Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 08:16

Dinet Autoportrait2Alphonse-Etienne Dinet a 22 ans quand il fait un premier voyage en Algérie, dans la région de Bou-Saâda. Cet élève de W. Bouguereau, à l’école des Beaux-arts de Paris, obtient, l’année suivante, en 1884, la médaille d’un Salon des Arts Plastiques qui lui vaut une bourse pour un nouveau voyage en Algérie.

Il est conquis par ce pays où il séjourne d’abord cinq ans, avant de s’installer en  1905 à Bou-Saâda. Il avait, entre temps, appris l’arabe.

Dinet Martyr d'amourIl participe néanmoins à la vie artistique de la métropole. Il sera des fondateurs de la Société des peintres orientalistes. Il expose avec les impressionnistes du « groupe des trente-trois », participe à des expositions universelles (Paris, Anvers, Munich…). Il fait évidemment partie de la première exposition des peintres orientalistes en 1893. Il a aussi une activité littéraire écrivant et illustrant Les poèmes d’Antar puis le Printemps des cœurs (Rabi'e el qouloub, recueil de trois légendes sahariennes), Tableaux de la vie arabe, Khadra, danseuse Ouled Naïl, etc.

Dinet Imam presidant la priereSi sa conversion à l’Islam est devenue publique quand il fait savoir, en 1913,qu’il porte désormais le nom de Nars-Eddine, elle remonte à beaucoup plus loin, puisque dans une lettre à un ami en 1908 il disait déjà être converti depuis plusieurs années. Contrairement à ce que disent certains biographes, cette conversion ne l’a pas placé sur « une liste noire », puisque la même année (1913) Nasr-Eddine participe à l'exposition universelle de Gand. Après l’armistice de 1918, avec son ami Slimane ben Brahim, il écrit La Vie de Mohammed, prophète d'Allah, publié sans encombre. Il exposera plus tard à Alger.

Dinet Portrait de Ahmed es SeghirQuand il décède en 1929, un 24 décembre, peu après un pèlerinage à La Mecque avec Slimane Ben Brahim,  sa dépouille déposée à la Grande Mosquée de Paris est saluée par Georges Leygues, ancien Président du Conseil et Maurice Violette, ancien Gouverneur Général de l’Algérie. Et quand il sera inhumé le 12 janvier 1930 à Bou Saâda, c’est le Gouverneur Général de l’époque, Pierre Bordes, qui prononcera son éloge funèbre en Français, avant l’éloge funèbre en arabe.

 

 

Ceux donc qui fantasment sur un rejet du converti (ou de l’apostat, selon le point de vue) commettent une erreur. Il n’est d’ailleurs pas sûr, que Nasr-Eddine ait fustigé la colonisation. Si, pendant la guerre de 1914-18, ayant transformé en 1915 le château familial d’Héricy en hôpital, il se préoccupe du sort des soldats musulmans engagés dans ce conflit, il ne remet pas en cause leur présence. Et s’il souffre aujourd’hui, comme beaucoup de peintres et littérateurs orientalistes d’un certain discrédit, ce n’est certainement pas à cause de sa conversion, puisque ces orientalistes sont soupçonnés d’un folklorisme colonialiste.

Dinet Tete d'arabe

 

Dinet Femmes traversant le lit asseche de l'oued Bou-Saada

Dinet charmeur-de-serpents

 

Dinet Fete de nuit

 

Dinet Danseuses

Pour découvrir ses œuvres (au-delà de ma sélection arbitraire et limitée):

http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Paintings_by_%C3%89tienne_Dinet?uselang=fr

http://marenostrum.over-blog.net/article-etienne-dinet-51418975.html

 Dinet_Sous_les_lauriers_roses.jpg

Pour voir le montage, cliquer sur l'image

Ce petit montage regroupe une partie des œuvres d’un érotisme très soft d’E. Dinet : pas d’odalisques chères à Matisse, pas de scènes de harem ni de hammam, mais une nudité comme innocente dans l’oasis, auprès de l’oued où on se baigne…

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Art et érotisme
commenter cet article

commentaires

Boudraa F. Z 30/12/2014 18:26

merci c'est très intéressant merci pour l'information elle pourra m'aider dans la rédaction de ma thèse de doctorat.

