Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 15:40

En complément Peter Hegre, grand adepte, apparemment, du tantrisme, offre des photos de, si j'ai bien compris, son épouse.

 

 

 

 

jasper-johal 17

jasper johalS’il n’a pas exclusivement photographié des instants privilégiés de la pratique du yoga, cet artiste originaire de l’Inde est certainement le meilleur interprète en images de cette discipline à la fois sportive, artistique et spirituelle.

 

Sa bio officielle ne brille pas par sa précision.

EST-India

Jaspar Johal est né à une date inconnue dans une non moins inconnue petite ville au centre de l’Inde. A l’âge de 13 ans, un voyageur Persan, à court d’argent a réussi à lui vendre un Lubitel 2, une pâle copie de Rolleiflex, qu’il a dû acheter à bien plus cher que ce qu’il valait.

Armé de cet appareil à double lentille, reflex que l’on mettait sur le ventre pour viser, J. Johal s’initia seul à la photo et, faute de photographe local, se mit au développement et au tirage.

 

La santé de son père s’étant détériorée, l’affaire familiale fut victime de proches peu scrupuleux. La famille décida donc de partir aux Etats-Unis. Il avait 19 ans.

jasper-johal 03

 

 

jasper-johal 04

 

jasper-johal 00Après des débuts difficiles, J. Johal est devenu un photographe réputé à Los Angeles. Sa réputation artistique vient d’abord de ses nus en noir et blanc de yogis et danseurs qui ont fait des douzaines de couvertures de magazine. Mais il a fait aussi des douzaines de pochettes de CD. Il illustre des articles culinaires. Travaille aussi pour l’architecture et la mode.

 

jasper-johal 05

 

Il se présente comme un chasseur de lumière .

"what I am really shooting is light. Light is this beautiful living thing. It wraps, it plays, it suffuses, it cascades. I am self taught, and as I worked on my craft over the years, I never focused on shooting the object. Instead, I focused on capturing the beauty of light as it played around the object, often through the object, sometimes underneath the object. Light dances, and as a photographer I become its dance partner."

 

jasper-johal 01

 

jasper-johal 02

 

 

jasper-johal 07

 

 

 

jasper-johal 10

 

 

jasper-johal 08

 

 

jasper-johal 16

 

jasper-johal 06 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du Yoga

A voir nude_yogagirl

 

PS : un peu dans le même esprit un site http://www.yogaundressed.com/ offre des extraits de vidéos dont certains sur la pratique avancée montre un aspect quasi acrobatique du yoga, la vidéo d'introduction offre aussi un duo en forme de ballet.

Une des vidéos

En complément : Peter Hegre

Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Jasper Johal, photographe du YogaJasper Johal, photographe du Yoga
Repost0
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 14:37

Décidément les courriels reçus sur l’adéle du site associatif dont au sujet duquel je vous ai déjà entretenu (voir Règlement de mécomptes 1) sont parfois surprenants. Là c’est une invitation à un « congrès » intitulé « sexualité et spiritualité ».

Un des buts est « de jeter les bases d’une “sexologie transpersonnelle” par la rencontre des voies du tantrisme cachemirien, de l’alchimie taoïste, et de la phénoménologie contemporaine vivante dans l’expérience de l’éveil. »  

Alors que l’on nous a inculqué que la masturbation rendait sourd – à entendre les véhicules de certains branleurs dont les décibels de l’autoradio, toutes fenêtres fermées, font vibrer les vitrines, on est tenté de le croire - une des conférences s’intitule : « La masturbation au cœur d’une sexualité épanouie ou comment mieux s’aimer pour encore mieux aimer l’autre »

Je n’ose enchaîner avec le 1er couplet du Plaisir des dieux (« Du dieu Vulcain quand l’épouse friponne va, etc. ») pour ne pas trop montrer mon manque évident de spiritualité, alors que je me voudrais spirituel

  Mais dans ce programme, la conférence la plus captivante, a priori, est la première : « Le couple multi-orgasmique : un point de départ vers la spiritualité pour les Taoïstes ».

 

Inutile de dire que je me suis bien gardé de transférer un tel message à mon IGEN (au fait, ai-je précisé que ce sigle signifie Inspecteur Général de l’Education Nationale ?) car, du coup, j’eusse récolté une avoinée sur la dérive sectaire de l’association.

 

Pendant qu’ils font cela, ils ne sont pas au bistrot, dirait le président de la ligue anti-alcoolique.

Mais ce groupuscule est assez typique d’une époque de bricolages pseudos religieux où une once de christianisme – ne pas se couper de ses racines - se mélange avec une pincée d’astrologie, un soupçon de numérologie, une forte dose d'autres pseudo-sciences, une grande dose de « spiritualités » orientales (Yoga, Tai chi et autre pratiques physiques véhiculent parfois chez leurs adeptes cette spiritualité de pacotille), accompagnées de « médecines douces », etc., chacun se constituant son coquetèle et y ajoutant d’autres ingrédients. Cela participe de l’ultra-individualisme prôné par notre nabotléon (ouh là, si la sarkodolâtre d’aventure me lisait, je serais mal vu, mais j’essaie de me rattraper aux yeux de mon IGEN).

Repost0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Archives

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.