Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 20:36

Un ami de presque quarante ans – non, il n’y a pas de prescription – commente longuement (et par courriel) le précédent message « On enquête sur vous ». Cette contribution qu’il me laisse libre de mettre en ligne m’a semblé mériter mieux qu’un simple commentaire en bas d’article. J’en profite pour rappeler que le deblog-notes est ouvert à vos contributions.

Quelques remarques et questions sur l'affaire Polanski qui agite si fort le deblog-notes de Jean-François Launay, promis au croc de boucher made in Web par l'AVC (Amicale des Vertueux Compatissants).
a) Samantha Gailey a-t-elle rencontré Roman Polanski par l'intermédiaire de Samatha's mother, qui travaillait elle-même dans le show-biz1 ?
b) Cette dame était-elle responsable à l'époque des faits de sa fille de 13 ans ? Selon la loi états-unienne, oui. Alors, pourquoi a-t-elle laissé partir Samantha seule avec un monsieur qui, à l'époque, avait aux USA une réputation de Dracula après le meurtre de sa femme Sharon Tate en 1969, le film Rosemary's Baby et une série de frasques plus ou moins mondaines ? Pourquoi n'a-t-elle pas accompagné sa fille afin de veiller sur sa vertu ?
c) Que s'est-il passé dans la maison de Jack Nicholson, parti au ski ? Nous avons les déclarations détaillées de Samantha Geimer, 45 ans, trente ans après2, et la reconnaissance de "unlawful sex" de la part de Roman Polanski. Même si la loi américaine est différente du droit français, selon lequel "aveu n'est pas preuve", il semble indiscutable que les deux aient eu des rapports sexuels. Consentis ou non par Samantha ? Nul ne le sait, sauf elle.
d) Par quel miracle un prévenu risquant au moins 20 ans de prison est-il libéré après 47 jours d'incarcération ? Avec une caution énorme ? Il semble que non. Avec un paquet de dollars aux bons endroits? Lesquels ? Cerise sur le cake, Polanski ne s'enfuit pas dans un camion à double fond vers le Mexique, mais dans un avion très officiel. Que faisaient donc la police, la justice et le "parole officer" ?
e) Pourquoi le procureur de Los Angeles se réveille-t-il en 2005 ? Rappelons qu'aux USA, le district attorney n'est pas indépendant politiquement et qu'une belle affaire internationale est la bienvenue pour une réélection au nom de la vertu, fût-elle fanée.
f) Pourquoi la demande de Samantha Geimer de refermer définitivement le dossier est-elle ignorée ? Parce qu'on suppose que cette demande n'est pas forcément spontanée et que le greenback dollar s'est fait entendre3 ? Quelles preuves de cela ?
g) Pourquoi la Suisse arrête-t-elle son invité au Festival de Zürich ? Elle pouvait le faire depuis des années à Gstaad, où Polanski passait du temps dans son chalet de manière publique. L'affaire de l'UBS et des listes d'Américains fiscalement douteux a-t-elle joué un rôle ?
h) L'argument "La justice doit être égale pour tous" ne peut qu'arracher un sourire dégoûté. Si Polanski avait été un plombier polonais, il serait aujourd'hui dans une prison américaine dont on aurait jeté la clef. Qui a commencé ?
i) Pourquoi les défenseurs de l'innocence juvénile ne demandant-ils pas à la justice française l'arrestation immédiate de Gabriel Matzneff, pédophile français avéré, l'interdiction totale de la vente des photos de David Hamilton avec ses Lolitas à l'objectif vaseliné, et un autodafé public des oeuvres de Sade et Nabokov4 ?
j) Pourquoi les mêmes censeurs pompent-ils les pages roses avec l'éternel "Dura lex, sed lex" ? Pendant l'Occupation, la loi de Vichy obligeait à dénoncer les Juifs, de Cracovie ou d'ailleurs. Les partisans de cette "Dura lex" s'appellent des collabos.
k) Je propose donc une loi interdisant la vente de strings, de soutiens-gorge rembourrés, de préservatifs et de littérature non approuvée expressément par le Vatican et les ayatollahs du déblog-notes à toute personne de moins de 45 ans non accompagnée de ses parents. J'ajoute que le lynchage de Jean-François Launay, avec diffusion de la vidéo sur son site, me paraît relever de la salubrité morale et publique. Fait pour valoir ce que de droit.


NB: au cas où ce commentaire serait diffusé, j'ajoute que je ne répondrai pas aux insultes que je mérite et que j'assure leurs auteurs au QI de bigorneau de mon sincère mépris.


Gilbert Dubant

 

1 Susan Gailey, la maman, a joué notamment dans l’inoubliable série télévisée « Starsky et Hutch ». Elle avait rencontré Roman Polanski dans une boîte de nuit.

2 Sa déposition de l’époque – en fait l’interrogatoire par le procureur en audience publique – est lisible (en anglais) sur http://www.thesmokinggun.com/archive/polanskia1.html

3 Il y a bien eu au civil un accord entre les deux parties : le montant de la somme versée par le cinéaste n’a jamais été publié.

4 On pourrait ajouter la condamnation posthume de Lewis Carroll et Gide et l’autodafé des peintures de Balthus http://deblog-notes.over-blog.com/article-20846495.html

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Contribution
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.