Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 16:17
Lycée des Bruyères

Lycée des Bruyères

30e Colloque

30e Colloque

Rassurez-vous l’Association E&D, trentenaire, ne s’est pas inspirée, pour le titre de son colloque de celui d’un nanar comique de la fin des années 70 du siècle dernier. Non, du sérieux « Faire confiance : une nécessité pour l’école et pour ses acteurs ».

 

30e colloque national donc, au Lycée des Bruyères, dans la banlieue rouennaise, les 24, 25 et 26 janvier 2014.

 

Quelques images. Quelques liens.

Avec en contre-point quelques textes de Prévert surtout, de Supervielle aussi et de Leny Escudero.

 

NB Ce "reportage" du déblogueur n'engage en rien E&D : l'éventuel compte rendu officiel est à chercher sur son site et les actes de ce colloque y seront publiés ultérieurement;

Voir aussi les touittes de Benoît Becquart

J.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-RossignolJ.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-Rossignol
J.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-Rossignol
J.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-RossignolJ.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-Rossignol

J.F. Delporte, V. Peillon, M.C. Cortial, A. Picquenot,N. Mayer-Rossignol

Jean-François Delporte, Proviseur du Lycée des Bruyère, accueille les participants qui ont droit à une vidéo du Ministre de l'éducation nationale.

Mot d'accueil également de la Présidente, Marie-Claude Cortial. Puis, Alain Picquenot intervient au nom de la Rectrice, avant que Nicolas Mayer-Rossignol, Président de la région, souhaite la bienvenue en Haute-Normandie.

Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire
Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire

Conférence de P. Joutard, questions de P. Bouchard, journaliste et de G. Moreau, secrétaire général honoraire

Le cancre

 

Il dit non avec la tête

Mais il dit oui avec le coeur

Il dit oui à ce qu'il aime

Il dit non au professeur

Il est debout

On le questionne

Et tous les problèmes sont posés

Soudain le fou rire le prend

Et il efface tout

Les chiffres et les mots

Les dates et les noms

Les phrases et les pièges

Et malgré les menaces du maître

Sous les huées des enfants prodiges

Avec des craies de toutes les couleurs

Sur le tableau noir du malheur

Il dessine le visage du bonheur.

 

Jacques Prévert

En ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confiance
En ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confianceEn ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confiance
En ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confianceEn ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confiance

En ponctuation du colloque des élèves d'option audio-visuel ont réalisé des "clips" d'entretien avec des élèves sur le thème de la confiance

La disputatio

 

Définition :

Le maître pose une question ; un étudiant répond à cette question en débroussaillant le terrain : c’est le respondens ; puis un autre étudiant s’oppose à ce premier en apportant des arguments contraires : c’est l’opponens. Enfin, le maître intervient pour donner sa solutio, sa détermination magistrale, et il termine par une réponse aux objections qui doit balayer les derniers doutes que l’opponens avait soulevés.

Antécédences : De la disputatio médiévale au débat humaniste

 

Cette défintion historique a été adaptée : deux interlocuteurs, une animatrice et cinq réactions.

 

Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !  Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !  Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))
Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))
Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))
Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))

Animatrice F. Sturbaut, V. P. E&D, réactions d'une représnetante du SNES-FSU, de V. Marty PEEP, de C. Paillette, Sgen-CFDT, de P. Raoult FCPE, de C. Mabika, délégué CNVL (cliquer sur la photo pour agrandir))

Page d'écriture

 

Deux et deux quatre

quatre et quatre huit

huit et huit font seize...

Répétez! dit le maître

Deux et deux quatre

quatre et quatre huit

huit et huit font seize.

Mais voilà l'oiseau-lyre qui passe dans le ciel

l'enfant le voit

l'enfant l'entend

l'enfant l'appelle:

Sauve-moi joue avec moi oiseau!

Alors l'oiseau descend

et joue avec l'enfant

Deux et deux quatre...

