Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 13:55

Quelques images de 1975 et 1976 : du temps de l’UNITÉ D’ACTION CGT-CFDT !

Entre Kaspar et Thibault Jeannette LAOT que l'on retrouve sur tous les clichés qui suivent

Entre Kaspar et Thibault Jeannette LAOT que l'on retrouve sur tous les clichés qui suivent

Georges Séguy
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976
13 Mai 1976

13 Mai 1976

Hiver 1976 Manif Fonction Publique
Hiver 1976 Manif Fonction Publique

Hiver 1976 Manif Fonction Publique

Photo 2013

14 août 2016

 

Hospitalisé depuis quelques jours, l’ancien responsable syndical, Georges Séguy, s’est éteint à l’âge de 89 ans, hier à Montargis.

Pendant la guerre, apprenti typographe, c’est l’exécution par les nazis du syndicaliste et ami de son père, Pierre Semard, qui détermine son entrée dans la Résistance en 1942, à 15 ans. Responsable d’un groupe des Francs-Tireurs et Partisans Français (FTPF), il est arrêté sur dénonciation en 1944 et déporté au camp de Mauthausen en Autriche où il survivra plus d’un an. Cette expérience fondera son engagement d’après guerre.

Entré à la SNCF en 1946, il deviendra Secrétaire de la Fédération CGT des cheminots et intègrera le Comité central puis le Bureau politique du Parti communiste français en 1956, auquel il siègera jusqu’en 1982. Elu Secrétaire général de la CGT à 40 ans, il jouera un rôle important dans la mobilisation syndicale de Mai 1968 et participera aux accords de Grenelle. Prenant sa retraite, il quittera la direction nationale de ce qui était encore alors le premier syndicat de salariés de France en 1982, après 15 ans à sa tête.

 

Extrait du communiqué du PS

 

 

Georges Séguy, ancien secrétaire général de la CGT, est mort Le Monde

 

Georges Séguy : une vie de combat pour le progrès social L'Humanité

 

Leader historique de la CGT, Georges Séguy est mort L'OBS

Georges Séguy

Partager cet article

Repost 0

commentaires

J. F. Launay 14/08/2016 16:29

Reçu par courriel ce témoignage :
"J'ai eu le plaisir de rencontrer Georges Séguy en compagnie du Romanais Jean Monin. Le point commun aux deux hommes était qu'ils avaient été prisonniers et internés au camp de Mathausen (Jean avait 17 ans !). Depuis ce temps là, ils étaient liés à la vie-à la mort, l'un communiste, l'autre gaulliste. J'avais été frappé par ce lien visible lors de leur rencontre à Romans. Moment d'une grande intensité."
AC

J. F. Launay 14/08/2016 16:12

Reçu par courriel d'un vieux - enfin façon de parler - complice sguénard et surtout Cédétiste :

"Je ne crois pas que ce soit Nicole Notat.

En revanche, à droite de Kaspar, je crois voir Jeannette Laot.

Qui est à droite d’Edmond Maire ? Le visage à droite de Jeannette Laot ma dit aussi quelque chose. Mais je ne retrouve pas."

Qui ajouté à juste titre :

"PS ; comme tu le sais, Bertrand Schwartz est décédé il y a plusieurs jours. Pas grands échos dans la presse. Pourtant, les 14000 jeunes qui passent par la case “Mission locale” lui doivent beaucoup. .. C’est aussi lui le grand intello, le polytechnicien, qui n’a jamais démordu de l’affirmation selon laquelle, tout le monde, même les plus humbles, a des compétences. Toutefois, aujourd’hui, je lis une nécro dans Le Monde. L’honneur de la presse est sauvé..".
GG

J. F. Launay 14/08/2016 18:23

Précision : il s'agit de 140 000 jeunes qui passent par les Missions locales ! Et pensée affectueuse à EB qui inaugura celle de Vernon...

J. F. Launay 14/08/2016 16:14

Tout-à-fait d'accord pour Jeannette Laot que j'ai misogynement oublié et je partage tes doutes sur Nicole Notat, très Lorraine à l'époque.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.