Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 17:34

_tunisie_revolution-copie-1.jpgDe décembre à mars, c’est l’hiver. Donc, en théorie, les événements de Tunisie et d’Égypte sont aussi printaniers que Noël ou l’Épiphanie. Laissons cela aux découpeurs de calendes en quatre et penchons-nous sur l’attitude exemplaire des medias français majoritaires devant le « printemps arabe », alias révolution Facebook, qui démontrent à grands coups d’experte cuistrerie qu’Internet et le téléphone (arabe, mais cellulaire)  sont plus forts que les immondes dictatures qui joignent la brutalité à des liens  détournés avec de naïfs vacanciers gouvernementaux et occidentaux avides de contacts culturels.


Sauf quelques personnes (les Antoine par exemple, Glaser, Sfeir ou Basbous) qui savent à peu près de quoi elles parlent et ont été magnifiquement ignorées au profit des péremptoires Mathieu Guidère, Frédéric Encel et autres Adler, les envoyés spéciaux auprès du Web ont chanté la même chanson (musique d’Oum Kalsoum en fond sonore, please !).


_ben-ali-revolution-tunisie-copie-1.jpgLes paroles sont simples. Mohamed, le diplômé tunisien qui vend des légumes, s’immole à Sidi Bouzid pour témoigner de l’injustice policière. Le peuple se soulève immédiatement et la famille Ben Ali-Trabelsi s’envole pour Ryad, pendant que Zine-al-Abidine (la beauté des serviteurs de Dieu, s’il vous plaît !) tombe malade devant l’ingratitude de son peuple et de ses amis européens.


Depuis, tout va bien là-bas. Les barbus d’En-Nahda ont adhéré à l’Internationale socialiste, le niveau de vie rend inutile l’accueil de touristes blanchâtres et méprisants, les gamines qui fabriquaient des blue-jeans à deux euros par jour ont monté des start-ups grâce à Google et les crapules de l’ex-RCD arrivent à Lampedusa dans des canots pneumatiques. L’affairiste Michèle Alliot-Marie a été punie et ne prend plus l’avion, c’est bien fait, la morale triomphe et la Tunisie renaît. Ce serait évidemment heurter la fierté de ce peuple héroïque que de débloquer des aides financières au redémarrage.


_egypte-armee-copie-1.jpgLa révolution fait école, et en Égypte, kif-kif. L’armée garde le pouvoir, mais c’est pour protéger la circulation autour de la place At-Tahrir, elle conserve le racket de l’économie, mais c’est pour mieux répartir les bénéfices vers les pauvres, le chef des Moukhabarat (les gentils services spéciaux) dirige le gouvernement provisoire, les Frères Musulmans vendent des posters de Dalida à poil et arrachent les chiffons de toutes les femmes voilées du Caire tout en copulant avec des créatures coptes, mais tout ça fait partie des petits chahuts d’une époque troublée, et la jeunesse triomphe. 


_libye-rebelles3-copie-1.jpgCe n’est pas une blague, la télé française en atteste et diffuse en boucle des images made in Al-Jazeera ou Al-Arabia, des chaînes dont l’indépendance est aussi avérée que Fox News. Le top actuel est la Libye, qui a le mérite de durer. Nous avons donc des envoyés spéciaux français qui connaissent autant l’arabe que l’urdu et qui filment des Toyota bardés de guerriers intrépides qui tirent en l’air les munitions dont ils sont supposés manquer, pendant qu’au lointain brûle sans arrêt le pétrole de Ras Lanuf et que la famille Kadhafi se ridiculise par ses outrances verbales, très éloignées de la discrétion des samouraïs de la Kalachnikov.


Comme les journaleux françaouis ne comprennent pas un mot de la langue locale, ils ne voient pas le Allah Akbar écrit (même pas en européen) à l’arrière des fourgonnettes de la mort et interviewent un curieux ex-ministre de l’Intérieur de Kadhafi, bardé de galons et de lunettes de soleil comme son ex-patron, et gagné par la démocratie et l’amitié internationale comme un crétin normal  pris par la tourista en faisant un trekking dans le Tibesti.

_libye-kahadafi-copie-1.jpgLà encore, l’explication est simple. Face au mégalo-terroriste Mouammar, qui envoyait ses mercenaires planter sa khaïma dans la cour de l’Élysée, à l’insu du plein gré de Sarkozy, après avoir cupidement vendu des infirmières bulgares sans acheter un Rafale, l’Occident a défendu Dieu et son droit : frappes aériennes, Internet et reconnaissance d’une bande de Pieds-Nickelés autoproclamés « opposition à Kadhafi ». Quel media français a examiné le pedigree* de ces démocrates à la fois tribaux et tardifs ?


Des esprits chagrins pourraient se demander pourquoi Bahreïn, la Syrie, le Yémen, la Jordanie, ne sont pas les objectifs des croisés modernes pour libérer le peuple dopé par Facebook, même quand il n’a pas l’électricité.  Certains extrémistes iront jusqu’à parler de l’Algérie, où Bouteflika fait ce qu’il veut dans l’assourdissant silence du moudjahid Bernard-Henri Lévy, le porte-flingue  libyen d’Hillary Clinton pour la télé française, ou même, horresco referens, jusqu’à mettre en doute l’acharnement réformateur de M6, la grosse chaîne marocaine dont l’appétit est proportionnel à ses comptes bancaires.


Mais les médias français ont bien fait leur travail et sorti un argument imparable : on ne peut pas tout faire en même temps. Un missile moderne coûte 350 000 euros. Vous croyez vraiment qu’on a les moyens de saupoudrer tous les pays arabes de frappes chirurgicales démocratiques ? À Benghazi, d’accord, parce qu’il faudra reconstruire et que Bouygues et Vinci sont déjà sur le coup avec les Guevaras libyens. Pour les autres, on se met en stand-by. Mais on garde le contact, promis ! Keep in touch with Facebook ! If you’re still alive, In Châa Allah…

 

Gilbert Dubant

 

*Libye : qui sont les chefs de la rébellion ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Contribution
commenter cet article

commentaires

le journal de personne 04/04/2011 22:17


Anti-fades
Je dirais que c’est avant tout
Des passions toutes jeunes
Qui vont grandir et qui ne sont pas prêtes de vieillir
Et qu’on appelle : une nouvelle génération
Comment je la sens ? Imprévisible...
Comment elle s’est constituée, forgée, formée ?

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/04/anti-fades/


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.