Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 17:14

La petite phrase de B. Hortefeux (« un beur, ça va ! beaucoup, bonjour les problèmes !») buzze à plein sur Internet. Et le ministre de l’intérieur, à vouloir faire prendre les vessies pour des lanternes, se brûle !

 

Mais Michel Monpontet, dans son excellente rubrique « Mon œil » (FR2 samedi 13 h 15), nous conte une histoire mille fois plus scandaleuse.

 

L’histoire de Tonton Ali.

 

Ali Ziri, 69 ans est né en Kabylie, du temps de la colonisation. Comme beaucoup de kabyles, il est parti dans la métropole pour gagner sa vie. Pendant quarante ans, il a marné, vivant dans un foyer à Argenteuil et envoyant de l’argent à sa famille restée en kabylie. Une vie sans histoire.

A la retraite, il y a deux ans, il a rejoint sa Kabylie natale. Mais bien sûr, celui que, pour sa gentillesse, on avait surnommé Tonton Ali, avait gardé des copains à Argenteuil.

 

Pour fêter le futur mariage d’un fils, il revient donc en France. Le 9 juin 2009, après un apéro, avec son ami Arezki Kerfali (61 ans), sans doute un peu plus que doublé, il se fait raccompagner en voiture par cet ami.

Une patrouille de police les intercepte. Très vite, le contrôle aurait dégénéré. "Les trois agents nous ont menottés en nous brutalisant. Ils m'ont plaqué au sol et appuyé la tête contre le bitume", raconte Arezki Kerfali, en montrant les photos de ses hématomes. Il retrouve son ami Ali menotté comme lui et jeté sur le sol du fourgon de police. Lui et son ami auraient été victimes de coups et d'insultes racistes dans le fourgon. "Les policiers nous ont battus et traités de sales bougnoules".

 

Areski ne reverra pas Ali quand il sortira du commissariat : son ami a été emmené aux urgences (où il n’aurait été pris en charge qu’au bout de 40 minutes). Sa mort sera annoncée le 11 juin.

 

Une première autopsie conclura à un décès dû à l’alcool. Mais la famille obtiendra une deuxième autopsie qui relèvera de nombreux hématomes et une mort par asphyxie.

 

Dans quelques jours, Areski Kerfadi comparaîtra devant un tribunal pour outrage à agents. Les trois policiers n’ont pas été inquiétés. M. Hortefeux, prompt à châtier un préfet aux propos guère plus racistes que les siens, ne les a pas même suspendus par mesure conservatoire.

 

Et l’assassinat de Tonton Ali n’a pas provoqué de buzz.

 

http://13h15-le-samedi.france2.fr/index-fr.php?page=accueil

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/vie-et-mort-de-tonton-ali_786131.html

Voir aussi : http://deblog-notes.over-blog.com/article-30779749.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

roch 14/09/2009 11:04

comment peut on soutenir la famille et les amis de ce pauvre homme assassiné par une police intouchable et qui agit en toute impunité (dénoncée dernierement par le rapport d amnesty international)

Schlabaya 13/09/2009 13:15

Putain c'est grave ! Dégueulasse ! Et en effet les médias ont évité d'en parler...

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.