Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 19:35

domaines rayonnement

 

« Le Sans-Culotte 85 » est un mensuel vendéen. Son titre le rend a-priori fort sympathique, là où le Vicomte – maintenant déchu –entretenait le culte du « vendéen » dressé contre la République.

 

Mais la dérive groupusculaire semble le guetter. Après une série de manifestations syndicales qui a réuni régulièrement des records de participation contre la réforme des retraites modèle sarko, il met en exergue la groupusculaire CNT prétendument anarcho-syndicale.

 

Et depuis deux n° sa tête de turc préférée n’est pas le petit Bruno Retailleau (fils spirituel honni de de Villiers, mais son successeur quasi assuré),  auquel il consacre des articles circonspects, mais Pierre Regnault, maire socialiste de La Roche-sur-Yon. Après une histoire de télé locale, claire comme du jus de boudin, il est accusé de mettre potentiellement en danger les populations à cause des fameuse ondes électro-magnétiques.

 

 

ondesFotolia« Pierre Le Ruz, (soi-disant expert), invité par l’association « Robin des toits », lors de sa venue dans la capitale vendéenne, ne put s'empêcher de repérer le secteur de la route de Nantes, allant du rond-point des Etablières à celui des Flâneries. […] il nous explique avoir repéré «deux sites extrêmement critiques». Près du fameux réservoir d'eau tout d'abord, là où est stocké du ciment en poudre. «Il est formellement interdit d'avoir des antennes à proximité d'un silo de ciment. Si la poudre vole dans l'atmosphère, que les conditions climatiques sont réunies, et que le tout rencontre les champs hyperfréquences, on a tout ce qu'il faut pour concocter une zone explosive», explique Pierre Le Ruz.

L'autre endroit critique serait le parking du centre commercial Carrefour, et notamment sa station service. […] là, comble du comble, la station service et  ses bonbonnes de gaz se trouvent pile dans l'axe du faisceau (?) provenant de l'énorme pylône situé juste en face. «Même à Nantes, on n'a jamais vu une telle aberration !», s'exclame Brigitte Bouteiller, déléguée régionale de Robin des Toits. «Un champ électromagnétique peut engendrer un courant d'induction, donc une étincelle, et sa propagation sur la partie métallique encageant  les bombonnes (sic) de gaz... au risque, une fois encore, de provoquer une explosion», nous explique-t-on. […] Quant aux risques d'explosion, les experts nous disent que cela arrive fréquemment :  On ne sait pas pour vous, mais  nous, on n'en a jamais entendu  parler... Doit-on en conclure  qu'il y a omerta sur le sujet ? »

 

Eh oui ! Tout est là : un vocabulaire technico-scientifique (champs hyper-fréquences ou électro-magnétiques, courant d’induction), catastrophe annoncée (les bouteilles de gaz deviennent des bomb(onn)es prêtes à exploser), et les anonymes experts qui annoncent que c’est fréquent. Fréquent, vous avez dit fréquent, pourtant on n’en a jamais entendu parler. Mais pauvres naïfs que vous êtes, c’est l’omerta !  Pensez donc, des bomb(onn)es de gaz qui explosent dans une station service, soufflant les pompes, provoquant un incendie et sans doute des victimes et la loi du silence interdit à tous les médias, internet compris d’en parler ? Aucune victime ne demande réparation ? Ce qui est sûr, c’est que le ridicule ne tue plus !

 

Pour en revenir à l’horrible socialo-maire Regnault, il va fouetter sec, car, figurez-vous, le « Professeur » Le Ruz lui a transmis un avis « scientifique ». Il ne pourra pas dire qu’il n’avait pas été prévenu. Précisons cependant que ce Monsieur Le Ruz est prof de SVT, sans doute retraité, c’est-à-dire ex-prof de sc. nat, comme on disait autrefois, de lycée et non d’Université, qu’il est certes Docteur ès Sciences, mais sa thèse portait sur la physiologie animale et donc qu’il n’a aucune compétence scientifique particulière en électro-magnétisme et autres hyper-fréquences. Certes il préside un Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques, mais ce CRIIREM n’a produit aucun travail scientifique. Juste une enquête citoyenne, un ressenti des riverains et non pas une étude épidémiologique, de l’aveu même de Le Ruz, devant l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

 

 

Dans cette audition il a été rappelé que, par exemple les lignes électriques à haute ou très haute tension existent depuis 75 ans. Que quand il y a une exposition aux radiations nucléaires on constate des dégâts biologiques : on ne constate rien de tel avec les fameuses « ondes de choc ». « Nous n’avons donc pas non plus d’évidence, jusqu’à ce jour, de lien entre les radiofréquences et les symptômes liés à l’hyper sensibilité électromagnétique. Les experts évoquent la possibilité d’un effet nocebo c’est-à-dire l’inverse du placebo. », disait le Docteur Laurent BONTOUX, du Comité Scientifique sur les Risques Emergents et Nouvellement Identifiés pour la santé (SCENIHR), Commission européenne.

 

Car, de fait, des symptômes existent. En témoignait un article connexe du Sans-culotte sur une employée de l’URSAAF. Le médecin qui l’a examinée, dans sa préconisation a bien précisé que la reprise du travail pouvait se faire « dans un endroit qui lui paraisse non nocif au plan électromagnétique » : ce « qui lui paraisse »montre bien, qu’à juste titre, il ne prend pas parti sur la nocivité des ondes. Un article récent du Monde comparait cette affection à l’agoraphobie qui, comme toutes les phobies, se traduit aussi par des maux réels. On n’en conclut pas pour autant qu’il faut interdire tout rassemblement (et dans les pays où ça se pratique, pour certaines formes de rassemblements style manifestations, ce n’est pas pour épargner les agoraphobes).

 

 

tournesol2Faut-il rappeler que les entrées et caisses de supermarchés, les radios-réveils, les transports ferroviaires, les vélos et voitures électriques et même certains modes de chauffage de l’eau, sans oublier micro-ondes et plaques à induction,  (et ne parlons pas des télés, ordinateurs, live-free-et autres-box),émettent des ondes électro-magnétiques ?

 

Certains vont même, avec des pendules à la Professeur Tournesol, rechercher des courants telluriques strictement indétectables avec des instruments de mesures fiables.

 

Et ils y croient dur comme fer…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.