imène 04/04/2016 16:06

Bonsoir vous avez fait une thèse de doctorat qui parle d'Etienne Dinet , moi je suis entrain de réaliser mon mémoir de Master et je traite les tableaux d'Etienne Dinet et j'ai besoin de certains références ,
je suis sur que tu es bien informé dans ce domaine. Svp vous pouvez m'aide. merci d'avance
Mes salutations

Youcef 08/01/2015 10:54

je vous en prie , c'est avec plaisir
rend moi un visite sur ma page Etienne Alfonse Dinet
ou bien Youcef Louaar :)

Youcef Louaar 05/10/2013 00:21

Etienne Nasr Eddine Dinet: la cérémonie de conversion

J'ai pris connaissance du compte-rendu de la cérémonie organisée à la Grande Mosquée d'Alger en l'honneur de la conversion à l'Islam du peintre Dinet et j'ai été surpris de constater que parmi l'assistance figuraient deux de mes grands oncles: MM. Omar Benredouane et Mahmoud Chekiken. Je vous livre le document:

Traduction du procès-verbal de la séance du 3 novembre 1927 devant M. le Mufti de la moquée hanéfite d'Alger, le Cheikh Mohammed Ben Kandoura (dont l'original en arabe a été déposé par moi chez Me Vesine Larne notaire à Alger).

Louange à Dieu Clément Miséricordieux. Dans la matinée de jeudi, une cérémonie imposante s'est déroulée dans le bureau du Maître Cheikh Mohammed Bou Kandoura Mufti d'Alger, et en présence de Son Excellence l'Emir Si Tahar Kheireddine Pacha, Ministre de la justice du gouvernement tunisien.

Au commencement de la réunion, l'humble devant Dieu, Ahmed Tewfik Madani, présenta à l'assistance le Cheikh Nasr Ed Din Dinet, le célèbre peintre, qui a voulu embrasser officiellement la religion musulmane par conviction et après réflexion et a pris tous les assistants pour témoins.

- Ensuite, Maître Dinet se présenta devant le Mufti, le Ministre et tous les assistants et il prononça la Chahada ( Profession de foi musulmane).

- Le Mufti d'Alger déclara alors solennellement que le Maître Dinet qui a pris pour nom musulman le nom de Nasr Ed Din est accueilli avec joie au sein de la famille musulmane; il est devenu un des frères musulmans qui sont égaux en tous et par tous.

Ensuite les assistants signèrent cet acte en appelant sur le Me Nasr Ed Din Dinet la bénédiction de Dieu.

Louange à Dieu qui nous a guidés dans le droit chemin que, sans lui, nous n'aurions jamais connu. Le 8 Djoumada El Aoula 1344 (le 3 novembre 1927).

Signataires de l'acte: Si Tahar Kheireddin Ministre de la justice tunisienne - El Hadj Kaddour ben Seman - Dr Hadj Ali Meziani - Omar Mouhoub - Hamdan ben Redouan - Hadj Touhami Mohammed - Cheikh Abd El Ali ben Daoud, professeur à Batna - Djoudi Es Saïd - Mohammed ben Mrabeth - Cheikh Mohammed El Âsimi mouderres - Dr Abd en Nour Tamzali - Sliman ben Ibrahim - Mahmoud Mustapha Pacha - Mohammed Guellaty - Mahmoud Chkiken - Djâfar Es Satour - Cheikh Ali ben Allal marabout de la zaouïa de Sidi Ali ben Embarek à Coléa - Cheikh Mahmoud Chérif - Mohammed Ez Zouli - Mahmoud ben Ouennich - Ghobrini ben Cheikh Ghobrini - Ahmed ben Djemâa - Omar ben Redouan - Omar Bouderba - Ahmed Toufiq Madani - Le Mufti d'Alger Cheikh Mohammed Ben Kandoura.

La traduction a été faite par Mr Ahmed Toufiq Madani , auteur du texte arabe de ce procès-verbal.

Alger le 15 novembre 1927 : E. Dinet

Youcef Louaar 22/02/2014 18:18

De rien c'est avec plaisir

J. F. Launay 06/10/2013 09:08

Merci pour ce document.

JACQUELINE 22/04/2011 21:51


Merci de m'avoir citée!!!
J'ai beaucoup aimé visiter ce musée à Bou Saada..il mériterait d'etre plus connu!!
A bientot!


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.