Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 16:04

Maison d'Ariane ou de la croisade anti-IVG avortée

Un Principal de collège qui joue les exhibitionnistes : nos télés nationales s'en font l'écho. Un ex-directeur d'un foyer pour femmes enceintes de La Roche-sur-Yon (Vendée) condamné vendredi 28/03/08 à 15 ans de réclusion criminelle pour viols aggravés, agressions sexuelles aggravées, harcèlement sexuel et moral, par la cour d'assises d'appel de Poitiers, pas une image, pas un mot.

L'histoire de la Maison d'Ariane (c'était le nom de ce foyer) vaut quand même d'être rappelée. Or donc, le 26 octobre 1994, un raid de cathos intégristes vient « prier sur les lieux du crime, dans l'avortoir », entendez le service IVG de l'hôpital de La Roche-sur-Yon (le seul à ne pas avoir porté plainte après cette agression !). Deux jours plus tard, le Vicomte Le Jolis de Villers de Saintignon, Président du Conseil général, annonce la création d'une maison d'accueil pour écarter les jeunes filles enceintes de la tentation d'avorter. Voire de «les accompagner dans les démarches de consentement à l'abandon». Sa gestion sera confiée à l'Association vendéenne pour l'Accueil de la Vie et la Promotion de la Famille (AVAVPF) dont l'objet précise «la conviction que la vie est sacrée et inviolable dès la conception jusqu'à la mort naturelle». Mais c'est le département qui offre les locaux et le budget (avec donc l'argent du contribuable vendéen pour un foyer qui étend sa sainte mission à toute la France).

La maltraitance est telle au sein de la Maison d'Ariane que la Pastorale des migrants du diocèse de Vendée s'en émeut ! Mais une plainte déposée par une Association de défense des femmes, en 2000, sera classée sans suite.

Cependant, une enquête de la DDASS, l'année suivante, menaçant l'établissement de fermeture, aboutit à la nomination d'un directeur diplômé. Il n'a pas fait long feu, car, non content d'ouvrir la Maison d'Ariane vers l'extérieur, il décide de décrocher les crucifix qui ornaient le saint lieu, pire encore, il informe une jeune fille enceinte de l'existence de la loi Veil ! Il ne terminera même pas sa période d'essai.

Son successeur sera donc, un certain Jean-Pierre Baudry, le 6e directeur en 8 ans ! Un beau CV, avec notamment une condamnation pour abus de confiance, faux et usage de faux : il avait, en 1993, détourné 4,5 millions de francs alors qu'il dirigeait une maison de l'enfance dans l'Oise, à Coye-la-Forêt ; arrivé en Vendée, il avait été licencié d'un centre de cure pour femmes alcooliques, pour fautes graves, en 1997 ; il avait cependant réussi à se faire employer au service de l'enfance du conseil général.

Quand il sera mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur des résidentes et du personnel du foyer, le conseil général, responsable de fait de sa nomination, se défausse immédiatement. Franck Vincent, directeur de la solidarité et de la famille, affirme «n'avoir aucune raison de penser que le fonctionnement n'a pas été bon» et a la «conviction que personne ne savait rien». Véronique Besse, chargée des affaires sociales du département, dégage sa responsabilité sur les lampistes: «Nos travailleurs sociaux ne nous ont jamais rien fait remonter.» Il est vrai que, pour tirer au clair les dysfonctionnements, la préfecture de la Vendée ne trouvera rien de mieux que de mener ses auditions à la Maison d'Ariane et en présence du fameux Franck Vincent, manière de libérer la parole des travailleurs sociaux et des associations dépendant des subventions départementales.

La chape de plomb s'est donc abattue, le conseil général n'a pas été inquiété pour une opération idéologique (contre la loi Veil) et une gestion catastrophique d'un foyer qui ne vivait que de ses subventions.

 

Cœurs sacrés de la Vendée

Olonne-sur-Mer digne représentante du pays des Olonnes qui avait su résister à l'armée vendéenne chère au cœur de notre vicomte, qui avait toujours eu une municipalité de gauche à sa tête, vient de tomber entre les mains d'un jeune loup du villièrisme de combat. A peine élu Maire, il s'est écrié qu'Olonne venait de réintégrer la Vendée ! Et, sans doute pour symboliser cette réintégration, il a fait descendre le drapeau européen, pour le remplacer par celui de la Vendée (ce qui ne manquera pas de réjouir les pseudo-républicains laïcistes, car notre hobereau est un farouche défenseur du département et un jugement d'un tribunal a conclu que les deux cœurs croisés n'étaient pas surmontés d'une croix, comme nos yeux voudraient nous le faire croire !).

 

BORLOO : RIGOLOO !

Samedi dernier (29/03/08), de DAMVIX (côté Vendée) et d'ARÇAIS (côté Deux-Sèvres), deux marches se sont formées, avec à leur tête Jacques AUXIETTE, Président de la région des Pays de la Loire et Ségolène ROYAL, Présidente du Poitou-Charentes, pour réclamer la labellisation du Parc Naturel du Marais Poitevin.

En effet, Borloo avait retoqué la Charte de ce Parc, adoptée par les deux régions concernées, mais à laquelle s'oppose farouchement le vicomte, confiné dans son sectarisme anti-gauche, mais aussi défenseur acharné des agrariens qui étendent leur maïs sur le marais.

Dans un échange téléphonique avec S. Royal, puis dans un échange direct (lors de sa venue sur l'embouchure de la Loire, victime d'une pollution due à la raffinerie Total de Donges) avec J. Auxiette, Borloo leur a avoué, qu'il avait signé sans la lire la lettre de rejet, qu'il s'était fait avoir par son propre cabinet ! Il serait peut-être temps qu'il y fasse du ménage.



N. B. Nouvel article dans le
Bêtisier Laïciste : Libertaire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.