Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2016 7 31 /07 /juillet /2016 10:46

Dès le 15 juillet matin, le concours d’indécences  ripoublicaines a démarré. Estrosi, bien sûr. Mais aussi Fenech et plus surprenant Juppé. Les prévisions, si elles sont difficiles quand elles portent sur l’avenir, deviennent sûres à 100% quand elles sont faites a posteriori… quoique, Fenech et d’autres l’ont démontré, le diagnostic est parfois archi-faux.

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

Faisons un sort d’abord à Alain Juppé. Il avait réussi à se tailler un costard d’homme d’état en pure laine vierge. Comme s’il n’avait jamais été l’homme-lige de Chirac. Puis, le 15 juillet, pour ne pas laisser le monopole de l’indécence à Sarkozy qui semble grignoter son retard aux primaires de droite, il se débonde. Au risque de perdre sur tous les tableaux, car au jeu des outrances il n’arrivera jamais à la hauteur de son rival et il peut y perdre l’adhésion de ceux qui, à droite, savaient raison garder. "Si tous les moyens avaient été pris, le drame n’aurait pas eu lieu", a-t-il asséné sur tous les médias. Le drame ayant eu lieu, c’est un truisme d’affirmer que si on l’avait prévu, il ne serait pas advenu. Truisme auquel on ne peut qu’opposer une autre vérité première, partagée par une majorité de l’opinion semble-t-il, on ne peut tout prévoir. Le rapport de l’IGPN montre, s’il en était besoin, que l’hypothèse d’un psychopathe radicalisé fonçant sur la foule au volant d’un 19 T n’avait même pas effleuré l’esprit des responsables de la préfecture et de la municipalité.  

   « En ce mois de juillet 2016, aucune cible n’a été signalée par le service du renseignement territorial, ni lors des réunions préparatoires au défilé, ni lors des réunions quotidiennes tenues par le DDSP. Dès lors, le dispositif a été bâti sur la base d’une appréciation globale de la menace terroriste privilégiant l’hypothèse d’agresseurs piétons et armés s’en prenant à la foule.

 

Les quatre réunions préparatoires ont permis aux différents acteurs d’acquérir une connaissance partagée et complète des dispositifs projetés. La mairie y était associée et représentée.

 

Au cours de ces réunions ont été validées, tant l’économie générale du dispositif que ses modalités d’application :

 

• économie générale du dispositif : sur la proposition du DDSP, les autorités ont retenu la reprise, pour ce 14 juillet, du schéma validé après les attentats des 7 et 9 janvier 2015 et appliqué pour les éditions 2015 et 2016 du carnaval de Nice. Ce schéma vise objectivement le risque terroriste et propose un reclassement des priorités (mission anti-délinquance, tranquillité publique, etc.).

 

• modalités d’application : les concepteurs du service d’ordre ont été confrontés à la grande difficulté de sanctuariser, pour un évènement au cœur de Nice, une large zone à contrôle d’accès systématique. Ils se sont adaptés à la configuration particulière de la promenade des Anglais en privilégiant la tenue de points de sécurité périmétriques et le contrôle aléatoire des personnes.

 

Quant à un possible forcement du dispositif par un véhicule bélier, ni la nature de l’événement ni la configuration des lieux, ni alertes d’aucune sorte, n’ont conduit la préfecture, la DDSP et la mairie à travailler sur cette hypothèse. »

 

Extraits du rapport de l’IGPN

NB C’est moi qui ai mis en relief certains passages

 

 

 

 

Canard Enchaîné 20 juillet 2016

Canard Enchaîné 20 juillet 2016

Fenech : et moi et moi et moi !

   Un qui est passé, un peu, sous les radars  est Georges Fenech. Sa prestation dès les petites heures sur France Inter le 15 juillet, alors que nul ne savait qui était l’auteur du massacre, a été complètement étouffée par celle d’Estrosi.

