne lui faisaient pas peur. Même l’uro. Cette œuvre érotique a plus fait pour sa renommée posthume que les toiles plus académique de l’école Biedermeier.

 

PeterFendi Erotic Scene

Pour voir la vidéo, cliquer sur l'image (chargement plus ou moins long selon votre connexion)

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Art et érotisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.