Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 16:40

chavez meluche

« Je suis donc parti au Venezuela me reconstituer. C’est fait! » Voilà qui amorce la philippique de Mélenchon contre Hollande.

 

Du Venezuela, les rares journalistes qui ont fait écho au voyage de Mélenchon au pays de Chavez*, n’ont retenu que quelques bribes de son blog tout aussi intarissable que le « lider maximo ». Plongé dans « l’ouragan bolivarien », il participe un peu à la campagne électorale qui a commencé en vue des élections présidentielles.

Son récit s’amorce par un numéro de comique involontaire : « J’ai fait le voyage vers Barquisimeto en avion. C’est là qu’était convoqué le « rassemblement Bolivarien » du jour. (…) J’avais l’honneur d’être assis sur le siège en face de celui au nom de Chavez. Mais il resta vide car « le commandant », comme il disent, travaillait ses fiches dans son carré privé. » Eh oui ! vous avez bien lu, il a eu l’honneur de voyager … devant un siège vide ! Imaginons, horresco referens, qu’un honni journaliste du maudit « Petit journal », glissé dans l’avion, ait filmé le siège vide avec l’ex-sénateur socialiste en face, on aurait eu droit à une dénonciation en règle de l’ignominie. Là, c’est lui, tout faraud qui s’en vante.

 

Egobésité

 

chavez caricature Constance de son récit, aussi, le grand numéro d’égobésité. MOI et Chavez ! « J’ai trop pratiqué l’exercice pour ne pas en comprendre l’importance. Ce temps où l’on entre dans ce que l’on va dire et où il faut en quelque sorte commencer à l’incarner doit être fait avec sérieux et méthode. Car les émotions qui vont suivre submergent tout, ensuite. Elles risquent alors d’effacer la fragile trame que l’on a posée sur la surface de l’esprit. » La beauté quasi poétique de la fragile trame posée sur la surface de l’esprit est indicible ! Comme est bien exprimée, cette dialectique du rationnel et du sensible !

 

La foule se masse-t-elle entre l’aéroport et le lieu du métinge, illumination : « Je voyais sur leurs jeunes visages la lumière que j’ai vue sur celui de mes camarades, filles et garçons qui ont fait cet exercice à Strasbourg, à Paris, et à combien d’autres endroits encore ! » Et pourtant il ajoute : « Jamais je n’ai vutelle ferveur politique se concentrer de telle façon dans les corps et les visages. A mi-chemin je m’aperçus que j’avais le visage en larmes. » Dans sa verve lyrique, il s’exclame : « C’était les nôtres, sans aucun doute possible. (…) Cela se voyait. D’abord par la couleur de peau : partout dominait en profondeur ce superbe marron que montrent les plus beaux êtres humains. » Cette couleur de peau est le plus beau jour de sa vie ! mais ça sonne quand même un peu bizarre, même s’il était habité par l’effroi sacré.

 

Mais de Barquisimeto à Brest et de Chavez à Hollande, le chemin est court. Et Ouest-France, La Pravda(sic) la plus sectaire de France, lui apprend qu’ « À Brest, le chef de l’Etat a fait un véritable tabac, dans une sorte d’hystérie collective. ». Il en déduit que, comme Ouest-France parle d’hystérie, les personnes qui le félicitaient étaient de gauche et il ne peut s’empêcher de sortir une perfidie « Hollande ferait bien de se méfier de tous ces gens capables de s’enthousiasmer. Car ils finiront par demander des raisons de le faire. »

 

Allié objectif de la droite ?

 

melenchon-hier-place-de-la-bastille-a-paris.jpg  Donc, le grand lider du groupusculaire parti de gauche ne pouvait nous surprendre dans sa nouvelle diatribe anti-Hollande et anti PS ! Même si, objectivement, comme disait le PCF de la grande époque, il fait le jeu de l’UMP.« Cent jours pour presque rien. » Copé, Fillon et les autres ne disent pas pire. «Hollande a désamorcé le contenu insurrectionnel du vote de la présidentielle. Il l’a dilué dans les sables des plages du Var. » Le soleil des tropiques a dû faire quelques dégâts : d’où sort ce « contenu insurrectionnel » d’un vote pour un candidat qui n’a jamais caché qu’il était un social-démocrate. Le 6 mai, ne lui en déplaise, ce n’est pas lui qui fut élu. Et Hollande a été élu par 18 millions de personnes et pas seulement par le report des voix de Mélenchon au 1er tour.

 

Couplet habituel aussi, celui de la victimisation : « Nous n’avions pas non plus envisagé la hargne des socialistes et leur incroyable mobilisation contre nous. » Car figurez-vous que ces méchants PS n’ont pas eu l’attitude charitable, après avoir été attaqués pendant les campagnes électorales par l’imprécateur et ses disciples, de faire cadeau de circonscriptions aux mélenchonnistes !

Le PCF a souvent pratiqué le soutien sans participation, Placé et les verts semblent vouloir inventer la participation sans le soutien, mais Mélenchon a donné et donne encore et encore dans le ni soutien ni participation. « Je ne vois pas pourquoi on aurait servi la soupe à quelqu'un dont le seul objectif est de nous casser en deux ! » dit fort justement François Lamy.

 

Honte, honte sur moi, bien sûr ! Les foudres des bogôs** ne vont pas tarder à s’abattre. Méritées ! Car dans la logique de ces mélenchonniens, leur lider maximo a le droit absolu, pour ne pas dire le devoir, d’assaissonner Hollande et les « social-libéraux » de ses réquisitoires torquemadesques. En revanche, ledit social-libéral devrait subir, avec contrition, cette volée de bois vert.

 

Désolé !

 

* "... quelqu'un qui donne des leçons de politique et qui passe ses vacances avec Chavez, c'est assez stupéfiant. Si le modèle de démocratie, c'est Chavez, pour moi, c'est merci et au revoir!".  Cohn-Bendit 

 

** BOGÔ : vrai petit BOurge qui se la pète vraie GÔche : le bogô se croit autorisé à décerner les brevets de gôche et pratique l'anathème avec ferveur !

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.