Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 18:05

guanzeju classic

Contrairement à Hu-Ming, une peintre qui a détourné la propagande pour nous donner de robustes guerrières aux forts derrières (et dont malheureusement la présentation de ses œuvres a dû être retirée après un message menaçant), Guan Zeju, lui est passé de la peinture de propagande à des nus sur fond d’estampes traditionnelles.


guanzejupropagandeAinsi, en 1958, à 17 ans, alors qu’il est en classe préparatoire à l’école des Beaux-Arts de Canton, sa toile « Va où ton pays a besoin de toi » est sélectionnée pour une exposition d’œuvres de la jeunesse. Plus tard sa toile « Maîtresse d’école » sera aussi sélectionnée pour une exposition. Mais je n’ai trouvé pratiquement aucune trace de ces œuvres révolutionnaires, comme celles qu’il a consacrées aux gens du peuple.

 

 

 

 

 

 

 

guanzeju11

Son épouse, chorégraphe de danse chinoise traditionnelle, mais aussi classique, l’a introduit dans cet univers. Ses danseuses semblent demi-nues sous leurs robes de tulles translucides.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mais la forme la plus original de son talent, pour le néophyte que je suis, semble être cette sorte de superposition de nus avec des oeuvres anciennes comme celle de Han Gan au VIIIe siècle.

 

guanzejuinspir2

 

 

guanzeju02 Petit montage vidéo cliquer ici


Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Art et érotisme
commenter cet article

commentaires

J. F. Launay 09/08/2010 18:01


Reçu par courriel :
"Bonjour,
Quelle banalité ce Guan Zegu ; de jeunes asiatiques au corps (aux seins)
européanisés dans des poses académiques (il se prend pour Degas ou quoi avec ses
danseuses, même si le transparent est bien rendu !). Aslan faisait mieux dans le
"Lui" "lu" en cachette avec les copains durant mon adolescence lointaine !
PL"


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.