Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 15:39

foot nasri-benarfa-menez

Après les blacks, les beurs sont dans le collimateur des grands moralistes que sont les journalistes sportifs appuyés par les de souche, bien beaufs, de tous les zincs ! Pernaut en tête.


« Ils ont encore  souillé le maillot bleu » ne craint pas de titrer Minute. Minute qui justifie, s’il en était besoin, cette recommandation de Desproges « Au lieu de vous emmerder à lire Sartre, achetez Minute : vous aurez Les mains sales et la Nausée ! » Et même Pernaut, le chantre des concours de boudins  en province profonde, y va de son couplet : "Nos joueurs sont partis en vacances, ils doivent être fatigués, c'est vrai. Toute la semaine, on va parler des métiers de l'été, ça leur donnera peut être des idées s'ils veulent changer de métier : marchand de glaces ou loueur de matelas par exemple."


foot Samir-Nasri-Euro-2012 pics 390Qu’a donc fomenté ce Samir Nasri ? Une nouvelle grève ? A-t-il insulté le coche ? ou l’arbitre ? Que nenni ! Après avoir marqué un beau but, il a mis son doigt devant sa bouche, pour inviter au silence un journaliste de L’Equipe. Non content de cela, il aurait invité un autre journaliste, de l’AFP, à pratiquer l’hellénépiphanisation ou, si vous préférez, à se faire socratiser. Certes, par son geste puéril, il a fait oublier que l’équipe de France lui doit l’égalisation face aux britiches. Certes, ce n’est pas bien d’insulter les journalistes… quoique, quand c’est Mélenchon, on l’applaudit. Mais on voit mal en quoi, cela mériterait, excusez du peu, deux ans de suspension de l’équipe de France ?


foot Ben-ArfaBen Arfa, lui, dans le vestiaire, après la défaite peu honorable devant la Suède aurait, tel un Sarkozy en audience papale, tapoté un message sur son téléphone portable au lieu d’écouter son coche. Blanc lui ayant fait une remarque irritée, Ben Arfa lui aurait fait une réponse insolente, du style « Si t’es pas content, t’as qu’à me virer » ! Mais, une fois encore, c’est du témoignage de seconde main, car ni Blanc, ni le blanc-bec n’ont donné leur version des faits.


foot menezMénez, qui, pour avoir joué en Italie, connaît la langue de Dante, à peine entré sur le terrain, invita l’arbitre italien à pratiquer la sodomie passive. Arbitre indulgent, puisqu’il ne lui infligea qu’un carton jaune. Puis il s’alpaga avec son capitaine Lloris qui lui reprochait de ne pas prendre sa part du travail défensif (alors qu’il entrait, tout frais, en cours de partie). Mais Lloris, en bon camarde, le disculpe dans un entretien dans L’Equipe.


Faut-il parler de M’Vila qui n’est pas le premier et qui ne sera pas le dernier à sortir fâché du terrain sans saluer son remplaçant ni l’entraîneur ? Mouvement d’humeur dont il s’est excusé.


Ne pourrait-on avec Stéphane Beaud s’interroger aussi sur le comportement des journalistes sportifs ? et le rôle plus qu’ambigu que joue L’Equipe ? Que penser d’un Riolo, journaliste à RMC qui touitte, sur le geste de Nasri après son but : « La mentalité racaille domine dans ce pays… C comme ça et nulle part ailleurs ». Si le geste était débile, le commentaire l’est encore plus, puisque le journaliste confond la pelouse d’un terrain de foute avec le « pays » entier et veut ignorer, outre les frasques des hooligans anglais et maintenant russes (qui feraient passer les membres de l’ex « kop de Boulogne » pour de gentils supporters), que bien d’autres joueurs d’autres pays ont un comportement d’ados attardés. Ainsi, en Italie Cassano est pire que Nasri, si l’on en croit V. Dhorasoo. Mais surtout, pour pourrir un climat, on peut compter sur L’Equipe, qui répercute tous les bruits de ch….., pardon de vestiaires, en les grossissant, jusqu’à en faire cinq colonnes à la une ! Et, malgré donc ces informations croustillantes, qui laissent penser qu’il dispose de sources au sein de l’équipe et/ou du staff, ce journal est incapable de se livrer à une vraie enquête sur la fameuse grève d’il y a deux ans ou sur la dégradation possible du climat entre joueurs et/ou le manque d’autorité supposé de Blanc.


Et en arrière-plan, Minute le démontre, le racisme. Samir Nasri est un minot de Marseille, né donc en France, de parents Français : il est de la 3e génération. Ben Arfa est né à Clamart. Les deux sont des purs produits de nos centres de formation. Ben Arfa a même été à l’INF de Clairefontaine. Il a refusé une tentative de débauchage de Lemerre – l'ex successeur d’Aimé Jacquet ! - d’intégrer l’équipe de Tunisie. Avec Menez, justement, et Benzéma, Nasri et Ben Arfa ont fait les beaux jours des sélections jeunes. Quant à Jérémy Ménez, les « gaulois » doivent bien reconnaître qu’il est des leurs, ce natif de Longjumeau, formé à Sochaux. Aucun d’eux, sauf erreur, n’a participé au naufrage d’Afrique du Sud.  Et si leur comportement a laissé à désirer – là et là seulement on entre dans ce qui devrait être le seul objet d’éventuels ressentimenst, car c’est leur boulot de fouteux sélectionnés qu’ils auraient saboté – lors de l’échauffement, le petit Martin aurait fait pire encore en visant une caméra espagnole d’un ballon rippé !


Il ne manque plus que le commentaire du grand philosophe Alain Finkielkraut pour évoquer la division ethnique comme en 2010 où il avait oublié que le nègre du communiqué des joueurs était l’avocat de Jérémy Toulalan, souchiais, né à Nantes et formé au FC Nantes.  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JFL 30/06/2012 21:52

Reçu par courriel :
"En partie d'accord avec toi sur le rôle des journalistes mais , quand même , ils n'ont , ni blacks , ni blancs ni beurs mouillés réellement le maillot ! Du jeu transversal , encore du jeu
transversal et toujours du jeu transversal sauf pour les passes au gardien !! Nombre de tirs au but ? Certes , sans doute ont-ils du suivre les conseil du " coche " , mais quand même , ils sont sur
le terrain , pour faire autre chose que de la passe à 10 , pardon , à 11 , le nombre de ballons revenant jusqu'à Lloris ayant été impressionnant !"

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.