Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 18:09

Lundi dernier, 29 juin (c'est déjà bien loin, je le concède), le grand journaliste Jean-Michel Aphatie, putaing cong, te cueille à froid le tout nouveau ministre de l'éducation nationale. Il lui assène en exclusivité des chiffres explosifs selon lesquels, en 2007-2008, 45 % des professeurs du primaire auraient posé une absence pour raisons médicales, contre 22 % des salariés du privé. Deux fois plus d'absence ! Luc Chatel s'en tire comme il peut, invoquant le risque d'épidémie plus fort dans le cadre scolaire, les congés de maternité dans une profession très féminisée, en avouant découvrir ces chiffres.


Sauf que, en moyenne nos instituteurs (devenus professeurs des écoles) seraient absents 11 jours pour congés maladie contre 9 dans le privé. On est très loin du double : il y a même, note D. Schneidermann, comme un mystère médiarithmétique !


Pujadas, sur FR2, le lendemain reprend tel quel le chiffre d'Aphatie. Mais, il n'avait pas dû pré-visionner le reportage qu'il a lancé après, car celui-ci révèle que les policiers  sont malades 19 jours par an, et les agents de la défense, de la Justice ou de l'équipement, au moins 15 jours (c'est à dire quatre jours de plus que les instits).


En présentant la carte scolaire 2009, le ministère avait lâché quelques chiffres. Concernant les enseignants du primaire, la direction concernée affirme qu'"on constate que sur 10 ans le taux d'absence a augmenté au niveau national : 5,98 en 1998-1999 et 7,23% en 2006-2007". Que le taux d'absence ait augmenté n'est pas très étonnant compte tenu du vieillissement de la population enseignante (moyenne d'âge 40 ans). Encore faut-il préciser qu'il concerne tous les motifs d'absence (pas seulement la maladie et les motifs administratifs - formation obligatoire, par exemple - pèsent plus lourds que la maladie). On aurait donc, tout compris, 7 % des heures d'enseignement perdues, sauf remplacement. Mais Darcos a taillé dans les moyens de remplacements, économies obligent.


Aphatie, putaing cong, a donc bien réussi son sale coup, en lançant des chiffres douteux ! Malgré leur totale incompatibilté avec les autres données (jours de congés maladie ou taux d'absence) ce sont ces chiffres douteux que vont reprendre un Pujadas et les autres. Et Le Point va ironiser sur l'agitation du microcosme syndico-éducatif !


Mission accomplie M. Aphatie !


Sources : Arrêt sur images http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2109

Le café pédagogique http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2009/07/01072009Accueil.aspx

 

La photo est de Robert Doisneau

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Actualité éducative
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.