Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 09:01
LINKY ondes maléfiques et canulars

Linky, les nouveaux compteurs électriques intelligents, dont veut nous équiper ERDF, déclenchent l’irrationnelle ire des charlatans des ondes style « Robin-des-toits ».

Au cas où ça vous aurez échappé l’Univers est fait d’ondes ! Ne vient-on pas de détecter les ondes gravitationnelles qui démontrent la justesse d’une théorie d’Einstein ?

   Pour en revenir à notre petite planète, qui baigne dans ces ondes sidérales en tout genre d’ailleurs, depuis l’invention de la TSF – téléphonie sans fil, comme qui dirait l’ancêtre du Wi-Fi : wireless – les ondes de la radio puis de la télé – à quoi servent les râteaux et gamelles sur nos toits sinon à les capter ? – nous assaillent.

  Si vous lisez ce message c’est que vous avez une box qui doit donc recevoir par l’intermédiaire du fil électrique les ondes qui font Internet. Et même si votre ordi est relié physiquement à la box, ayez la curiosité de regarder à quelles sources Wi-Fi vous pouvez vous connecter, dans le voisinage. Sur mon poste, outre mon propre réseau qui m’assaille 24 h sur 24, il y en a quatre autres qui me promettent une liaison excellente ou bonne, donc des ondes de bonne puissance.

Ce qui veut dire que si vous allez à pied ou en vélo chercher votre baguette et/ou votre journal vous évoluez dans un bain d’ondes.

  Faut-il rappeler que, pour éviter l’anxiogénique Wi-Fi domestique on préconise … devinez quoi ? … le fameux CPL (en bref une espèce de super-prise qui permet de transporter l’internet de la box aux ordis ou autres appareils connectés dans la maison sans utiliser la Wi-Fi).

  C’est cette infâme technique du Courant porteur en ligne (CPL) qui est donc utilisé par les diaboliques et potentiellement futurs compteurs Linky, mais ils ne vont envoyer des informations que quelques minutes par jour et même en admettant qu’il y ait, comme on dit, de la perte en ligne on est loin des émissions d’ondes par et pour les téléphones portables.

  Donc le risque sanitaire c’est de la foutaise ou si vous préférez une goutte dans l’océan d’ondes dans lequel nous baignons !

  Quant à l’espionnage de notre vie privée cela relève du fantasme de big brother puisque les données très précises sur votre consommation permettant de savoir à quel moment, par exemple, vous branchez votre lave-vaisselle ne peuvent être transmises.

Après on peut discuter sur l’utilité de remplacer des compteurs en état de marche par des nouveaux : c’est un peu le problème de chacun pour envisager ou pas de remplacer un portable encore en état de marche pour un autre qui offre de prétendues meilleurs fonctionnalités.

Les fonctionnalités promises par Linky seront-elles effectives, c’est un autre débat. A priori elles permettraient de mieux ajuster production et consommation. Donc de contribuer à la "transition énergétique pour la croissance verte" !

Mais comme en France, on a l’habitude de développer des technologies les plus avancées – voir le Concorde – ou des plans des plus audacieux* – voir le PIT, le Plan informatique pour tous – qui, au bout du compte, foirent lamentablement, on accueillera ce déploiement avec un prudent scepticisme.

 

 

* Il arrive même que la France ait des intuitions prémonitoires comme le Plan câble en 1982, plan câble mis en oeuvre notamment par Nicolas de Tavernoost, futur patron de M6, mais, faute de moyens, abandonné en cours de route. "Le plan Câble, lancé en 1982, représentait une grande ambition technologique, économique et culturelle ; l'évolution des techniques, et notamment de la fibre optique, poussait à un rapprochement entre le monde des télécommunications et celui de l'audiovisuel, ce qui devait naturellement conduire l'opérateur public des télécommunications à étendre ses activités et à s'impliquer dans le développement des réseaux câblés." extrait de la Réponse du ministère des Postes à la Question écrite n° 01484 de M. Pierre-Christian Taittinger Sénateur.

PS Une réaction reçu par courriel d'une personne qui avait déjà diffusé, au sein d'une association locale, un texte anti-Linky

 "Bonjour,
        Relever les stationnements illicites, les panneaux de signalisation bizarrement installés, ce rôle vous va à merveille, et il fautbien que quelqu'un le fasse.
        La  préservation de notre Planète, les risque sanitaires qui nous guettent tous à cause d'une technologie sans frein, se battre pour un monde meilleur, tout cela vous fait surement gentiment sourire, vous en avez le droit (malgré votre dernier message : pétition* ).
        Vous êtes un résigné, fataliste, sans idéale en dehors de la critique socio-politico..................
        
