Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 14:57

Andre Gerin2

Il n’y va pas par le dos de la cuiller, l’ex-Iman Rouge de Vénissieux, dans une conférence de presse, quasi conclusive de son boulot de président de Mission parlementaire. Le voile intégral n’est que « la partie visible de cette marée noire de l’intégrisme ». (Tiens, on avait cru comprendre que cette histoire de chiffons n’était pas confessionnelle.)

 

"Dans certains lycées, certains adolescents réfutent systématiquement les cours d'histoire-géographie ou de sciences naturelles quand il s'agit par exemple de théorie de l'évolution." "Dans certains collèges, 50% des filles refusent d'aller en cours de gym, surtout quand il y a de la natation au programme" pour des raisons religieuses (devinez quelle religion ?). "Trois à  quatre fois par semaine, on rencontre des attitudes violentes envers les médecins de la part de maris qui refusent que leurs femmes soient examinées par des professionnels de santé hommes", assénait l’ex-Maire de Vénissieux.

 

Sauf que, ses propos sont sérieusement nuancés dans son propre fief. Stéphane Gomez, professeur d'histoire-géographie au collège Gérard Philippe de Saint-Priest (Rhône) en Zone d'Education Prioritaire (ZEP) et secrétaire départemental du SNES, trouve les affirmations "très exagérées" s’agissant d’histoire-géo et de SVT : "C'est vrai que c'est quelque chose qui existait il y a une dizaine d'années quand j'ai commencé: on entendait des remarques en cours sur la théorie de l'évolution". "Mais aujourd'hui, cette réalité me semble marginalisée. Il n'existe pas de statistiques sur ce sujet, mais je peux vous dire que cela n'a jamais été un phénomène de masse."

 

S’agissant des 50 % de filles n’allant pas en EPS, Anouk Médard, professeure de sports depuis 1995 au collège Jules Michelet situé aux Minguettes, un quartier réputé difficile de Vénissieux, juge toutefois que "c'est très, très largement exagéré !" "Après en avoir discuté avec mes collègues, je peux vous dire que pour les cours de natation où, c'est vrai, nous avons les plus forts taux d'absentéisme et de dispenses, 5 à  10% seulement des élèves ne viennent pas", assure-t-elle. "Et il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'adolescents dont le corps change et que certains ne viennent pas uniquement parce qu'ils ne se sentent pas à  l'aise en maillots de bain devant toute leur classe !"

 

Quant aux incidents hebdomadaires dans les hôpitaux, Frédéric Abad, un homme sage-femme à  l'hôpital Lyon Sud, assure que "ce genre de situation n'est absolument pas courant". "C'est même très exceptionnel", ajoute-t-il. "En treize ans d'exercice, j'ai eu un problème."

 

La conférence de presse avait-elle lieu à la buvette de l'Assemblée ? Car les déclarations de ce président d'une Mission parlementaire tiennent plus du propos de comptoir que d'une conclusion sereine et surtout rigoureuse des travaux de cette Mission.

 

Sources Touteduc http://www.touteduc.fr/index.php?sv=33&aid=1359  et A.P.

 

 

 

 

 

Cet article ayant servi de prétexte à un assez mauvais procès, je me permets de renvoyer au précédent et en particulier aux extraits d'une chronique de C. Fourest. Cela permettra, peut-être, d'éviter une bizarre équation : contre la loi "burqa" = pro intégristes = complice des actes de barbaries (lapidation, vitriolage, flagellation, etc.). Voir aussi l'avis de la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme (CNCDH).
Il est consternant d'être obligé de faire des mises au point de ce genre, mais devant l'excès de mauvaise foi, il est prudent de tenter de se prémunir !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sylvie 17/02/2010 10:32


Bien d'accord avec vous, Mr Delaunay, On ne cesse de brandir des faux débats pour nous partager, nous détourner des préoccupations les plus graves. Non que je me désintéresse de la situation des
femmes au contraire je m'en intéresse sur un plan plus global: les femmes en France??? les violences, l'inégalité des salaires, le nombre de femmes seules élevant leurs enfants, les femmes
étrangères qui sont privées brutalement de leur mari (mis en détention pour expulsion immédiates... oui le problème de la burka n'est qu'un cache misère de la réalité du quotidien en France.
Balayons devant notre porte...
Merci de cette mise au point, en tant que prof, je valide complètement ces témoignages et heureusement que cela n'es est pas à ce point c'est déjà bien assez difficile comme cela! Je suis dans des
écoles où de nombreuses ethnies vivent ensemble. Se sont celle-ci qui apprennent à faire des citoyens capables d'analyser la société qui les entours pas les écoles ghettos de pauvres, riches,
relgieux...
Ils sont superbes vos diaporamas!
bonne journée


J.-F. Launay 17/02/2010 16:04


Merci


lazennec 29/01/2010 16:38


"pathos grandiloquent" quel argument!!!


