Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 16:12

Géhèm, que j’aime – blogueur des plus inventifs – s’est attaqué à un autre artiste, mais d’un style beaucoup plus académique, Jean Léon Gérôme.

Géhèmrôme

Notre Gérôme a eu une carrière en tout point exemplaire, accumulant titres et honneurs. Peintre et sculpteur, il a, si l’on peut dire, une large palette. Sa première toile primée montre un combat de coqs dans la Grèce antique. On le verra avec Géhèm, les jeux du cirque à Rome ne lui sont pas étrangers. Il va même retrouver, en quelque sorte, une seconde jeunesse en inspirant des peplums cinématographiques.

C’est aussi un grand maître de l’orientalisme, orient qu’il a visité. Ainsi est-il à Istanbul, en 1875, et durant une dizaine d’années la Turquie va lui inspirer de nombreux tableaux. Il montre un intérêt particulier pour la ville de Brousse (Bursa) où il visite les bains de Sinan, dont il dessine l’intérieur pour sa Grande Piscine : « comme la température était extrêmement élevée, je n’hésitais pas à me mettre complètement nu ; assis sur mon trépied, ma boîte de couleurs sur les genoux et ma palette à la main, j’étais un peu grotesque… » (Verat) Ladite piscine s’est vendue en 2004, 2,5 millions d’euros. Pour un peintre qui a subi une longue éclipse, ce n’est pas si mal. Et quant à mettre des sommes folles dans une œuvre, le béotien que je suis préfèrerait celle-là à une écrevisse géante en plastoc mastoc à la Koons !

Ce peintre qualifié de « pompier » - à un interlocuteur qui critiquait l'enseignement de l'Ecole des Beaux-Arts, Gérôme rétorqua avec malice qu'il est sans doute bien plus commode d'être incendiaire que pompier – a su, grâce à son beau-père, diffuser largement son œuvre dans un public qui dépassait largement les amateurs d’art éclairés, grâce aux reproductions (héliogravure).

Gérôme scilpteur dans son atelier Cliquer pour agrandirGérôme scilpteur dans son atelier Cliquer pour agrandirGérôme scilpteur dans son atelier Cliquer pour agrandir

Gérôme scilpteur dans son atelier Cliquer pour agrandir

Et, par certains côtés il préfigure des hyperréalistes contemporains, car déjà, à côté des croquis, esquisses, etc. il utilisait aussi la photographie.

De Gérôme à Géhèm

Il vous est donc proposé de passer de l’œuvre originale de Jean-Léon Gérôme, à sa version enrichie par Géhèm, grâce à un lien fort judicieusement placé après chaque tableau.

 

A noter que les toiles enrichies peuvent être agrandies en cliquant dessus.

Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme
Géhèmrôme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géhèm 09/10/2016 17:58

Merci pour ce sympathique clin d'oeil.
Un de mes visiteurs m'a écrit son plaisir d'avoir pu découvrir les originaux qu'à l'exception d'un seul j'ai négligé d'associer à mes petits amusements.
Je lui ai cependant souligné que le sphinx sous la neige est, à mon sens, déjà un détournement. Je l'ai d'ailleurs baptisé : "Bonaparte aux sports d'hiver en Egypte" ;o)

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.