Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2016 2 19 /04 /avril /2016 14:58
Alina Reyes, Finkie (et nuit debout)

Le vagabondage sur touitteur m’avait fait tomber sur Alina Reyes. Vieux souvenir d’une lecture du Boucher à la fin des années 80 du siècle dernier. Je m’inscris dans ses folowers (suiveurs), comme on dit.

Que des messages extatiques sur la nuit debout. Et à quasi jet continu.

Alina Reyes, Finkie (et nuit debout)

Mais voilà que le Finkie, dont mes lecteurs fidèles savent toute l’affection que je lui voue, va faire son numéro Place de la République et j’essaie image à l’appui de faire comprendre à la dame que, de mon point de vue, il a réussi son coup de provoc !

Je n’obtins qu’un Bof ! méprisant.

Et tous celles et ceux – à commencer par Dany-le-soixanthuitard Cohn-Bendit – qui osaient dire que l’expulsion de l’académicien atrabilaire était un peu contradictoire avec l’ouverture au débat affiché étaient voués aux gémonies par la dame déchaînée.

Alina Reyes, Finkie (et nuit debout)

Et comme elle a l’attaque ad hominem des plus faciles, la charmante touitteuse a déniché cet « oisif parasitaire » que j’avais employé pour faire bisquer mes petits camarades plus jeunes après être devenu pensionné – car les fonctionnaires touchent non une retraite mais une pension – après plus de quarante ans de travail.

Certes pas comme mineur de fond…

Pion, prof, permanent syndical, collaborateur d'un parlementaire, chef d'établissement : que des boulots de fainéant, quand ils ne sont pas de social-traître, c'est dire !

Et pour se venger de son attaque à mon encontre la dame, comme le gentil Dr Flaysakier, m’a interdit de lecture de ses touittes dévôts à la sainte cause de #nuitdebout. Bloqué ! La dame ne débat qu'avec ceux qui sont d'accord avec elle et à 100% !

 

Vais-je m’en remettre ?

  Pour les nostalgiques d'une époque joyeuse et libertaire : Mai 68 : Affiches

ici

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Un passant 29/04/2016 10:18

Ben non , le raciste Finki n'a pas jubilé ; il était furieux . Son orgueil en ayant pris un p'tit coup ;-)

Géhèm 23/04/2016 09:15

Tiens, celle-là je l'avais oubliée "Derrière la porte". Autant "Le boucher" était un bon petit roman prometteur, autant le reste me tombe des mains. Dieu merci, j'ai dans mes rayons Anaïs Nin... Mais je me réjouis qu'elle ait encore twitter pour exister.

Alina Reyes 20/04/2016 00:57

Je vous avais prévenu que je vous bloquerais si vous continuiez à me harceler, ne faites donc pas votre victime. Hou que c'est pas beau !

J.-F. Launay 20/04/2016 07:21

Hou la menteuse ! elle ne m'a jamais prévenu de quoi que ce soit ! Et chacun peut voir que la notion d'harcélement chez la dame veut dire exprimer un désaccord alors qu'elle pratique l'attaque personnelle sans vergogne !

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.