Répétez! dit le maître

et l'enfant joue

l'oiseau joue avec lui...

Quatre et quatre huit

huit et huit font seize

et seize et seize qu'est-ce qu'ils font?

Ils ne font rien seize et seize

et surtout pas trente-deux de toute façon

et ils s'en vont.

Et l'enfant a caché l'oiseau dans son pupitre

et tous les enfants entendent sa chanson

et tous les enfants entendent la musique

et huit et huit à leur tour s'en vont

et quatre et quatre et deux et deux

à leur tour fichent le camp

et un et un ne font ni une ni deux

un à un s'en vont également.

Et l'oiseau-lyre joue

et l'enfant chante

et le professeur crie:

Quand vous aurez fini de faire le pitre!

Mais tous les autres enfants écoutent la musique

et les murs de la classe s'écroulent tranquillement

Et les vitres redeviennent sable

l'encre redevient eau

les pupitres redeviennent arbres

la craie redevient falaise

le porte-plume redevient oiseau.

 

Jacques Prévert

 

 

 

Il y eut un soir, il y eut un matin.

 

 25 janvier 2014

Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Bernard TOUTLEMONDEBernard TOUTLEMONDE
Bernard TOUTLEMONDEBernard TOUTLEMONDE

Bernard TOUTLEMONDE

Echanges avec la salleEchanges avec la salle
Echanges avec la salleEchanges avec la salle
Echanges avec la salleEchanges avec la salle

Echanges avec la salle

Mathématiques

 

Quarante enfants dans une salle,

Un tableau noir et son triangle,

Un grand cercle hésitant et sourd

Son centre bat comme un tambour.

 

Des lettres sans mots ni patrie

Dans une attente endolorie.

 

Le parapet dur d'un trapèze,

Une voix s'élève et s'apaise

Et le problème furieux

Se tortille et se mord la queue.

 

La mâchoire d'un angle s'ouvre.

Est-ce une chienne?

Est-ce une louve?

 

Et tous les chiffres de la terre,

Tous ces insectes qui défont

Et qui refont leur fourmilière

Sous les yeux fixes des garçons.

 

Jules SUPERVIELLE

 

Marie-Christine TOCZEK-CAPELLE (vous pouvez agrandir et mettre le son)

Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)
Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)
Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)
Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)
Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)

Cinq ateleirs (laisser ou faire défiler les photos)

Une découverte de Rouen scénarisée par des élèves de BTS

Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos
Laisser ou Faire défiler les photos

Laisser ou Faire défiler les photos

Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !

La traditionnelle soirée d'E&D était animée par un groupe de Jazz placé sous le signe des patates (bien que ce ne soit pas, de l'aveu d'un de ses membres, lié on ne peut qu'évoquer le festival de Jazz Jam Potatoes de Luneray)

Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.
Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.
Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.
Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.

Comme vous le voyez le délicieux Touraine de JFD, bien que léger, a fait son effet.

Il y eut un soir, il y eut un matin (bis).

 

 26 janvier 2014

Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !
Colloque Education et Devenir 2014 : Et la confiance ? Bordel !

Leny Escudero "Le cancre"

"Le cancre"

 

Je vis tout seul au fond d'la classe

Je dis je vis, mais pas vraiment

J'ai pas d'cervelle, j'ai que d'la crasse

Faut s'faire tout p'tit, petitement

Et pendant que les purs, les vrais intelligents,

Vous savez ceux qui sont toujours au premier rang,

Pendant qu'ils vivent la vie des autres,

La vie des bons auteurs, la vie des douze apôtres

Moi j'vis la mienne, et vive le naufrage

Moi j'vis la mienne, et vive le voyage

 

Un bout d'soleil tombé du ciel au creux d'ma main

Et je voyage

Un chant d'oiseau qui s'est perdu parc'que personne l'a entendu

Et je voyage

 

Bouche fermé, les bras croisés, les yeux levés écoutez bien têtes incultes

Le bon savoir, le vrai savoir, le seul savoir et vous serez de bon adultes.

