Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 20:25

LePen-fille-petitefille-morano

Inventaire qui n’est pas à la Prévert, avec la fille adoptive de papy Le Pen, deux dissidentes imbéciles de l’Eure et un Besson de La Rochelle. Inventaire très loin d’être exhaustif…

 

Avec Morano, le pire est toujours sûr. Elle n’hésite pas à pratiquer le racolage sur la voie publique, pardon sur les ondes publiques (et privées), des électeurs du FN. Car il ne s’agit plus de leur dire d’éviter qu’un affreux socialo l’emporte – un « paysan à la tête d’une ferme biologique et pédagogique » - mais de leur  faire quasi du rentre dedans. « Ses valeurs » - comme elle ose dire – sont celles du FN et elle énumère, dans un méli-mélo pitoyable, le vote des immigrés, le récépissé pour le contrôle d’identité, la gestion de la France, la protection des frontières  l’assistanat opposé à la valeur travail… «Je n’ai aucun état d'âme à en appeler aux électeurs du FN» affirme-t-elle ? Mais Morano a-t-elle une âme ?

 

 

 

 

 

Deux dissidentes imbéciles dans l'Eure

 

5emeEure-legislatives2012

Dans la série, il n’y a pas de raison que la connerie politique soit l’apanage des mecs, la 5e circonscription de l’Eure* est quasi caricaturale. Aucun grand média n’a dû évoquer, au soir du 1er tour cette circonscription qui eut pourtant longtemps comme député, René Tomasini, un cacique de l’UDR puis du RPR, avant de passer à gauche en 1981, avec Freddy Deschaux-Beaume. Elle comptait pourtant une célébrité médiatique, Anne Mansouret : et oui, rappelez-vous, la maman, assez indigne au demeurant, de Tristane Banon, ex-maîtresse occasionnelle du prétendu agresseur de sa fille, DSK ! C’est aussi une femme politique, élue au conseil municipal d’Eveux (démission en 1997), au Conseil Général de l’Eure et au Conseil Régional de Haute-Normandie, Radicale de gauche, elle était passée au PS. Elle s’était présentée régulièrement aux législatives dans la 1ère circonscription, contre J. L. Debré, puis B. Le Maire.  Le 1er avril – ça ne s’invente pas – 2011, elle  annonce sa candidature aux primaires citoyennes. Bien qu’elle n’y avait aucun ancrage politique, elle décidait de se présenter dans la 5e, une circonscription dévolue à EELV, où déjà il y avait une candidate dissidente PS, une certaine Hélène Segura. Le Front de gauche était aussi présent avec une de mes vieilles connaissances locales, du temps où l’union était un combat et où il dirigeait le PCF à Vernon, Jean-Luc Lecomte.

Le résultat de cette double imbécilité est que le 2e tour opposera Franck Gilard UMP à Jean-Michel Dubois, F-Haine ! 33 % pour l’un, 20 % pour l’autre. Alors que le total cumulé EELV+candidates dissidentes frise les 34 % (Jérôme Bourlet de la Vallée 12,82, Hélène Segura 11,80, Anne Mansouret 9,26). Rien n’était joué, certes, mais, à un poil près, le F-Haine était éliminé car à un peu moins de 12,5 % des inscrits et le candidat vert-PS devançait d’une tête celui de l’UMP, avec une petite réserve de voix du Front de Gauche (6,60 %) pour le second tour !

 

Un sous Besson à La Rochelle ?

 

Pour ne pas être taxé de misogynie, il faut donner une mention spéciale au candidat dissident de La Rochelle, Olivier Falorni. Il ne peut battre – et il le sait – Ségolène Royal que grâce à la droite. Bussereau et Raffarin (qui a tenu des propos indignes contre la Présidente de la région) ont clairement appelé à voter pour lui. Il a tenté sa chance, il a perdu. La règle républicaine constante, à gauche, est de se retirer. Son maintien le mettrait au niveau d’un Besson.

 

 

 

P.S. Un touitte stupide de Mme Trierweiler, en faveurs de ce Forlani, vient désavouer le soutien officiel de F. Hollande à S. Royal. Aurait-elle voulu justifier le rôle que lui prêtent les "guignols de l'info" qu'elle ne s'y serait pas prise autrement (le gag d'hier soir, mettant en scène un Hollande déchiré entre le soutien demandé par S; Royal et l'interdiction prononcée par V. Trierweiler était prémonitoire).

