Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 07:33
BERGOT : LE militant syndical CFDT

Des militants, je le crains, comme il ne s'en fait plus ; un peu le genre baroudeur au grand coeur, à la vraie générosité et truculent . La grande époque du SGEN-CFDT ! P.L.

Réaction reçue par courriel qui résume bien le militant !

Jacques BERGOT est décédé le 1er juin 2015 d'un cancer. Il a choisi de donner son corps à la science car il ne voulait pas de cérémonie ni de "discours hypocrites". Il risquerait donc de ricaner s’il lisait, non pas cet hommage, mais cette évocation.  Bonne occasion de se raconter sur le dos du disparu dirait-il. Quoique… il était plus indulgent qu’il ne s’en donnait l’air.

« LE militant syndical CFDT » ai-je titré. C’est le Bergot que j’ai connu. Mais, Jacques a eu plusieurs vies. Au fil d’anecdotes, brièvement évoquées, on découvrait qu’il avait eu des vies antérieures. Un jeune homme passant un permis de conduire au Maroc en venant de Mazagan ou Mogador jusqu’à Casa, au volant de la Studebaker paternelle et l’examinateur de lui demander « Si je ne vous le donne pas, vous repartirez quand même avec ? ». Un directeur de CEG qui, au lendemain de petits congés (hiver ? printemps ?) ne réapparaissait pas et qui se retrouvait à taper le carton dans un centre de convalescence de la MGEN. Un père de famille nombreuse, avant d’en refonder une nouvelle… mais peut-être est-ce une reconstruction imaginaire.

Assemblée générale au Lycée de Vernon en 1979

Assemblée générale au Lycée de Vernon en 1979

BERGOT : LE militant syndical CFDT
BERGOT : LE militant syndical CFDT

Sûr, en tout cas, que le Jacques Bergot, du 1er cycle du lycée polyvalent de Vernon était LE militant syndical CFDT-sgen, CFDT d’abord !

 

Comment ne pas évoquer ce grand mouvement national d’auto-limitation des horaires des PEGC mené, sous son impulsion… à trois !

Petite explication : avant les années 80 du siècle dernier, les collèges comptaient dans leurs enseignants des certifiés à 18 h et des professeurs d’enseignement général de collège (PEGC) à 21 h. Les PEGC réclamaient l’alignement des horaires, mais pas 21 h pour tous, l’inverse 18 ! Et donc, sur le modèle de l’auto-limitation des effectifs*, le sgen avait lancé le mouvement d’auto-limitation des horaires. Donc, avec Jocelyne X, de semaine en semaine, nous ne faisions plus cours pendant 3h, en changeant de demi-journée pour ne pas pénaliser les mêmes classes. Un jour de salaire sucré par semaine, c’était prévu. Mais le Recteur y avait ajouté la baisse de la notation. D’où recours en tribunal administratif contre une sanction disciplinaire s’ajoutant à une sanction financière. Mais le 10 mai 1981 arrivant, Alain Savary non seulement annula la baisse de note, mais rétablit l’intégralité des salaires. Jacques le regretta presque car il eût souhaité que le recours au TA fasse jurisprudence.

C’est quasiment au lendemain de la victoire PS aux législatives qui suivirent qu’à sa demande un rendez-vous fut fixé avec Christian Join-Lambert, chargé de mission au cabinet d’Alain Savary qui suivait le dossier de la mise en place des Zones d’Education Prioritaire. Il s’y était impliqué d’entrée – car le militant syndical était aussi un militant pédagogique – et voulait faire part du point de vue des acteurs de terrain.

BERGOT : LE militant syndical CFDT

Grand moment encore que le Congrès Sgen de Forges-les-Eaux qui allait aboutir à la création du syndicat sgen de l’Eure dont il fut l’animateur. Mais là ce serait à ses trois principaux équipiers de conter l’aventure. A Forges, bien sûr, les troupes locales ne se réduisaient pas à celle de l’Eure, mais Jacques fut grandement le manager de l’équipe d’organisation. Tout en gardant une vitalité joyeuse, qui le faisait se plier de rire quand un certain Jean-Michel L., quelque peu imbibé de calva, monta à la tribune pour descendre un amendement qu’il était censé défendre !

Forges-les-eaux (cliquer pour agrandir)Forges-les-eaux (cliquer pour agrandir)Forges-les-eaux (cliquer pour agrandir)

Forges-les-eaux (cliquer pour agrandir)

Avec les membres de la 1ère équipe du syndicat de l'Eure : Marie-France, Bruno, Nicole.
Avec les membres de la 1ère équipe du syndicat de l'Eure : Marie-France, Bruno, Nicole.
Avec les membres de la 1ère équipe du syndicat de l'Eure : Marie-France, Bruno, Nicole.

Avec les membres de la 1ère équipe du syndicat de l'Eure : Marie-France, Bruno, Nicole.

Souvenir impérissable encore que ce baptême républicain du fiston qu’il avait eu avec Odette. Je ne sais plus d’ailleurs s’il a eu lieu, nous étions un peu à la bourre. Mais reste surtout en mémoire cette après-midi ensoleillée et amicale.

BERGOT : LE militant syndical CFDT
BERGOT : LE militant syndical CFDT

Après la retraite, il continuera à militer à la CFDT retraités.

 

Un hommage lui est rendu (ainsi qu'à Roger Cueiuille), ce samedi 3 octobre à 11h30, à la CFDT Haute -Normandie !

 

 

* L’école en lutte Petite collection Maspero

BERGOT : LE militant syndical CFDT

PROFESSION EDUCATION

Supplément retraités

Novembre 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

J. F. Launay 04/10/2015 23:02

Reçu par courriel :
"Merci d'avoir transmis l'hommage rendu à Jacque Bergot. le militantisme syndical est un valeur indestructible . Tchao! G.R."

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.