Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 13:38
Emeutes à Trappes

Emeutes à Trappes

Il est des plus plaisants de lire sous la plume de L. Joffrin*, l’homme qui dirige le Nel Obs, hebdo que les UMPistes (et mélenchonnistes) désignent comme la pravda des bobos germanopratins, de la gauche caviar et de la pensée unique social-bolchevik (ou social-traître), pourfendre la bien-pensance de gauche. Il est des plus inquiétants de voir sous la plume du penseur de service, J.C. Guillebaud**, se superposer insécurité et immigration.

Oser affirmer que la loi sur le voile intégral ne règle rien, serait donc appartenir à « une certaine bien-pensance de gauche ». Peut-on rappeler cependant que c’est une loi typiquement sarkozyenne, c’est-à-dire de circonstances ? Du côté de Nantes, une femme niqabée – mais de souche, comme on dit chez les gaulois, une convertie – se fait verbaliser en voiture, parce que sa tenue rendrait sa conduite dangereuse. Elle conteste. On découvre que son compagnon, folklorique barbu, serait polygame et frauderait les allocs. Selon le principe ubuesque « un fait divers, une loi », il fallut de toute urgence légiférer.

Alleluia, si j’ose dire, la loi allait libérer les pauvres femmes d’un « statut d’infériorité franchement moyenâgeux ». Sauf que, pour la Nantaise comme pour la Trappiste, il semble bien que cela relève de l’aliénation volontaire. Et que pour les autres, celles qui se voient imposer cet accoutrement qui n’a rien de coranique, cela se traduit par l’assignation à résidence.

Voile intégral et vraies questions à la Le Pen

Une loi qui ne change rien à rien

Loi quasi inapplicable, au demeurant. Sur France Inter, il y a quelques jours, un officier de police expliquait que toute intervention était délicate. Une sociologue ajoutait que pour qu’une telle intervention soit comprise – que l’application de la loi ne soit pas ressentie comme de pur arbitraire – il faudrait que les représentants de la loi ne se comportent pas eux-mêmes comme au-dessus des lois.

Certes, en l’occurrence, il ne s’agit pas de contrôle d’identité au faciès. En fait, ce n’est pas un contrôle, mais un relevé d’identité qui doit entraîner  une amende. Et qui, si l’action était efficace, devrait aboutir à ce que la fautive dévoile son visage, non seulement pendant le relevé d’identité, mais après. Or, il n’en est rien. Et on peut apprendre, incidemment, qu’un homme d’affaires, tout en réprouvant comme il se doit ce niqab, prend en charge ces amendes de 150 €. Des centaines de relevés d’identité, avec avertissements ou amendes, pour combien de niqabs définitivement abandonnés ?

 

Oser avancer qu’une démarche de conviction serait, peut-être, plus efficace, que, s’il y a contrainte, ce n’est pas la victime qui doit être sanctionnée, me ferait ranger immédiatement dans le fameuse bienpensance bisounours ! Est-il possible cependant de s’interroger sur l’utilité d’une loi qui ne change rien à rien ? Et qui ne satisfera jamais les fondamentalistes d’une pseudo-laïcité qui en sont à réclamer l’interdiction d’un prétendu « voile islamique », c’est-à-dire un foulard, un fichu, dans tous les lieux publics.

Jacques Sapir, économiste 'insoupçonnable' !

Jacques Sapir, économiste 'insoupçonnable' !

Méthode CIC et bonnes questions

Dans la foulée, M. Guillebaud reprend à son compte une phrase de L. Fabius en 1984 « Le Pen pose les bonnes questions, mais apporte les mauvaises réponses.». Comme à son habitude, il emploie ce qu’on pourrait appeler la méthode CIC : vous savez, cette pub pour cette banque, qui nous présente un représentant d’une anonyme banque concurrente dont la totale incompétence jette son potentiel client dans les bras de l’agence CIC ! La méthode Guillebaud est la même. D’un côté, d’anonymes défenseurs de la monnaie unique (l’euro) qui campent sur une manière de ligne Maginot, de l’autre des économistes insoupçonnables, J. Sapir et F. Lordon.  Si, comme le client de la banque vous ne quittez pas ces attardés de la défense de l’euro, pour les insoupçonnables partisans d’une sortie concertée de l’euro, vous manquez totalement de clairvoyance !

Voile intégral et vraies questions à la Le Pen

Comme Joffrin, deux pages avant, il a recourt aux anathèmes habituels de la droite dure contre le politiquement correct progressiste, l’humanisme progressif : il ne manque que l’angélisme et le droit-de-l’hommisme ! Et pour illustrer les « vraies questions » il superpose insécurité et immigration. La réponse est OUI, dira Marine Le Pen, mais quelle est la vraie question, M. Guillebaud ? Que veut dire cette formule : l’immigration mal régulée pose durablement problème ? Ce durablement implique qu’il s’agit d’une immigration passée : mal régulée ou pas, on n’y peut plus rien. Et s’il suffisait d’une réponse énergique pour mettre fin à la quasi-sécession de périmètres de la République, depuis le temps (2005) qu’un ministre de l’intérieur a promis de passer les banlieues au karcher pour les débarrasser de la racaille, le problème devrait être résolu.