Sur les Forums, ça se déchaîne et à droite ça jubile.

Si l'incident permet de clarifier le rôle que cette dame jouera ce sera un mal pour un bien. Soit, et c'est son droit, elle garde son entière indépendance, mais plus de bureau, de cabinet et des relations avec F. Hollande strictement privées. Soit, elle apparaît aux côtés de F. Hollande en tant que chef de l'état et alors, comme dirait Chevénement, elle ferme sa gueule.

 

  * Quelques précisions reçues de camarades Vernonnais sur la Ve circonscription de l’Eure

 

En juillet 2011, le bureau fédéral proposait au national que la Ve soit réservée à une femme et/ou un-e représentant-e de la « diversité », mais simultanément le secrétaire fédéral aurait négocié avec les Verts. Toujours est-il qu’en novembre 2011, le national annonce que la Ve est allouée aux Verts.

 

Protestation de la grande majorité des adhérents PS : une assemblée des militants envisage une candidature socialiste, Hélène Segura (1ère vice-présidente de la région, adjointe à Vernon) est pressentie. Sur ce Anne Mansouret, la mère assez indigne de Tristane Banon, forte peut-être d’une sulfureuse célébrité médiatique, mais sans aucune attache dans la circonscription, annonce une candidature de pure division et entre en campagne dès janvier. Le Vert vient d’une autre circonscription. A. Mansouret fait un score imprévu avec 9 %. De fait, si cette saboteuse n’était pas venue sans aucune raison connue, la candidate socialiste locale, H. Segura, avait une forte chance de dépasser le F-Haine au 1er tour. En arrière-plan, les amis de Fabius qui ne supportent pas que le Maire PS de Vernon ne soit pas un homme-lige (il ne fait pas obligatoirement bon d’avoir été partisan de Hollande en Hte Normandie).

 

Résultat un gâchis total avec ce duel entre un UMP très droitier (partisan du rétablissement de la peine de mort !) et un F-Haine et sur Vernon un leader PCF qui reprend le style outrancier que je lui ai connu, alors qu’il est adjoint donc incapable de la moindre loyauté. Et bien sûr les rancoeurs de Verts locaux où l’arrivisme que dénonce Cohn-Bendit n’est pas absent.


 

 

En bonus :

 

 

 

En super bonus un extrait du Conseil municipal de Vernon post 1er tour

 

Pour situer le problème, le débat porte sur les terrains du LRBA (Laboratoires de recherches balistiques et aérodynamiques) dont les activités doivent quitter Vernon pour Bruz en Ile-et-Vilaine : une perte lourde pour Vernon et sa région puisque ce site emploie près de 500 personnes, sur 370 ha de forêts avec 280 logements. Et ces résidents disposent d'installations sportives de tout premier ordre (salles, club équestre, parcours santé, etc.), gérées par le Club Sportif et Artistique de la Défense Nationale (CSADN).

 

Le beauf tonitruant qui joue le tribun de sous-préfecture (que n'est pas Vernon) est un nommé Jean-Luc Lecomte; leader du PCF avec qui j'ai eu à me confronter du temps où "l'union était un combat" et où la situation municipale Vernonnaise était des plus croquignolesques. Si ses formes se sont arrondies, son discours est toujours aussi anguleux et sectaire. Comme au bon vieux temps, le PCF a meublé la tribune du public de ses sbires. A noter qu'un des conseillers municipaux PCF conclut le débat en demandant la démission d'une adjointe au Maire, Segura une des candidates dissidentes, en comparant son échec aux législatives à celle (éventuelle) d'un-e ministre, ce qui est assez stupide, puisque les municipales n'ont rien à voir avec les législatives. A noter aussi que Lecomte, bien que candidat Front de Gauche - encore plus minable pour le score que celle qu'il agresse - n'emploie jamais cette appellation. A noter encore que Lecomte qui ne doit qu'à une liste d'union de la gauche d'être élu et adjoint fait preuve de la plus complète déloyauté, au grand plaisir de l'opposition de droite !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.