 

Et mon frère corbeau à l'autre bout du champs

Chante pour lui tout seul la chanson du printemps.

 

Le professeur m'a dit que j'étais intelligent, mais pas comme il le faudrait,

C'est pas d'la bonne intelligence.

 

Je suis ce qu'on ne doit pas faire.

L'exemple à ne pas retenir

Qui rit quand il faudrait se taire

Et mon avenir, j'ai pas d'avenir.

Et pendant que les autres font des sciences naturelles

Moi je pense à Margot, Margot, qui est si belle

Qui ne sait rien du tout, ni d'Iena, ni d'Arcole

Mais qui à la peau douce et douce la parole,

Qui se fout du génie,

Et vive le naufrage,

Et qui aime la vie

Et vive le voyage.

 

Un grand loup bleu danse dans ses yeux quand je le veux

Et je voyage

Puis il me mord au creux des reins c'était hier je m'en souviens

Et je voyage.

 

Bouche fermé, les bras croisés, les yeux levés écoutez bien têtes incultes

Le bon savoir, le seul savoir, le vrai savoir et vous serez de bon adultes.

 

Et mon frère corbeau à l'autre bout du champs

Chante pour lui tout seul la chanson du printemps.

 

Apprendre à lire et à écrire, pour moi aussi c'est important !

Mais après pour lire quoi, écrire quoi, ce qui les arrange les grands.

Le jour de ma naissance, je suis venu dans le tumulte,

Sans doute pour m'avertir que je venais dans un monde occupé par les adultes.

Ca s'rait bien l'école, si au lieu de toujours parler d'hier

On nous parlait un peu d'aujourd'hui, de demain

Mais d'quoi j'me mêle moi, j'y connais rien

Pourtant j'ai l'impression que j'apprendrais mieux

Ce qui me touche un peu, ce que j'aime bien

C'est peut-être pour demain, qu'est-ce que ça s'ra chouette.

 

Vous avez entendu, il faut qu'je parte, la cloche a sonné,

Composition d'histoire, j'aurais dû réviser,

Et moi j'suis là à parler, j'perd mon temps oui.

Vous savez peut-être, il y a eu un coup d'Etat au Chili

On y assassine pour un non, pour un oui

Au Portugal, il y en a eu un aussi

Au petit matin, c'était la fin de la nuit

Et il paraît qu'en Espagne, on recommence à chanter dans les rues,

Mais je n'suis sur de rien, j'ai seulement entendu dire.

Ah, il faut qu'je parte la cloche a sonné.

Ah, composition d'histoire et j'ai encore oublié

Et pourtant c'est facile, et puis c'est important.

Mais.. Mais j'm'en rappelle jamais la date de la bataille de

Marignan

Mais je sais qu'c'est facile, mais j'ai encore oublié, ah merde !

Dimanche j'vais encore être collé.

Mais pourtant c'est facile, et puis c'est important, la date de la bataille

De Marignan

C'est ça qu'y est important, la date de la bataille de Marignan

La date de la bataille de Marignan !

 

 

 

Cathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain BollonCathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain Bollon
Cathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain BollonCathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain Bollon
Cathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain BollonCathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain Bollon

Cathy Marret, Alioune Koné, Gérard Heinz, Alain Bollon

31e colloque LYON 2015

31e colloque LYON 2015

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dalla piazza 30/01/2014 15:14

Merci de ce compte rendu rafraîchissant, dommage mon étourderie m' a empêché de venir, j aurais apprécier entendre et partager revoir et recontacter ceux aupres de qui je me suis beaucoup nourrie et ressoucee. grace aux valeurs cultivées.

Bernardoc 29/01/2014 22:32

Beau reportage et quelques têtes inconnues : l'asso se renouvelle-telle ? C'est nécessaire, car j'y ai remarqué beaucoup de retraités quand même.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.