 

Le yakafokoncétousimpl, arme absolue des démagogues de tout bord ne peut être contré. Car il n’y a pas de solutions miracles.

A juste titre, Ayrault et Valls, à Trappes, ont fait preuve de fermeté. Cela n’empêchera pas que Copé le cynique les accuse mensongèrement de laxisme. Et cette indispensable fermeté ne règle absolument rien sur le fond. Ainsi, les coups de pieds dans la fourmilière des petits trafics qui pourrissent la vie quotidienne de certains quartiers sont indispensables, mais s’y limiter ne reviendra qu’à déplacer le problème. Si Valls, se contente de faire du Hortefeux – autrement dit du Sarkozy, coups de menton et opérations poudres aux yeux – si, par exemple, il ne remet pas au pas des policiers qui se croient, au sens propre, hors la loi, s’il ne revient pas au travail de fond entamé par Daniel Vaillant, et brutalement démantelé par Sarkozy, avec la police de proximité, l’échec est assuré. Sept ans de sarkozysme sécuritaire l’ont démontré.

 

* Voile Intégral : c’est la loi qui libère Nel Obs 25/07/13

 

** Il faut s’approcher du feu Nel Obs 25/07/13

 

Une lettre au courrier des lecteurs, portant sur le seul édito de Joffrin, est publié dans "Paroles de lecteurs" du Nel Obs

Repost0
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 14:57

Andre Gerin2

Il n’y va pas par le dos de la cuiller, l’ex-Iman Rouge de Vénissieux, dans une conférence de presse, quasi conclusive de son boulot de président de Mission parlementaire. Le voile intégral n’est que « la partie visible de cette marée noire de l’intégrisme ». (Tiens, on avait cru comprendre que cette histoire de chiffons n’était pas confessionnelle.)

 

"Dans certains lycées, certains adolescents réfutent systématiquement les cours d'histoire-géographie ou de sciences naturelles quand il s'agit par exemple de théorie de l'évolution." "Dans certains collèges, 50% des filles refusent d'aller en cours de gym, surtout quand il y a de la natation au programme" pour des raisons religieuses (devinez quelle religion ?). "Trois à  quatre fois par semaine, on rencontre des attitudes violentes envers les médecins de la part de maris qui refusent que leurs femmes soient examinées par des professionnels de santé hommes", assénait l’ex-Maire de Vénissieux.

 

Sauf que, ses propos sont sérieusement nuancés dans son propre fief. Stéphane Gomez, professeur d'histoire-géographie au collège Gérard Philippe de Saint-Priest (Rhône) en Zone d'Education Prioritaire (ZEP) et secrétaire départemental du SNES, trouve les affirmations "très exagérées" s’agissant d’histoire-géo et de SVT : "C'est vrai que c'est quelque chose qui existait il y a une dizaine d'années quand j'ai commencé: on entendait des remarques en cours sur la théorie de l'évolution". "Mais aujourd'hui, cette réalité me semble marginalisée. Il n'existe pas de statistiques sur ce sujet, mais je peux vous dire que cela n'a jamais été un phénomène de masse."

 

S’agissant des 50 % de filles n’allant pas en EPS, Anouk Médard, professeure de sports depuis 1995 au collège Jules Michelet situé aux Minguettes, un quartier réputé difficile de Vénissieux, juge toutefois que "c'est très, très largement exagéré !" "Après en avoir discuté avec mes collègues, je peux vous dire que pour les cours de natation où, c'est vrai, nous avons les plus forts taux d'absentéisme et de dispenses, 5 à  10% seulement des élèves ne viennent pas", assure-t-elle. "Et il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'adolescents dont le corps change et que certains ne viennent pas uniquement parce qu'ils ne se sentent pas à  l'aise en maillots de bain devant toute leur classe !"

 

Quant aux incidents hebdomadaires dans les hôpitaux, Frédéric Abad, un homme sage-femme à  l'hôpital Lyon Sud, assure que "ce genre de situation n'est absolument pas courant". "C'est même très exceptionnel", ajoute-t-il. "En treize ans d'exercice, j'ai eu un problème."

 

La conférence de presse avait-elle lieu à la buvette de l'Assemblée ? Car les déclarations de ce président d'une Mission parlementaire tiennent plus du propos de comptoir que d'une conclusion sereine et surtout rigoureuse des travaux de cette Mission.

 

Sources Touteduc http://www.touteduc.fr/index.php?sv=33&aid=1359  et A.P.

 

 

 

 

 

Cet article ayant servi de prétexte à un assez mauvais procès, je me permets de renvoyer au précédent et en particulier aux extraits d'une chronique de C. Fourest. Cela permettra, peut-être, d'éviter une bizarre équation : contre la loi "burqa" = pro intégristes = complice des actes de barbaries (lapidation, vitriolage, flagellation, etc.). Voir aussi l'avis de la Commission nationale consultative des Droits de l'Homme (CNCDH).
Il est consternant d'être obligé de faire des mises au point de ce genre, mais devant l'excès de mauvaise foi, il est prudent de tenter de se prémunir !

Repost0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.