Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:57

Cfdt-Cgt-janvier-2013 

 

 

L’article du 6 mars 2013 titré « Sécurisation de l’emploi : désintox ! », signé par Jean-François Launay, est intéressant. Il montre que François Hollande et la CFDT, bien que malmenés par l’opinion publique, gardent des soutiens irréductibles. Pour sauver ce qui peut l’être, ils recourent à toutes les ficelles: le mélange des genres, le mépris de l’autre, la torsion de la réalité.

 

1 – La manifestation CGT-FO du 5 mars n’a pas été énorme (environ 200 000 participants en France). Si une banderole disait « loi scélérate », c’est inexact. S’il y a loi, elle sera votée en mai 2013 et il est probable qu’elle ne reprendre pas l’ANI terme à terme, du fait des amendements et des débats. Il est également possible que le Sénat et l’Assemblée nationale ne votent pas d’une seule main. À noter d’ailleurs la présence de militants CFDT et de députés PS à la manif.

2 – Jean-François Launay est un institut de sondages autoproclamé1. Aucun manifestant n’avait lu le projet de loi, dit-il. Comment le sait-il ? Il le sait, c’est tout.

2 – Les organisations confédérées signataires avec le Medef (CFDT, CFTC, CFE-CGC) sont minoritaires en influence par rapport à la CGT et FO. Ces dernières sont appuyées par la FSU et Solidaires qui, bien que non confédérées, ne sont pas des groupuscules gauchistes, alors que CFTC et CGC ont un long passif de « syndicats maison » à faible influence.

LES NEIGES DU KILIMANDJARO Photo3-7bcf1

3 – Robert Guédiguian est un bon cinéaste qui entretient d’excellents rapports avec la CGT et le PCF. Prendre « Les neiges du Kilimandjaro » comme documentaire revient à refaire la bataille de Valmy avec « La Marseillaise » de Jean Renoir en 19382.

4 – FO opère une sorte de grand écart entre sa position sur l’ANI et  le dossier Renault. C’est vrai. Pourquoi ? Jean-François Launay devrait demander à Jean-Claude Mailly comment on peut continuer d’exister quand la place des syndicats réformistes se restreint. Les récentes élections dans les TPE l’ont montré en décembre 2012.

5 – Laurence Parisot a qualifié l’ANI « d’accord historique ». La satisfaction du Medef montre nettement que les salariés ont remporté une grande victoire en convainquant le patronat de leur donner deux ans sans augmentation de salaire avant de pouvoir les virer3. Cet « accord » ne comporte aucune clause de sauvegarde si le patronat ne respecte pas sa parole. Une éventuelle loi française sèmerait évidemment la panique chez les citoyens Goodyear et Unilever.

6 – Le seul aspect réconfortant est que les organisations signataires de la « compétitivité-emploi » et de la mobilité devront représenter plus de 50 % des salariés. Sauf dans les boîtes où la CFDT et ses amis sont majoritaires (ce n‘est pas la majorité), il faudra trouver mieux que la surtaxe des CDD courts.

7 – Les « détracteurs » de l’ANI parlent « sans vergogne », sont « dans un discours manichéen », utilisent « un ton qu’on croyait d’un autre âge » et se livreraient à une « chasse aux sorcières »4 contre d’honnêtes députés socialistes. Jérôme Guedj, Marie-Noëlle Lienemann ou Emmanuel Maurel sont évidemment des infiltrés populistes dont le PS doit se débarrasser en vitesse. Ce mépris du type qui comprend tout à l’égard du crétin englué dans de vieilles lunes rappelle les hurlements des chacals « européistes »5 dans la campagne française du referendum de 2005, qui avait d’ailleurs divisé le PS. Ces beaux esprits n’avaient pas compris qu’on peut souhaiter une Europe sociale sans être néo-libéral. On en voit les effets.

8 – « Les avancées seront toujours insuffisantes pour les adeptes du yakafokontoutésimple ». Les énervés à QI de campagnol non convaincus par une CFDT revenue en grâce à l’Élysée comme harki social peuvent garder leur bêtise binaire, et laisser travailler les gens sérieux. Ceux-là savent que seule la social-démocratie les fait manger.

 

Gilbert Dubant

 

 

 

1 – Pas besoin de relire Nostradamus, ni de consulter Mme Irma, pour augurer que personne n’avait lu un « projet de loi » qui sera adopté le lendemain.


2 – « Les neiges du Kilimandjaro » n’évoque pas des événements historiques lointains mais est basé sur une trame contemporaine.


3 – Des accords – Renault en est le dernier exemple – existent déjà, avant donc les modalités prévues qui, de fait, limitent dans le temps (2 ans) et préservent l’emploi, doivent reposer sur des difficultés conjoncturelles attestées. Insuffisant, peut-être, mais inexistant aujourd’hui.


4 – Quand un camarade CGT publie sur son blog une liste de députés avec un menaçant « on s’en souviendra ! », quand l’imprécateur et à travers menace de les poursuivre jusque dans le moindre village, ça veut dire quoi ?


5 – « Chacals européistes » : nous voilà revenus au bon vieux temps des « vipères lubriques » et des « hyènes dactylographes » chères à Duclos-Thorez. Mais ça doit être du 2e degré…

 

 

 

Après quelques hésitations - le masochisme a des limites - je publie telle quelle cette attaque qui ne brille ni par sa modération ni par son honnêteté intellectuelle. Mais elle illustre parfaitement l'arrogance et le mépris dont peuvent faire preuve ceux qui se réclament de la "vraie" gauche.  

Le terme haineux de "harki social" suffirait à classer ce papier … à la corbeille. Mais ce serait céder à l’évidente provocation que de déroger à la règle de publier toutes les contributions.

 

syndicatsrepresentatifs O-F 30-03-13Ouest-France 30-03-13

 

 

En cadeau bonus :

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Contribution
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.