Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2014 7 09 /03 /mars /2014 18:43
No es un abanico, pero se abre

No es un abanico, pero se abre

Est-ce qu’en Espagne, le 1er Mars équivaut à notre 1er avril ? Car voilà un Maire d’une commune majorquine qui publie un arrêté pour  dissuader les libertins de se livrer sur des lieux publics à des actes indécents, mais en des termes pudibonds. Au lieu d’appeler un chat, un chat et une chatte, une chatte, il use de ceci et de cela.

Sauf que le pudibond alcade se révèle, par ses devinettes pour faire deviner le sens de ceci et de cela, un fieffé paillard.

 

AYUNTAMIENTO DE SA POBLA

Don Vicente Soler, Alcalde presidente del  Excelentísimo Ayuntamiento de Sa Pobla por el presente:

HAGO SABER

Que a todas aquellas parejas que sean sorprendidas en cines, parques, solares, calles, callejones y otros lugares similares, serán sancionados de la siguiente forma:

Con la mano en el muslo………1.000 pesetas

Con la mano en aquello………..1.500 pesetas

Con aquello en la mano………..2.000 pesetas

Con la boca en aquello…………2.500 pesetas

Con aquello en aquella…………3.000 pesetas

Con aquello fuera de aquella….. 4.000 pesetas

Con aquello detrás de aquella…. 5.000 pesetas

 

¿QUÉ ES AQUELLO?

 

No es un murciélago, pero vive colgando.

No es un acordeón, pero se estira y se encoje.

No piensa, pero tiene cabeza.

No pertenece a ningún club, pero le llaman miembro.

No produce música, pero le llaman órgano.

No es un caballero, pero se levanta ante las damas.

 

¿QUÉ ES AQUELLA?

 

Tiene labios, pero sin dientes.

Es un conejo que no corre, pero se corre.

No es un abanico, pero se abre.

No muerde, pero traga.

No es vegetariano, pero come nabos.

No es una aspiradora, pero traga polvos.

 

Sa Pobla, 1 de marzo de 1.987

 

EL ALCALDE

Pudibond ou paillard, ce maire majorquin ?
Pudibond ou paillard, ce maire majorquin ?
Pudibond ou paillard, ce maire majorquin ?
Pudibond ou paillard, ce maire majorquin ?

Traduit à la louche

ARRÉTÉ

Don Vicente Soler, Maire Président de l’excellentissime municipalité de de Sa Pobla,  par la présente fait savoir que tous les couples quelconque qui seront surpris dans les cinés, parcs, terrasses, rues et ruelles ou autres lieux similaires seront sanctionnés de la façon suivante :

Avec la main sur la cuisse …. 1 000 pesetas

Avec la main sur ceci ………..  1 500 pesetas

Avec ceci dans la main ……..  2 000 pesetas

Avec la bouche sur ceci……    2 500 pesetas

Avec ceci sur cela ………..       3 000 pesetas

Avec ceci sorti de cela…        4 000 pesetas

Avec ceci derrière cela…        5 000 pesetas

 

Mais qu’est-ce  que « ceci » ?

Ce n’est pas une chauve-souris, mais ça vit suspendu

Ce n’est pas un accordéon, mais ça s’étire et se rétrécit

Ça ne pense pas, mais ça a une tête

Ça n’appartient à aucun club, mais ça se nomme membre

Ça ne fait pas de musique, mais ça se nomme organe*

Ce n’est pas un gentilhomme, mais ça se lève devant les dames !

 

* Jeu de mot intraduisible puisque « organo » désigne aussi l’orgue avec ses beaux tuyaux

 

Mais qu’est-ce que « cela » ?

Ça a des lèvres, mais pas de dents

C’est un lapin qui ne court pas mais qui jouit*

Ce n’est pas un éventail, mais ça s’ouvre

Ça ne mord pas, mais ça avale

Ce n’est pas végétarien, mais ça mange des navets**

Ce n’est pas un aspirateur, mais ça aspire la poudre***.

 

* Encore plus intraduisible littéralement puisque d’une part le lapin ibérique – conejo –a des rapports évidents avec « cela » que n’a pas son frère gaulois (on parle plus volontiers d’un chaud lapin) et que d’autre part il y a un jeu de mots entre corre (courir) et se corre (jouir)

Essai de transposition (?) C’est une chatte qui ne ronronne pas mais qu’on caresse

A noter le connil ou connin, conin, cunin est l'ancien nom du lapin qui servait aussi à désigner le sexe de la femme (jusqu'au 17e siècle) et on retrouve cette racine dans Cunnilingus.

 

** Ces navets ont à l’évidence des échos dans la langue de Cervantes qu’ils n’ont pas dans celle de Molière ; peut-être à remplacer par les carottes chères à Charlotte ?

 

*** Il semblerait que les espagnols font parler la poudre quand les français envoient la purée.

 

On notera que la boca en aquella n’entraîne aucune amende.

 

Source : Luis Viadel

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.