Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2019 7 27 /01 /janvier /2019 18:17
Eolien et hoax

Si les éoliennes  sont mues par le  vent,  les anti-éoliens n’hésitent pas eux à brasser du vent contre ces éoliennes. Ainsi ai-je pu lire sur fessebouc un « témoignage d’une agricultrice bio ».

Déjà l’intro - « un truc à lire jusqu’au bout » - et la ligne finale – « Faites circuler » -sentent bon le classique « on nous cache tout, on nous dit rien » des hoax.  Et le titre ne cache pas lui le but du poulet : « Eoliennes : une escroquerie verte organisée ». Quant à l’illustration, elle nous dévoile les dangers imparables de l’éolien.

Eolien et hoax

Cette terrifiante image semble avoir été prise en... Australie

Or donc notre agricultrice bio est sollicitée pour une implantation d’éoliennes. Et figurez-vous qu’elle s’attendait « à rencontrer un représentant de l’Etat, ou de la préfecture » pour ce projet ! Surprise donc que ce soit « une entreprise privée financée par des fonds de pension étrangers ».  De diaboliques fonds de pension, dits fonds vautours !

Mais généreux apparemment puisque ladite entreprise propose de lui louer du terrain pour deux éoliennes 30 000 €/an et ça pendant 20 ans. Mais la fermière est non seulement bio mais auvergnate, donc méfiante : elle demande conseil à sa grand-mère qui, avec le bon sens paysan qui caractérise les ancêtres de nos campagnes, lui dit : « ils veulent payer 75 fois le prix de la terre sans la posséder ? ici ? Là où nos terres ne valent pas grand-chose ? … Il y a un loup quelque part. ».

Le loup est d’autant plus gros que « cette société voulait implanter des éoliennes dans un endroit où il y a si peu de vent. » Eh oui ! sont-ils couillons ! Certes ils prévoient d’en implanter de 200 m de haut (les plus hautes prévues en France seront de 196 m : hauteur de pale incluse). Mais, même si, de fait, l’éolien a des prix d’achat garantis (pour s’y retrouver d’ailleurs dans les prix d’achat de l’électricité de différentes sources – éolien, hydraulique, solaire, etc. – c’est coton), on ne voit pas pourquoi des sociétés, fussent-elles financées par l’étranger, iraient s’implanter dans un endroit peu venteux, obligeant à des constructions gigantesques donc coûteuses ?

Mais où est donc le fameux « loup » ?

Une éolienne ayant une durée de vie de 20 ans, la société se débine et du coup, c’est notre pauvre agricultrice bio qui se retrouve avec deux éoliennes obsolètes, aussi haute que la tour Montparnasse, sur les bras. Et pour la démonter, elle lance un 450 000 € la bête, pardon l’éolienne. D’où sort ce chiffre ?

Sauf que ce n’est pas au propriétaire du terrain, mais à celui des éoliennes de démonter l’installation et même de remettre le terrain en état en fin d’exploitation. Il doit provisionner un compte dans ce but. Et le coût du démontage est en partie récupéré par le recyclage.

Donc on a bien à faire à un bon vieil hoax garanti grand teint, avec même cette colossale astuce : la dame veut rester anonyme car elle craint les représailles de voisins intéressés, eux, par le pactole et elle aurait même reçu des propositions de compensations pour prix de son silence par des sociétés de l’éolien !

Eolien et hoax

Et cerise sur le gâteau, si l’on peut dire, figurez-vous que « cette énergie est essentiellement destinée à être exportée ». Elle ignore apparemment qu’alors qu’en Espagne plus de 16 % de l’électricité vient du vent, en France on est à un peu plus de 4%. Et ne parlons pas du Danemark à 40 % ! Et si, globalement, la France est de fait exportatrice d’électricité, la faible production éolienne entre dans le circuit global.

Il se peut que l’éolien ne soit pas la panacée. J’ai même lu un article qui expliquait qu’en coûts environnementaux – béton, acier, etc.  – le nucléaire, déchets stockés compris, serait plus économique que l’éolien ! Mais vu la faible implantation en France – l’éolien marin reste encore à l’état de projet depuis une bonne dizaine d’années  - le vent sert donc surtout à être brassé dans des débats sans fin (et aussi dans d’interminables procédures judiciaires).

Partager cet article

Repost0

commentaires

raymond 16/12/2019 13:19

En effet difficile de savoir qui dit vrai. L'agricultrice bio ou l'auteur de l'article ??

il y a 3 ans j'avais vu un reportage télé. Un particulier avait installé à ses frais une éolienne chez lui. Au bout de 10 ans il avait récupéré l'argent qu'il avait investit. Mais son éolienne nécessitait, alors, des réparations ,couteuses, à ses frais.
Finalement il avait perdu de l'argent.

Valentin 15/10/2019 14:38

Vôtre commentaire n engage que vous !
Deux éoliennes de 100m de h doivent s implanter près de chez moi,à 500 m (pas 600m),sans que je puisse m y opposer .
Vous qui êtes favorable à de tels projets , demandez que ces deux éoliennes soient dans VOTRE champ de vision .
Il est trop facile d être pour des projets defigurant l environnement ,quand c est chez les autres (pour moi,j appelle ce type de comportement à des donneurs de leçons ...)
J ai aimé le commentaire de cette agricultrice qui elle est concernée ,alors que vous vous critiquez sans être concerné .
Dans plusieurs pays nordiques ,les réglementations evoluent rapidement ,contre le laxisme des etats.
En France ,on nous bassine avec l éolien en nous faisant payer une taxe pour développer ce qui fait plaisir aux ecolos de base.l éolien ne remplace AUCUNE centrale nucléaire !!!
Nous assistons à une implantation ANARCHIQUE ,de ces monstres qui n ont pour but que de créer des bénéfices pour certains investisseurs ...

J.-F. Launay 17/10/2019 16:46

Sauf que l'agricultrice que vous admirez raconte des salades.
Mais comme vous dites si bien votre commentaire n'engage que vous.

DELPERDANGE 15/10/2019 12:47

Lire le livre de Pierre Dumont et Denis de Kergorlay "Eoliennes : Chronique d'un naufrage annoncé"....

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.