Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 17:57
La presse française affirme que Cervantes a écrit Don Quichotte drogué

Non contents de s’interroger sur la légalité des performances des sportifs espagnols, les gaulois attaquent les mérites du plus illustre auteur de la littérature hispanique.

Après s’être interrogés sur les succès des sportifs espagnols, les accusant de dopage, la presse française a décidé d’aller encore plus fort avec des accusations suggérant que la plus grande icône de la littérature espagnole, Miguel de Cervantes, a écrit son Don Quichotte sous l’emprise de la drogue. "Il est absolument invraisemblable qu’un Espagnol sain soit capable d’écrire un roman de plus de mille pages. Sauf s’il est d’origine argentine, bien sûr" affirme un article publié dans Le Monde.

    Pour les français, il est hautement suspect qu’un Espagnol puisse créer quelque chose digne d’admiration, et surtout qu’il puisse les dépasser dans quelque domaine que ce soit, que ce soit dans le sport ou dans la culture. Pour cette raison, ils affirment que l’œuvre de Cervantes a été conçue "sous l’influence de la cocaïne, des joints, de l’opium et probablement avec force rasades d’un excellent vin français, ce qui expliquerait l’étrange génie de l’écrivain castillan."

« "Alors dans un endroit de la Manche dont le nom ne veut pas me revenir … »* Eh ? Ne VEUT ou ne PEUT ? Peut-être que la marijuana a causé quelques ravages dans ta mémoire, Cervantes » suggèrent malicieusement les Français.

   Selon la théorie des journalistes gaulois,  il est même possible que le héros du livre soit drogué de la première à la dernière page. Cela expliquerait les hallucinations de l’hidalgo, confondant les moulins avec des géants, en se prenant pour un chevalier errant ou, ce qui est encore plus rare pour un espagnol, qu’il passe le plus clair de son temps libre à lire des romans.

  Mais ce ne sont pas seulement les sportifs et les écrivains qu’ils accusent de recourir à la drogue pour obtenir des résultats. De même les chefs étoilés espagnols, qui ont détrôné les Français dans un domaine qu’ils avaient dominé pendant des décennies, recourent aussi au dopage pour augmenter leur inspiration culinaire. "Il n’y a qu’à écouter ce que dit Ferran Adrià. Il est évident que ce type s’en met jusqu’aux yeux, tous les jours" affirme l’article.

 

D’après Joan Ferrus El Jueves

 

* "Así que en un lugar de la Mancha de cuyo nombre no quiero acordarme..."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.