Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 16:07
 Ballade des soutiens du temps jadis

Dites-moi où sont-ils partis

Ces vaillants soldats qui naguère

Estourbirent le Sarkozy

Pour mettre François aux affaires ?

Où est Méluche et ses colères

Qui guerroyait si roidement ?

Et Laurent le bel indolent

Qui avait plus douces manières ?

Mais où sont les soutiens d’antan ?

 

 

Où est Cécile qui pépiait

A Matignon si joliment ?

Hamon et tous ses escholiers

L’ami d’Arnaud le flamboyant

Qui rallia à sa marinière

Aurélie qui incontinent

Le suivit en terre étrangère

Mais où sont les soutiens d’antan ?

 

Semblablement où sont les Verts

Et tous les frondeurs de son clan

Qui de Manuel se lassèrent

Et Filoche qui en son temps

De ces malheureux prolétaires

Voulut épouser le tourment ?

Où sont les Batho, les Mamère ?

Mais où sont les soutiens d’antan ?

 

François, n’enquerrez de semaine

Où elles sont, ni de cet an,

Que ce refrain ne vous remaine

Mais où sont mes soutiens d’antan ?

 

François Villon

pcc Yoland Simon

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.