Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 10:00

Des nouvelles se télescopent parfois. Ainsi, le même jour, nos journaux parlaient d'un tournoi de basket féminin inter-mosquées interdit aux spectateurs masculins et de la comparution, devant je ne sais quelle instance de la principale obédience maçonnique, le Grand Orient de France, d'un vénérable d'une loge (entendez, profanes, le président d'un groupe local) pour avoir initié une dame (ne vous méprenez pas lubriques et consorts, elle a été initiée aux rites de la Franc-Maçonnerie qui n'ont rien de franchement coquin, mais le GOF est réservé aux mâles). Parmi les farouches laïcs qui se sont, à juste titre d'ailleurs, élevés contre l'accueil de ce fameux tournoi par une salle municipale, gageons qu'il y avait quelques honorables membres du G.O.F. Et ajoutons cependant que, de toutes les obédiences, le GOF est la moins misogyne.

 

Ouf ! Malgré les prédictions de François Bégaudeau - comme disait un de ses détracteurs un touche-à-tout, foot, cinoche, rock, écriture et même enseignement - l'Italie a terminé son parcours en coupe d'Europe. Cela, malgré l'aide un peu gênante d'un arbitre teuton qui fermait les yeux sur les fautes grossières de Grosso. Mais, il est à craindre que la fameuse définition du foot - un jeu qui se joue à onze et où l'Allemagne gagne à la fin - se révèle encore juste. Tendons les paumes vers le ciel pour implorer tous les dieux et tous les diables pour que le truculent Luis Aragonés, qui dit plus souvent Puta que Gracias, mène son équipe jusqu'à la victoire.

 

Marronnier de saison : le bac. Il nous a cependant permis de découvrir le Raphaël de la chanson de Carla (vous savez 4 consonnes et 3 voyelles, c'est le prénom de... mais non, pas de Nicolas... de Raphaël) : eh ben ! plutôt beau gosse le philosophe ! Et pas agité de tics et accro du portable. Dans ce temps là, la dame Bruni avait bon goût, choisissant beauté, distinction et intelligence (je n'en dis pas plus car maintenant que l'Elysée a mis en place une cellule de veille Internet, ça craint).

Pour en revenir à ce bac philo, les sujets sont toujours un pur moment de bonheur. Le Raphaël a planché sur quelque chose comme « La perception peut-elle s'éduquer ».  Souvenirs d'une lointaine terminale philo où j'ai toujours eu l'impression d'un jeu intellectuel, un peu gratuit, pour ne pas dire vain. Il a aussi fallu s'attendrir sur le sort inhumain fait aux pauvres correcteurs : la dame que l'on voyait avait récolté un lot de 110 ou 120 copies à corriger en dix jours ! A bas les cadences infernales !

 

Le tout sauf Ségo du pire parti, à l'exception de tous les autres, le PS, commence à me les briser menues, comme disait Lino Ventura dans Les tontons flingueurs. Et Martine qui accueille Bertrand à la gare de Lille, avec plus de journalistes que de troupes et mes strauss-kahniens chéris qui s'accoquinent avec les fabiusiens honnis et le Montebourg qui promène sa suffisance. (Je ne parle pas de Mélenchon qui mélenchonne comme devant, c'est-à-dire joue contre le parti auquel il est censé appartenir, quand est-ce qu'on va virer ce sinistre personnage ?).  Et le Jack Lang qui joue sa partition sur l'accueil du dictateur sanguinaire de Syrie, feignant de ne pas comprendre que ce que le PS dénonce c'est l'invitation au 14 juillet qui est symboliquement choquante.

 

Espagne encore, mais il ne faut pas confondre Rajoy, le chef du P. P. (Parti « Populaire » qui rassemble la droite espagnole des nostalgiques de Franco, jusqu'aux centristes) et Aragonés. Alors qu'avec Aznar, on était plus proche de la droite extrême, il semble que le P.P. penche maintenant vers une droite modérée, civilisée. En témoigne la nomination comme n° 2 d'une femme - nos archevêques et évêques d'une église pas du tout défrankystée doivent encore en frémir d'horreur - d'une femme disais-je, non seulement divorcée, mais ayant fait un enfant toute seule (par fécondation in-vitro). Satan a réussi à glisser une patte de bouc velu dans l'entrebaîllement de la porte du PP et Aznar ne reconnaît plus l'héritier qu'il s'était donné. Mais les ratichons locaux n'ont hélas pas dit leur dernier mot.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.