Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2014 6 12 /04 /avril /2014 17:29
M. Finkielkraut : et s’il y avait une boucherie halal à Villers-Cotterets ?

Finkielkraut ment : il est bon de dénoncer les contre-vérités. Soit. Mais, aurait-il dit la vérité, ses propos seraient-ils moins condamnables ? En quoi la présence d’une boucherie halal dans une ville de 10 000 habitants serait un symptôme d’une « crise de l’intégration » ?

 

« L’enseignement n’a eu besoin de personne pour courir au désastre. […] Je pense qu’il y a aujourd’hui une crise de l’intégration en témoigne par exemple la situation d’une ville comme Villers-Cotterêts où tout le monde s’inquiète de voir que cette ville est passée au Front National mais il faut voir que la maison du maître d’école a été vendue par la mairie et est devenue une mosquée, que le restaurant savoyard est devenu un kebab et que la boucherie est devenue halal. » a déclaré le néo-académicien sur Europe 1.

 

Il reprenait des allégations colportées par un site identitaire qui vous donnerait honte d’être comme ils disent « de souche ». Allégations elles-mêmes tirées d’un article de Libé qui citait des rumeurs mises dans la bouche d’une « Marie, secrétaire médicale ».

 

Pour les démentir rien de mieux que la correspondante locale du journal L’Union.

La boucherie halal ? « La boucherie Cotelle n’est pas du tout halal. Je la connais depuis que j’ai 14 ans. C’est un commerce qui se transmet de génération en génération. Aujourd’hui, l’entreprise familiale est tenue par les fils de l’ancien patron. » De fait, il y a trois boucheries en ville, mais aucune n'est halal. La mosquée ? une salle de prière, sans minaret. La mairie a vendu un terrain à l’Association culturelle et cultuelle islamique de Villers-Cotterêts (ACCI). La maison du maître d’école ? « Il n’y en a pas dans ce quartier ». Seule vérité dans ce que déclare le philosophe, le fait qu’un restaurant savoyard est devenu un kebab. Mais si on cherche un resto, on trouvera un ‘Chinatown’ et un ‘Pékin’ : de quoi alimenter les fantasmes de péril jaune chez notre grand penseur.

 

On notera au passage cette "maison du maître d’école*" qui sent bon l’encre violette. C’est ce qu’on appelle plus trivialement un logement de fonction.

 

Mais imaginons une seconde que la boucherie Cotelle se soit trouvée sans successeur et que, comme dans un sketch de Desproges, le repreneur eût été un tantinet basané de type non gaulois assez prononcé, en quoi la présence d’une boucherie halal dans une ville de 10 000 habitants, qui compte deux autres boucheries et sans doute des rayons boucheries dans ses hypers, eût-elle été le symptôme d’une prétendue crise de l’intégration ? (Les restaurants casher du 9e arrondissement à Paris, que j'ai eu fréquentés autrefois, sont-ils révélateurs d'une crise de l'intégration ?).

Et la salle de prières  musulmane eût-elle été transférée dans un logement de fonction d’instit désaffecté, en quoi cela aurait-il empêché ce qui reste de cathos pratiquants d’aller dans leurs propres lieux de culte ?

On peut comprendre que les amateurs Picards de vraies fondues savoyardes regrettent la transformation de leur restaurant préféré en kebab. Mais pour ce qui est de manger bien de cheux nous, il n’y a pas que des italiens, des chinois un Macdo ou ce kebab à Villers-Cotterêts.

 

Donc il ne faut pas s’arrêter aux contre-vérités qu’il profère. Même si elles témoignent d’une rigueur intellectuelle friable. C’est le discours même de Finkielkraut qui a un fumet anti-musulman assez nauséabond.

 

 

 

* Cette "maison du maître d'école" est évidemment fortement connotée. Du style maison des parents instits d'Alain-Fournier ("Le grand Meaulnes") sauf que Épineuil-le-Fleuriel du temps de Henri-Alban Fournier comptait 1300 habitants et Villers-Cotteretes près de 5 fois plus, donc 4 ou 5 "maisons de maîtes d'écoles".

Sous-entendu aussi, hussard de la République, laïcité bafouée... plus grotesque, on meurt, M. l'Immortel.

"Taisez-vous !" D'accord je me tais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.