Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 15:14

AMontebourg liberation 11-10 11Arnaud Montebourg ou de l’art de gâcher une belle percée en se laissant griser par son verbe !


Ah ! il ne se sentait plus pisser – pardon parler – le bel Arnaud, invité de Pujadas. Ce n’était même plus cet air d’autosatisfaction un peu puéril qu’il affiche habituellement. Il le doublait d’un profond mépris pour les deux concurrents qui l’avaient pourtant devancé au 1er tour de la primaire citoyenne. « Les deux candidats impétrants », il nous l’a ressorti quatre ou cinq fois, avec une insistance qui prouvait qu’il avait préparé sa vacherie. Aubry, Hollande, ce n’était pas « bonnet blanc et blanc bonnet » mais « les deux faces de la même pièce ». Et il ajoute : " je ne sais pas s'ils sont capables, l'un comme l'autre, de se dépasser eux-mêmes et d’aller vers les Français qu'ils n'ont pas convaincus". La droite n’a même pas besoin de chercher des formules chocs contre la personne qui sera désignée dimanche prochain !


Question de se dépasser, il s’est surpassé avec un entretien à Libé ! « J’ai pu proposer des idées innovantes et des solutions nouvelles de nature de nature à faire bouger la gauche. La société s’est engouffrée(sic) dans cette offre politique. » Là ce n’est même plus un melon, mais une citrouille et les mollets ont dû faire craquer les bas de pantalons ! D’autant qu’il poursuit en prétendant avoir pris des voix au Modem, aux sarkozystes, au NPA, à Mélenchon, à Chevènement et même à l’extrême-droite et aux gaullistes, sans oublier des écologistes et des radicaux de gauche.


Et de se réjouir, vis-à-vis des deux finalistes : « Je les ai mis en minorité et ils sont tous les deux en difficulté ». Et jeu assez classique, alors qu’abandonnant toute la retenue dont il avait preuve pendant les débats, il tape à bras raccourcis sur Aubry surtout et sur Hollande, il joue les victimes. « Ils ont une vision retardataire de la situation économique et sociale », « Ce sont des dirigeants fermés aux idées nouvelles ! Ils risquent de faire perdre la gauche ! » Voudrait-il faire perdre le ou la candidat-e de la gauche désigné(e) le 16 octobre et, ainsi, ruiner la primaire citoyenne qu’il a lui-même initiée, qu’il ne s’y prendrait pas autrement.


Ceux qu’il appelle « mes électeurs », il n’en est heureusement pas propriétaire, comme tous les participants du 1er tour, ils veulent eux que la gauche gagne pour les débarrasser de Sarkozy et sa clique !

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans humeur
commenter cet article

commentaires

J.-F. Launay 12/10/2011 12:03


Reçu par courriel : "J'approuve ce billet. Son Impétrance m'agace profondément !" J.Y.L.


J.-F. Launay 12/10/2011 12:02


Reçu par courriel : "Ca, c'est sûr qu'il a la tête comme une coucourge et que son narcissisme oratoire donne des arguments-billes à la droite ; ceci étant dit, et bien que n'ayant pas voté pour lui
(j'ai choisi Hollande de façon "stratégique" car je pense qu'il est plus à même de battre Sarko qu'Aubry, pour laquelle la droite a préparé les orgues de Staline sur les 35 heures et leurs
conséquences - dysfonctionnements dans la fonction publique toute entière : autant de boulot avec moins d'heures de travail disponibles - argument auquel j'ajouterais que le temps "gagné" par les
salariés a accentué le glissement vers une société de plus en plus asservie par la consommation ; j'eus préféré que la Gauche travaille plutôt à l'amélioration des conditions de travail et de la
gestion des ressources humaines - pas celle des petits technocrates merdeux qui sévissent partout et qui ne pensent qu'à presser les citrons- ) . Ceci étant dit je pense que les "jugements" du
poupon prétentieux -hormis sur la démondialisation- sont pertinents mais qu'il ne fallait pas les exprimer dans les médias." P. L.


J.-F. Launay 12/10/2011 11:19


Reçu par courriel : "La vraie gauche ferait-elle peur?
Dès qu'on a des idées nouvelles on fait le lit du Fn ???
Restons alors molasson et la droite reviendra vite !" DM


J.-F. Launay 12/10/2011 11:24



"La vraie gauche" donc les citoyen-ne-s qui ont fait un autre choix au 1er tour de la primaire (en gros 83 %) font partie de la "fausse gauche" ?


L'article ne dit absolument pas qu'A.M. "fait le lit du FN" et ce ne sont pas ses idées qui sont en cause mais ces attaques déplacées contre les deux premiers de la primaire.



Bernard ARNAUD 12/10/2011 09:47


Cher JFL,
Eloigné de l'actu par de gros soucis domestiques, je n'ai pas réagi à tes provocations depuis des mois, mais là, tu y vas fort, et à trop vouloir démontrer...
1. Oui Montebourg a fait bouger les lignes au PS:les électeurs, à défaut du PS, lui en ont su gré!
2. Si on lit son livre, au lieu de caricaturer sa pensée (laissons cela à la droite), on s'aperçoit qu'il est le seul au PS à proposer de vraies solutions de gauche à la crise mondiale: il donne un
sens à l'action politique, et c'est de cela que le PS souffrait le plus au niveau de sa crédibilité
3. Est-ce en récusant un socialiste qui se bat pour faire avancer des idées de gauche que l'on va faire gagner la gauche? Je suis persuadé du contraire: c'est s'en prenant à Montebourg que l'on
donne des arguments à la droite!
4. En méprisant Montebourg, ce sont ses électeurs que l'on méprise, et le candidat PS aura bien besoin de tout le monde!
5. Les candidats des primaires ont jusqu'ici éviter de tomber dans ce genre de polémique, dont personne ne sort gagnant, alors merci de ne pas commencer à la base...


J.-F. Launay 12/10/2011 11:41



Mon cher Bernard


Tu as lu un article que je n'ai pas écrit.


Je constate que le candidat Montebourg a fait certainement une percée inattendue.


J'estime, au regard de ses déclarations, à la télé et à Libé qu'il joue contre son camp (ayant mis le lien avec l'article de Libé, on peut constater que les citations que j'ai pu faire reflète
bien ses propos).


Et ne renversons pas les attitudes : s'il y a bien quelqu'un qui a fait preuve de plus flagrant mépris à l'égard de ceux qui l'ont devancé à la primaire, c'est bien Montebourg (Ah ces
"impétrants" martelés chez Pujadas). Comme tu le dis fort justement les débats du 1er tour ont été exempts d'attaques outtrancières : il est dommage que Montebourg n'ait pas su faire preuve de la
même retenue après le 1er tour.


Quant à "mes provocations depuis des mois", c'est le but d'un deblog notes que d'exprimer des points de vue qui, comme on dit, n'engagent que son auteur. Auteur qui, comme tu as pu le constater
dans l'article précédent, accueille des points de vue qui ne sont visiblement pas les siens.


Bon, j'arrête de parler à la 3e personne, car tu vas m'accuser d'avoir pris la grosse tête.


Amicalement


 


 



Bernardoc 11/10/2011 16:30


Je n'ai donc rien manqué en partant chanter à ma chorale avant qu'il ne parle ?


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.