Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 17:14

Emmanuelle Béart, c'est d'abord, l'image de cette Vénus callipyge sur une couverture de « Elle ».

A une époque où les mannequins déjà faisaient dans l'anorexie, la maturité resplendissante, elle avait quarante ans, de sa nudité tranquille et épanouie fut un triomphe.


La fille de Guy Béart (« Ma petite est comme l'eau, elle est comme l'eau vive... ») a démarré très tôt le cinéma, puisque, enfant, elle figure dans un film de René Clément. Mais son premier vrai rôle, elle le doit à David Hamilton - le photographe chichiteux d'adolescentes à peine pubères, aux corps nus voilés d'étoffes évanescentes - avec Premiers désirs.

Heureusement, elle va connaître des réalisateurs d'un tout autre calibre : Edouard Molinaro, Caroline Huppert, Yannick Bellon, Claude Sautet, Claude Chabrol, André Téchiné,  Ettore Scola, Brian de Palma, François Ozon...


Mais, je mettrais à part Manon des sources de Claude Berri, avec cette vision qui ensorcelle Hugolin (Daniel Auteuil, son époux dans la vie à cette époque), la découvrant, nue, conduisant, son troupeau de chèvres, dans la maquis, en jouant du flûtiau.

Et bien sûr, La belle noiseuse de Jacques Rivette. « La belle noiseuse reste l'une de ses plus belles et des plus étonnantes composition d'actrice. Une performance audacieuse qui correspond bien à sa personnalité : "L'esthétique et la nudité étaient, avec la création, les thèses du film. Ce que je déteste c'est le racolage, la vulgarité." »




Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Art et érotisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.