J.-F. Launay 29/01/2010 16:54


Si je cherche à décrypter les non arguments - faut-il encore le rappeler au départ il n'était question que des exagérations avérées de Gérin et de dérapage scriptural en dérapage scriptural
je me vois accusé d'affreuses complicités, accusations ignobles - ne pas être pour une loi sur le voile intégral (je partage ce point de vue avec Mme Fourest, par exemple) = être pour le
port de la burqa = être pro-intégristes et je préfère tirer la chasse sur les autres infamies;
Désolé, pour reprendre cette expression, mais je ne suis pas dupe de ce jeu pervers qui consiste à faire perpétuellement dériver le débat dans des amalgames pas seulement douteux mais qui
tournent à l'infamie.


lazennec 29/01/2010 15:43


Il n'y a là aucune infâmie simplement une vérité forte, une conviction que l'on doit défendre ces femmes au lieu d'en plaisanter, vérité et conviction qui apparemment déplaisent et que l'on
reçoit...très mal


J.-F. Launay 29/01/2010 16:28


N'importe quoi !
Faute d'argumentation, le pathos grandiloquent !


lazennec 29/01/2010 13:29


La liberté d'expression : oui, toujours
L'expressionde Djamel OK
Mais l'animateur du blog qui prétend soutenir la cause des femmes, musulmanes en particulier, femmes dont on connaît la douleur due aux intégristes, commet, je le crois profondément, en reprenant
l'expression de Djamel, au- delà d'une impolitesse, une offense à ces femmes, aggravée par son souci d'ergoter sur le sujet. Non il n'y a rien à discuter là dessus, simplement défendre ces
femmes
Face à cette irresponsabilité je n'oppose plus que colère et dégoût


J.-F. Launay 29/01/2010 14:36


A un tel degré d'infamie, la seule réponse digne ne peut être que le mépris !


lazennec 29/01/2010 08:41


"qu'est- ce qu'on nous fait chier avec des chiffons" !!! on peut argumenter tant que l'on veut, cette expression est une insulte inadmissible aux femmes musulmanes se battant pour leur dignité et
témoigne d'un véritable mépris pour leur combat


J.-F. Launay 29/01/2010 10:33


Il s'agit d'une reprise d'une boutade de Djamel Debbouze (intégriste ?). Il s'agit aussi du débat franco-français sur une loi. L'allusion aux luttes de femmes musulmanes dans des pays musulmans
relève de l'amalgame.


lazennec 29/01/2010 07:36


"Histoire de chiffons" je suis scandalisé!!!!C'est un véritable mépris pour toutes les femmes musulmanes qui se battent pour leur liberté et l'égalité dans divers pays
Là je reste sans voix : ce blog un soutien aux intégristes?


J.-F. Launay 29/01/2010 08:04


Rester "sans voix" et proférer des insultes ne sont pas des arguments.
En fait, l'indignation hyperbolique avec amalgame à la clé est un truc classique pour éviter le débat, qui, faut-il le rappeler, portait sur les exagérations de Gérin.
Soutenir les "intégristes" veut dire,traduit en français non passionnel, ne pas être d'accord avec l'idée d'une loi sur le "voile intégral". Il serait cependant très
exagéré de qualifier ce procédé de "terrorisme verbal".


lazennec 28/01/2010 20:53


Désolé de contrarier les deux personnes minimisant les problèmes rencontrés aujourd'hui; j'ai en mémoire les témoignages du rapport de la commission Stasi
Désolé aussi de contrarier le responsable de ce site qui prend appui avec complaisance sur deux témoignages pour valider le message qu'il souhaite faire passer...à n'importe quel prix.


J.-F. Launay 28/01/2010 21:45


Désolé de cette désolation.
Il suffit de lire les trois témoignages pour constater que les trois personnes ne nient pas l'existence de problèmes, mais dénoncent les exagérations patentes de Gérin.
L'irresponsable de ce site s'est, en l'occurrence, contenté, avec l'aide de "Touteduc" de résumer une dépêche AP.
Et parodiant un acteur, il serait tenté de dire "Qu'est-ce qu'on nous fait chier avec ces histoires de chiffons ?", tout en sachant que, l'opération diversion-régionales bessonienne ayant sombré,
ces fameux chiffons sont, s'il ose dire, une roue de secours. Pendant qu'on débat de cette connerie, on oubliera les reste !


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.