                                     B  A  S  T  A"
 

Pour les non Luçonnais, il faut expliquer que, tel Caton l'Ancien et son "Delenda est Carthago", depuis des semaines, je vitupère contre le stationnement sur un trottoir dans une rue à deux pas du local de la police municipale ; et qu'en prime j'ai relevé les incohérences des zones 30 dans notre évêché crotté. Mais comme les fidèles lecteurs du deblog-notes peuvent le noter cela ne m'empêche pas de m'intéresser à Cervantes, Sanchez et Iglesias, Hidalgo et le FN sans oublier l'Art surtout quand il est cochon.

Mais si je donne un peu de relief à cette réaction c'est qu'elle traduit l'irrationnelle ire que je notais au début de l'article.

Une attaque ad hominem avec de grandes considérations générales - préservation de la Planète, se battre pour un monde meilleur - mais pas l'ombre d'un soupçon de début de contre-argument.

Car on n'est pas dans le domaine du débat rationnel, mais dans celui de la FOI : sus au mécréant qui reste sceptique devant le fatras technico-scientifico-idéologique que des charlatans comme Robin-des-toits ou le Criirem assènent.

 

 

Le dessin de Chaunu dans Ouest-France du 29 mars 2016

Une et Article Ouest-France 39/03/2016

Une et Article Ouest-France 39/03/2016

 
Il faut rappeler que le « Professeur » Le Ruz, cité dans l'article, est prof de SVT, sans doute retraité, c’est-à-dire ex-prof de sciences Nat, comme on disait autrefois, de lycée et non d’Université, qu’il est certes Docteur ès Sciences, mais sa thèse portait sur la physiologie animale et donc qu’il n’a aucune compétence scientifique particulière en électro-magnétisme et autres hyper-fréquences.
Certes il préside un Centre de recherche et d’information indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques, mais ce CRIIREM ne produit aucun travail scientifique digne de ce nom. Il affichait juste une enquête citoyenne, un ressenti des riverains et non pas une étude épidémiologique, de l’aveu même de Le Ruz, au moment de son audition devant l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.
 
Donc un rapport de ce Professeur, aboutissant à des considérations aussi farfelues que se tenir à 2 m d’un compteur (pourquoi 2 m ?) a autant de valeur que le papier sur lequel il est imprimé !
Repost0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 10:45

Avec le « Grenelle des ondes », nos télés n'ont pas arrêté de nous montrer de pauvres familles assaillies par les ondes maléfiques des antennes relais des téléphones mobiles.

 

Ainsi la famille D., de Saint-Cloud, après l'installation d'une antenne-relais de téléphonie mobile près de chez elle connaissait des symptômes inquiétants : goût métallique dans la bouche, maux de tête, saignements de nez pour les enfants. « On entendait Mme D. témoigner le 11 avril dans l'émission de Paul Amar, "Revu et corrigé" (France 5). On retrouvait les D. dans le JDD du 19 avril (M. D. a acheté un "filtre de protection contre les ondes" pour recouvrir les fenêtres de son appartement) et dans Le Parisien du 21 avril. »

Sauf que, nos grands journalistes d'investigation ont juste oublié de contacter le propriétaire desdites antennes, l'opérateur Orange. Ils auraient ainsi appris que l'antenne, ô combien diabolique, n'est pas encore en service, donc n'émet pas un demi volt d'ondes morbides.

 

Gageons que quelque grand spécialiste, armé de son voltmètre ultra sensible, va nous démontrer que par sa présence même l'antenne concentre et renvoie passivement des ondes latentes. A l'un d'eux, quand on objectait que le téléphone mobile émet un voltage bien plus puissant (et d'autant plus que la réception est difficile, ce qui veut dire que moins il y a d'antennes plus ce voltage augmente), il s'en tira par une pirouette sur l'émission choisie ou subie !

 

Mais il n'y a pas que les humains à être frappés de ces maux incompréhensibles : ne vit-on pas, il y a quelque temps, un éleveur prétendre que ses vaches, broutant sous une ligne haute tension, caillaient quasiment leur lait et dépérissaient ? Or les lignes haute-tension existent depuis des décennies et les vaches, qui, à l'époque, ignoraient que ces lignes émettaient des ondes fatales, broutaient paisiblement, sous les câbles, jusqu'à ce que l'on s'alarme sur les méfaits hypothétiques de ces ondes.

 

Le « principe de précaution » masque un obscurantisme* galopant (et contradictoire, car chacun ou presque a une liaison internet, possède un téléphone mobile et regarde la télé, tous grands pourvoyeurs d'ondes au sein même de nos foyers). Molière revient pour écrire une nouvelle version des malades imaginaires !

 

Source : Arrêt sur images http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=1890

 

* Un exemple parmi d'autres : le maire d'Hérouville-Saint-Clair fait démonter les antennes Wi-Fi installées sur chaque école pour qu'elles bénéficient d'un accès très haut débit via la mairie. Principe de précaution oblige ! Chaque site aura un accès individuel : mais les ondes pour cet accès continueront de voguer dans l'atmosphère... Et tout cela coûtera autant que l'installation de ces antennes...

Repost0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.