Et pourtant il mériterait une mention plus que spéciale au palmarès de l’indécence. Car lui, contrairement à l’ex-Maire de Nice, est plutôt Bac+5 que Bac-5. Cet ex-magistrat, fondateur d’un syndicat de la magistrature de droite assez extrême, a présidé une commission d’enquête parlementaire relative aux moyens mis en œuvre par l’État pour lutter contre le terrorisme depuis le 7 janvier 2015. Et le cher homme, après avoir affirmé que l’attentat de Nice était prévisible, de se lamenter… sur son sort. Eh oui, la chochotte n’a été invitée ni par Hollande, ni par Valls après la remise du rapport. Il invente même un café pris avec un méprisant Cazeneuve qui aurait qualifié le rapport de plum pudding (autrement dit de la bouillie pour les chats). La principale proposition portait sur une refonte du renseignement* qui, outre que sa mise en œuvre aurait pris un certain temps, en l’occurrence n’aurait eu aucune incidence : le meurtrier n’était connu que pour des méfaits de droit commun ! Du danger de parler trop vite !

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

Estrosi bac-5 mais un instinct politicien exacerbé

 

Sauf erreur, nul n’a noté que Christhihan Estrosi appliquait à la lettre les préceptes du grand maître ès-cynisme, Charles Pasqua.  

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

Il dînait avec des amis quand le drame est arrivé. Et d’instinct il a saisi que toutes ses rodomontades sur la vidéosurveillance allaient lui revenir à la face comme boomerang. Donc, à peine Cazeneuve arrivé, il a joué l’outragé traité comme un subalterne. Puis, tout en clamant que c’était insensé qu’on polémique, que l’heure était à l’union, il a embrayé à fond sur les défaillances des services de l’état. Puis, après avoir lancé une affaire dans l’affaire, il en a lancé une autre avec l’arrivée de la dame Bertin.

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

La mise en cause de Cazeneuve a été relayée à fond la caisse par les ripoublicains (comme qui dirait que les éléments de langage étaient prêts pour la première occasion).

  Avec en plus l’alliance inespérée de Libération qui s’est fait l’écho complaisant d’une source policière qui, comme Estrosi, pointait une supposée absence de policiers nationaux. Et qui en a remis une touche avec la UNE anti Cazeneuve ! Alliance aussi de Marianne, qui publiait le rapport de la dame Bertin, qui, rappelons-le, était la responsable d’une vidéosurveillance qui, malgré un gros millier de caméras, n’a pas remarqué la présence pendant 3 jours d’un 19 T dans une zone limitée à 3,5 T ! Et qui, du coup, est capable de décompter les policiers présents à l’unité près !

Opération Pasqua réussie à 120% pourra se dire le motodidacte. Le 1er adjoint à la sécurité qui ne se donne même pas la peine d’assister aux séances préparatoires de la sécurisation des festivités du 14 juillet, la bravache qui osait clamer qu’avec sa vidéosurveillance les frères Kouachi n’auraient pas sévi, a si bien brouillé l’écoute, qu’un Quatremer, journaliste de Libération, ose accuser le Ministre de l’intérieur de « perdre son sang-froid » (24 Minutes, Arte, 29/07/16).

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

Mais à force d’oser tout, il lui arrive de se (re)prendre les pieds dans sa propre incompétence. Ainsi quand il n’hésite pas à déplorer l’absence de plots en béton pour bloquer le 19 T. Un de ses ex-adjoints a beau jeu de rappeler que c’était à la municipalité de les installer et qu’elle avait le matériel ad hoc ; il parlait en connaissance de causes puisque c’était lui qui avait fait acheter ledit engin !

Estrosi devrait être complétement déconsidéré. Et bien non. On a même droit au classique Cazeneuve lance la polémique qui rappelle de vieux souvenirs.

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains

Ce concours d’indécence fut suivi d’un concours lépine des mesures les plus liberticides, faisant fi des « arguties juridiques ». Face à des chefaillons de la Droite, lancés dans une spirale de surenchères populistes, la Gauche de gouvernement se pose en rempart de l’état de Droit que ces démagogues veulent bafouer.

 

 

* Faut-il rappeler à Fenech que l’état actuel du renseignement policier est dû à Sarkozy-Guéant ?

NICE : CONcours d’indécences des Ripoublicains
Et Juppé aussi

Et Juppé aussi

Partager cet article

Repost 1

commentaires

ti suisse 31/07/2016 15:19

collector ! (one more, one)

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.